Projet de développement du port de Brest : Appel à la prudence des plaisanciers
Les travaux en mer ont débuté

Après les travaux à terre débutés en janvier, le projet de développement du Port de Brest franchit une nouvelle étape avec le démarrage du volet maritime : après 3 mois de préparation, les constructions du quai (dit EMR) et de la digue sont bel et bien engagés. Des travaux qui vont durer, au total, près de 3 ans et générer une augmentation du trafic dans le port avec de nombreux bateaux et barges de chantier circulant entre les quais et le site du polder. Pour des raisons de sécurité, une zone d’une vingtaine d’hectares est exclue à la navigation. Le Conseil régional appelle les plaisanciers à la prudence et au respect des règles de sécurité !

La construction du quai EMR

Débutée le 15 mai et programmée pour une durée de 33 mois, cette opération d’envergure consiste à créer un quai de 380 m d'une résistance adaptée aux colis très lourds (10 T/m²). Il sera doté d'une plateforme de manutention de 4 ha, directement reliée aux terrepleins portuaires.
Ainsi, depuis un mois, des conduites ont été installées sur le plan d’eau, au lieu d’implantation du futur quai. C’est là que seront acheminés par bateaux, jusqu’au mois de juillet, les graviers qui seront ensuite déposés  pour recouvrir les fonds marins vaseux, sur une épaisseur de 1 à 5 mètres.
L’ensemble de l’opération de construction du quai (lot M01) a été confié au groupement EMCC : VINCI Construction, MENARD Agence Ouest, SOCIETE DE DRAGAGE INTERNATIONAL, IDRA Environnement et GTM Ouest.

La construction de la digue  d’enclôture

Construite dans le prolongement du polder actuel, cette digue de 860 m, reliée au quai, permettra de constituer le casier où seront ensuite stockés tous les sédiments marins dragués dans le port (1,25 M de m3).
Ces travaux (lot M02), qui ont débuté le 15 mai et dureront 24 mois, ont été attribués, en janvier dernier, au groupement BOUYGUES TP RF SAS : DTP, LIZIARD, PIGEON Bretagne Sud, STPA SAS. Actuellement une barge de 60 m de long est sur place pour procéder à la mise en place des premiers drains.
Les nouvelles surfaces gagnées sur la mer, une fois consolidées, constitueront le nouveau polder de 14 ha, qui sera aménagé à partir de 2020, lors d'une seconde phase de travaux.

Restriction de la circulation pour des raisons de sécurité

Compte tenu de la forte fréquentation des abords du site (plaisanciers du port du Moulin Blanc, dériveurs, planches à voiles, pêche-promenade, kayaks, paddle…) et afin d’assurer la sécurité des plaisanciers et des personnels du chantier, une zone d'exclusion maritime d'une vingtaine d'hectares a été mise en place, à l'intérieur du port de Brest(1). Et ce, durant toute la durée des travaux.
Pour matérialiser la zone, 7 bouées spéciales délimitent, côté mer, la zone interdite à la navigation pour toute embarcation non autorisée pour les besoins du chantier.

Rappel sur le projet d’aménagement du port de Brest

Propriétaire du port de Brest depuis 2007, la Région a défini un vaste programme de travaux destiné à en développer la compétitivité et à y accueillir de nouvelles activités industrielles, principalement liées aux énergies marines. Estimé à 220 M€, le projet comprend deux grandes phases de travaux :

  • Étape 1 (170 M€ / 2016-2020) : création d'un nouveau terminal (stabilisation des surfaces, digue, quai...) puis dragages, aménagement des 40 ha du polder existant et travaux paysagers. Cette étape sera cofinancée par la Région Bretagne (à hauteur d'environ 110 M€) et ses partenaires : la CCI métropolitaine Bretagne Ouest, le Conseil départemental du Finistère et Brest Métropole, ainsi que par des fonds européens FEDER.
    Cette 1re phase de développement a été décomposée en 10 lots : 6 lots “terrestres” (terrassement, voiries & réseaux, traitement pluvial, traitement des pollutions, aménagements paysagers, passerelle piétonne et estacade) et 4 lots “maritimes” (quai, digue, retrait des macro-déchets, dragages et mise en stock en casier).
  • Étape 2 (50 M€) : stabilisation de l'extension de 14 ha et aménagement de nouvelles infrastructures (2e poste à quai EMR).

Plus d’infos et présentation du projet de développement du port de Brest sur www.portbrest.bretagne.bzh et à l’Espace découverte - quai A. Considère à Brest- (accès gratuit).

(1) pour mémoire, le règlement particulier de police du port de Brest mentionne déjà que dans les limites administratives du port de Brest sont interdites la pratique des sports nautiques et les manœuvres strictement à la voile.

Tags : Ports

Modifié le


Partagez ce contenu