Semaine du Golfe (22-28 mai)
La Région mobilisée pour faire naviguer les 50 Voiliers de Bretagne

Partenaire de la Semaine du Golfe, la Région Bretagne contribue à la restauration du patrimoine maritime breton mais aussi et surtout à sa valorisation, afin que les voiliers traditionnels puissent reprendre la mer, hisser les voiles et faire le bonheur de nombreux visiteurs et amateurs.

DR

Inscrit dans l’Histoire et classé monument historique en 1991, le Corbeau des mers fait partie de la collection du Musée de la Résistance Bretonne à Saint Marcel (Morbihan). Avant d’être remis à l’eau et de reprendre la mer, cet ancien bateau de pêche langoustier, déjà rénové à la fin des années 80, a dû être de nouveau restauré en 2016, avec l'aide de la Région, du Département et de l’État (DRAC).
Désormais propriété de l’Oust à Brocéliande Communauté, il a été confié, pour son exploitation, à 47° Nautik, établissement public rattaché à Vannes agglo, qui dès le début de la Semaine du Golfe, s’engage à organiser des sorties en mer pour le grand public, enrichissant ainsi l’offre de plaisance sur la « petite mer ».

50 voiliers à flot, prêts à embarquer les visiteurs

Cet ancien langoustier « résistant », construit en 1932, est l’un des deux derniers bateaux, avec le Grand Bleu de Camaret, à avoir été accompagné dans le cadre du plan d’actions Voiliers de Bretagne, lancé en 2011 par la Région.
L’enjeu de ce dispositif était d’aboutir à un nouveau mode de gestion, en mutualisant notamment certains achats et services entre armements, qui permette d’améliorer et de pérenniser la navigation de ce patrimoine vivant chargé d’histoire.  
Six ans après, le bilan est positif avec 50 bateaux remis à flot dans les ports bretons : une grande famille qui accueille à son bord plus de 65 000 clients par an !
L’objectif, désormais, est d’améliorer la visibilité de cette flotte pour faciliter, sur les quais, l’embarquement des passagers, notamment lors de rassemblements maritimes.

Au bord et au fond de l’eau : un patrimoine maritime à découvrir ou redécouvrir

En amont de la Semaine du Golfe, la Région a souhaité faire le point sur toutes les actions qu’elle a conduites en faveur de ces héritages maritimes. Au-delà du patrimoine navigant, il y a aussi sur la côte, dans les rias et mers intérieures, des moulins à marée, abris de marins et quantité d’autres ouvrages littoraux à découvrir. Sans oublier le patrimoine archéologique sous-marin qui, en regardant sous l’eau, avec simplement un masque et un tuba, réserve de belles surprises.

Ainsi, après avoir conduit pendant 3 ans, des appels à projets annuels pour restaurer et mettre en valeur des héritages littoraux, la Région vient de lancer NEPTUNE, nouvel appel à projets exclusivement consacré aux richesses englouties par la mer.
Après un premier sentier archéologique sous-marin à Saint-Malo, un deuxième ouvrira cet été dans l’anse du Stole, à Ploemeur.

Retrouvez le dossier complet ci-dessous.

Tags : Patrimoine

Modifié le


Partagez ce contenu