[CAN] Quartiers en action pour le climat

Partie prenante de ce projet de coopération européenne, Brest Métropole (29) mène des actions pour lutter contre la précarité énergétique dans les quartiers.

Objectifs :

Dans les pays de l'Europe du Nord-Ouest, le parc immobilier représente plus de 60% de l'énergie européenne consommée. La transition énergétique est devenue un enjeu majeur pour les villes où 3/4 de la population réside en zones urbaines. Le projet CAN (Climate Active Neighbourhoods) vise à faciliter la mise en œuvre des stratégies locales "bas carbone" engagées par les villes de l'Europe du Nord-Ouest, en particulier dans les quartiers les plus défavorisés où se concentre le bâti ancien. Cela passe par l'amélioration de la performance énergétique des logements et par l'évolution des comportements des habitants.
> Site du projet CAN (en anglais)

Actions :

Partie prenante de ce projet, Brest Métropole mobilise les acteurs locaux de 4 quartiers prioritaires (Haut-de-Jaurès, Recouvrance, Bellevue et Kérinou) pour mettre en place un programme d'animations spécifiques :

  • sensibilisation aux économies d'énergie au cœur du quartier (animations collectives et individuelles dans les écoles, locaux associatifs, espaces publics...)
  • visites à domicile du conseiller énergie avec installation de petits équipements
  • ateliers collectifs et accompagnement en auto-réhabilitation avec les compagnons bâtisseurs.

Les actions menées sur 3 ans (2016-2019) par Brest Métropole sont cofinancées à hauteur de 330 000 €, soit une participation européenne de 60%.

Coopération :

Porté par le réseau européen "Climate Alliance", ce projet rassemble différents partenaires de 5 pays européens : 

  • Allemagne : Climate Alliance, Agence de l'énergie de Rhénanie Palatine, Ville d'Essen, Municipalité de Worms
  • Belgique : Liège-Energie, Ville de Liège
  • France : Brest Métropole, Energence, EPAM Seine-Aval
  • Pays-Bas : Municipalité de Arnhem
  • Royaume-Uni : AmicusHorizon, Municipalité de Hastings, Energise Sussex Coast, Plymouth City Council

    ENO site

Coût du projet :

Coût total
7 800 000.00
Participation européenne
4 700 000.00

Modifié le


Partagez ce contenu