Accueil de volontaires européens dans 9 lycées bretons
Avec l’appui de la Région, 9 jeunes achèvent leur SVE

Paula, Dimitri, Belgacem, Fabio ou Natalia : ils sont 9 jeunes originaires d’Europe, de Russie, d’Ukraine et de Tunisie à avoir effectué ces derniers mois un SVE, service volontaire européen, au sein d’un lycée breton. Alors que la fin de l’année scolaire approche, la rencontre du mardi 30 mai avait pour objectif de revenir sur cette expérimentation voulue par la Région et l’Etat (Éducation nationale et Jeunesse & sports), qui s’inscrit dans le programme européen Erasmus+. L’initiative sera renouvelée et étendue à la rentrée prochaine.

Lycées accueillant des volontaires européens

L’idée de départ, alors que de nombreux jeunes bretons bénéficient de ce dispositif pour vivre une expérience à l’étranger, était d’accueillir en retour sur le territoire breton des jeunes d’Europe ou de pays partenaires d’Erasmus+(*). C’est pourquoi la Région et ses partenaires ont proposé que certains d’entre eux puissent séjourner, le temps d’une année scolaire, dans l’un des 245 lycées bretons, favorisant ainsi l’ouverture européenne et internationale des établissements et de leurs élèves.

Sur les 9 volontaires de l’année 2016-2017, âgés de 19 à 30 ans, 6 ont intégré pour 10 mois les équipes de lycées publics et privés des Côtes d’Armor.

À la rentrée prochaine 2017-2018, l’expérience sera reconduite et étendue à une quinzaine de lycées de Brest, Quimper, Lorient et dans des Maisons familiales rurales d’Ille-et-Vilaine.

Pour Forough Salami, Vice-présidente du Conseil régional à l’Europe et à l’international, « ce dispositif s’inscrit dans notre volonté d’encourager toutes les mobilités chez les jeunes, qu’elles soient entrantes ou sortantes, afin d’éveiller leur intérêt pour l’Europe. »

Les volontaires sont aidés via une enveloppe européenne, abondée par la Région (1 000 €/jeune en plus) et versée à 4 structures d'accueil ou de coordination (Fédération régionale des MJC, Ligue de l’Enseignement, BIJ de Lorient, MAPAR de Redon). Ces associations encadrent les jeunes, gèrent leurs frais de transport, d’hébergement et de restauration et leur versent environ 100€/mois d'argent de poche.

D’un lycée à l’autre, les missions des SVE varient : appui aux professeurs de langues, atelier théâtre, exposition au CDI, information sur l’Europe ...

Pour mémoire, la Région Bretagne consacre 3 M€/an à la mobilité internationale de quelque 13 000 jeunes, bretons ou européens accueillis sur le territoire, à travers différents dispositifs : projets collectifs dans les lycées avec Karta, stages professionnels ou séjours d’études pour les lycéens, étudiants en BTS ou DUT, apprentis, apprenants des formations sanitaires et sociales.  

(*) Le nombre de jeunes volontaires européens accueillis en Bretagne est 3 fois moins important que le nombre de jeunes Bretons partant à l’étranger dans le cadre de ce même dispositif SVE.

Tags : Lycée

Modifié le


Partagez ce contenu