Mission économique à Tokyo
Le Président Loïg Chesnais-Girard y a rencontré les groupes japonais implantés en Bretagne

Le Président Loïg Chesnais-Girard a conduit, à Tokyo et pour 5 jours, la 13ème délégation annuelle au Japon du Conseil régional. Initié par Jean-Yves Le Drian et perpétué ensuite par Pierrick Massiot, ce déplacement du Président de Région permet de rencontrer les dirigeants des entreprises nipponnes implantées en Bretagne et de conforter le partenariat économique entre la région et le pays du Soleil Levant.

Loïg Chesnais-Girard et Toshua Homma, Vice-Président de Canon Région Bretagne

Cette année, Loïg Chesnais-Girard a notamment pu rencontrer le nouveau Chairman du groupe SANDEN, Mitsugi Takahashi, le vice-président du groupe CANON, Toshua Homma, et le nouveau Président du groupe alimentaire NISSUI (Cité Marine), Shinsuke Ohki. Ces trois entreprises représentent les 2/3 des 3 300 emplois dépendant des entreprises japonaises en Bretagne.

Pour le Président de Région, « ces échanges ont permis de poursuivre et consolider les liens noués avec les dirigeants précédents. Tous témoignent de la volonté des entreprises japonaises de voir la relation avec la Bretagne perdurer au-delà des hommes qui l’ont initiée. »

Loïg Chesnais-Girard a aussi rencontré le nouvel ambassadeur de France au Japon, Laurent Pic, pour évoquer avec lui différents sujets, dont l’ouverture du marché japonais aux produits agroalimentaires.

Enfin, des séances de travail, avec le NEDO (partenaire de l’ADEME) et le JETRO (Ministère du commerce extérieur), ont permis à la fois de suivre l’avancée des relations Bretagne-Japon sur les questions énergétiques, principalement autour des smart-grids (réseaux intelligents), et d’amorcer de nouvelles pistes de partenariats.


16 entreprises nipponnes en Bretagne

On compte actuellement 16 entreprises nipponnes en Bretagne, réparties sur 33 sites et totalisant 3 300 emplois. Canon, Sanden, Nippon Suisan Kaisha Ltd (Nissui-Cité marine), Mitsubishi Electric, Yoku-Moku sont parmi les plus connues.
Ces dernières années, deux investissements d'importance se sont aussi concrétisé : l'installation, à Concarneau en 2016, de la première usine hors Japon fabriquant de la bonite séchée (le katsuobushi, condiment incontournable de la cuisine nipponne) par la coopérative Makurazaki et la création, à Rennes, de Sanden Environmental Solutions, nouvelle entité de R&D du groupe Sanden, spécialiste mondial des technologies du chaud et du froid.