550 000 clichés en ligne sur le patrimoine breton
La Région incite les Bretons à s’en emparer

Côté Inventaire du patrimoine, la Région innove à nouveau avec, d’une part, la mise à disposition de tous de son extraordinaire photothèque (www.phototheque-patrimoine.bretagne.bzh) et, d’autre part, le lancement d’un nouvel appel à projets incitant les Bretons à enrichir et valoriser ces fonds iconographiques. Cette démarche collaborative, initiée en Bretagne, suscite un vif intérêt de la part des autres Régions de France.

L’Inventaire de Bretagne, l’un des deux premiers services à s’être créé en 1964 au niveau national, a depuis 53 ans, collecté 550 000 photos argentiques (250 000) et numériques (300 000) au sein d’un fonds iconographique qui, à lui seul, constitue un immense patrimoine, témoin des mutations vécues sur le territoire.

Une partie du fonds, libre de droit, téléchargeable gratuitement et en HD

Prises de vues de bâtiments publics ou privés, intérieurs et détails, cartes postales, plans d’architecte ou relevés de cadastre, croquis et dessins… : jusqu’ici, ce corpus extraordinaire était majoritairement utilisé (1 000 commandes/an) par des spécialistes, érudits, éditeurs mais aussi, par exemple, par la Gendarmerie, dans le cadre d’enquêtes liées à des vols dans les églises, principalement.

Désormais, un site dédié développé par la Région (www.phototheque-patrimoine.bretagne.bzh) permet de diffuser largement, facilement et gratuitement une partie de ces images (180 000 d’ici fin 2017) auprès d’étudiants, habitants, collectivités ou urbanistes. Seule contrepartie : s’identifier et justifier sa demande, en quelques mots. L’idée est d’encourager l’utilisation de ce fonds, pour des expositions, sites web, publications ou études, sachant qu’à ce jour, 2 500 nouveaux clichés sont produits chaque année.

Appel à projets : fouillez mémoire et tiroirs !

Cette ouverture au plus grand nombre s’accompagne d’un appel à projets participatif sur le patrimoine architectural et mobilier qui doit permettre d’aller plus loin dans l’appropriation, par les Bretons, de ce bien commun.

Celui-ci comporte deux volets :
> il propose à tous, particuliers, collectivités ou associations d’histoire locale, d’enrichir une partie du fonds ancien (85 000 clichés 24x36) en aidant l’Inventaire à mieux identifier les édifices, à actualiser les connaissances afin de documenter et contextualiser davantage l’existant ;
> il consiste, par ailleurs, à intégrer dans la photothèque d’autres fonds libres de droit qui permettront d’enrichir globalement la connaissance du patrimoine breton.

L’aide régionale est plafonnée à 15 000 € par an et par projet. En savoir plus sur les modalités de l’appel à projets : www.bretagne.bzh/ rubrique aides et dispositifs.
Clôture des candidatures le 30 juin 2017.

Ci-dessous le communiqué de presse complet.