Passez à l'ouest
Avec la LGV, la Bretagne est à 1h30 de Paris

À partir du 2 juillet, jamais la Bretagne n’aura été aussi proche de Paris et de l’Europe. Inaugurée ce jour, la ligne à grande vitesse Le Mans-Rennes (182 km de voies nouvelles) mettra la capitale bretonne à moins d’1h30 de Paris (contre 2h10 jusqu’ici) quand toutes les autres villes à l’ouest du territoire gagneront, elles aussi, en moyenne, 45 minutes de temps de trajet vers Montparnasse. Pour la Bretagne, péninsule longtemps enclavée, la mise en service de la LGV est une avancée historique qui permettra à la région toute entière de conforter son développement économique, à la fois industriel, tertiaire et touristique. Déjà, les investisseurs, start-upers, cadres, familles, étudiants et visiteurs frappent à la porte !

Meilleurs temps de parcours en semaine (hors vendredi) sur la liaison avec Paris - en rouge, les gains de temps DR

Pour en arriver là, il aura fallu livrer bataille dès 2004 auprès des pouvoirs publics et de l’État. Au côté de Jean-Yves Le Drian, alors Président de Région, les collectivités bretonnes ont su, ensemble, se mobiliser pour faire avancer le dossier. « Cette bataille du rail, nous l’avons gagnée, aime à rappeler le ministre Le Drian. Elle est le résultat d’un combat collectif, d’une méthode de travail et de concertation à la bretonne, qui consiste à réunir tout le monde autour de la table et à se mettre d’accord sur notre contribution commune aux projets vitaux pour notre région ». Au final, les collectivités bretonnes financeront 1/4 des investissements (858,4 M€ dont 655 M€ de la Région) de ce chantier colossal de 3,4 Mds d’€.

Au-delà de la LGV, Bretagne à Grande Vitesse

Sur leur lancée, les élus bretons sont allés plus loin, animés par la volonté ferme de diffuser les effets de la grande vitesse à tous les territoires, sur le littoral comme en Bretagne intérieure. « Le projet BGV, comme Bretagne à Grande Vitesse, a permis d’augmenter globalement le nombre de dessertes de 20% et à améliorer les correspondances entre TER et TGV, explique Gérard Lahellec, Vice-président de la Région Bretagne aux transports. Ainsi, Pontivy, ville moyenne du Centre-Bretagne non desservie par le train, n’est plus aujourd’hui qu’à 3h30 de Paris, les lignes routières du réseau TER la connectant au mieux avec les gares TGV. »

La LGV, facteur d’attractivité

En ce début de 21e siècle, la grande vitesse incarne pour tous cette proximité nouvelle d’un territoire excentré qu’elle rapproche définitivement de Paris, renforçant par là-même son attractivité aux yeux du monde. « Et nous avons de nombreuses cartes en main pour apporter à chacun, investisseur, entrepreneur, jeune talent, étudiant, chercheur, famille ou visiteur de passage, les preuves de cette attractivité, assure le Président de Région Loïg Chesnais-Girard, l’enjeu étant de susciter des envies de Bretagne et d’inciter chacun à franchir le pas et à passer à l’ouest. »

Atouts économiques, innovation, qualité de vie

Si la Bretagne est aujourd’hui connectée, elle l’est bien évidemment grâce à la LGV et au projet Bretagne à Grande Vitesse, mais aussi grâce à ses « autoroutes » sans péage, à ses ports et aéroports, et au déploiement actuel d’un réseau numérique très haut débit en fibre optique.
Région agricole et industrielle, elle est aussi performante sur le champ économique grâce à des filières historiques fortes qui ne cessent d’évoluer, d’innover et d’aller de l’avant, mais aussi à des filières émergentes, porteuses d’avenir : énergies marines, cybersécurité, réseaux électriques intelligents, nautisme et course au large, biotechnologies et e-santé.
Autour de ces filières d’excellence prospèrent des écosystèmes particulièrement favorables en termes de formation, recherche et innovation.
Résolument engagée dans une transition écologique (elle bâtit actuellement sa propre COP régionale), la Bretagne est une terre où il fait bon vivre, grandir et travailler, une région à forte identité et à fort caractère, riche d’une tradition d’accueil et d’ouverture aux autres.
Aux nouveaux arrivants, elle offre un cadre de vie serein, un patrimoine exceptionnel, une nature préservée et une vie culturelle intense. C’est aussi pour cette qualité de vie que la Bretagne est la destination touristique préférée des Français. Alors, avec la LGV, tout est possible : place à la découverte, aux longs et courts séjours, et plus, si affinités !  

Retrouvez ci-dessous le dossier de presse complet, dont le sommaire est le suivant :

- Communiqué de presse : Passez à l’Ouest – Avec la LGV, la Bretagne est à 1h30 de Paris
- Bretagne performante - Filières d’excellence « historiques » et « nouvelles »
- Bretagne sereine et inspirante - Tourisme, patrimoine, culture & qualité de vie
- Ils sont passés à l’Ouest - Les témoignages de trois entrepreneurs
- La LGV Bretagne-Pays de la Loire - L’avenir est sur de bons rails
- Au-delà de la LGV, Bretagne à Grande Vitesse - Plus vite, plus proches : rapprocher les Bretons entre eux
- Depuis mars 2017 et jusqu’en 2019 - Passez à l’Ouest : la campagne d’attractivité qui donne envie de Bretagne
- Bretagne à Grande vitesse - Carte des temps de parcours et gains de temps moyens Bretagne–Paris