Aide régionale
Aide à l'édition en langue bretonne de bandes dessinées classiques

Compte tenu de l’économie particulière de ce secteur éditorial et du nombre limité de titres disponibles en langue bretonne, un dispositif spécifique de soutien à la traduction et l’édition en breton de bandes dessinées classiques est mis en place à destination de leurs éditeurs habituels.

Objectifs

La bande dessinée est un puissant vecteur d’incitation à la lecture pour les enfants et adolescents. Le nombre de titre disponibles en langue bretonne à l’attention de ces publics inscrits en filières bilingues reste cependant limité, notamment pour ce qui concerne les séries de bandes dessinées considérées comme classiques.

Compte tenu de l’économie particulière de ce secteur éditorial, des contraintes qui pèsent sur les éditeurs en langue bretonne désirant traduire, éditer et distribuer ces titres, un dispositif spécifique de soutien à la traduction et l’édition en langue bretonne de bandes dessinées classiques est mis en place à destination de leurs éditeurs habituels.

Les bandes dessinées bénéficiant d'un soutien financier du Conseil régional doivent s'inscrire dans un projet éditorial défini par période de cinq ans, prévoyant la traduction et l’édition d’au moins trois titres de chaque série bénéficiant de l’aide pour cette période.

Bénéficiaires

Les maisons d'édition professionnelles, associatives ou commerciales, détentrices des droits d’édition de ces bandes dessinées et non installées sur le territoire de la Bretagne peuvent bénéficier d’une subvention au titre de ce dispositif, sous réserve qu'elles soient en mesure de répondre aux conditions de recevabilité et uniquement pour les séries sélectionnées par la Région sur proposition de l’Office public de la langue bretonne. Ces maisons d’édition peuvent mettre en place des coéditions avec des maisons d’édition professionnelles installées sur le territoire de la Bretagne et répondant aux mêmes conditions de recevabilité.

L’édition d’albums de bandes dessinées qui ne relèvent pas du présent dispositif, par les maisons d'édition professionnelles, associatives ou commerciales installées sur le territoire de la Bretagne, peut bénéficier d’une subvention au titre du dispositif d’aide à l’édition en langue bretonne ou des dispositifs régionaux d’aide à l’édition au titre de la politique culturelle.

Conditions de recevabilité :

- Publier à compte d'éditeur, ce qui implique la signature, avec l'auteur·rice ou le·la traducteur·rice, d'un contrat dans lequel est précisé le pourcentage de rémunération prévu, calculé sur le prix public du livre, et ce dès le premier exemplaire vendu. Les bandes dessinées publiées à compte d'auteur ne seront pas retenues ;

- procéder au dépôt légal et à l'obtention d'un numéro ISBN pour les bandes dessinées publiées ;

- publier et mettre régulièrement à jour un catalogue de ses productions et travailler en partenariat avec un distributeur/diffuseur professionnel ou disposer de son propre distributeur ;

- diffuser au minimum les bandes dessinées aidées (données disponibles auprès de l’EPCC Livre et Lecture) :

  • dans les librairies bretonnes spécialisées en bandes dessinées,
  • dans les librairies bretonnes spécialisées en langue bretonne et/ou dans la matière de Bretagne,
  • lors du Festival du Livre en Bretagne.

- promouvoir les ouvrages publiés par le référencement dans les bases bibliographiques et commerciales, notamment la base " Lenn " ;

- respecter la déontologie de la profession dans ses relations avec les auteur·rice·s, les autres éditeurs, les circuits de diffusion et de distribution, les librairies et les bibliothèques ;

- transmettre à la Région Bretagne un projet éditorial défini par période de cinq ans, prévoyant la traduction et l’édition d’au moins trois titres de chaque série et/ou de chaque auteur·rice bénéficiant de l’aide. Ce programme peut faire l’objet d’adaptations ou de modifications en cours de période.

Les bandes dessinées bénéficiant d’un soutien du Conseil régional à l’édition en langue bretonne étant en particulier destinées à répondre aux besoins des jeunes, elles doivent être publiées dans l’écriture commune aux trois filières de l’enseignement bilingue ou immersif. La traduction sera effectuée à partir du texte original.

Les bandes dessinées aidées doivent comporter en 4ème de couverture une mention du soutien apporté par la Région (« Embannet gant skoazell Rannvro Breizh ») ainsi que le logo de cette dernière.

Modalités

Modalités de sélection des séries pouvant bénéficier du dispositif :

Le groupe de travail de l’Office public de la Langue bretonne relatif à la traduction littéraire est chargé d’établir la proposition de liste de séries et d'auteur·rice·s de bandes dessinées à traduire (à télécharger en bas de page). Cette proposition et ses actualisations annuelles sont soumises à l’analyse des services de la Région. Cette liste comprend le nom du·de la ou des dessinateur·rice·s, le nom du·de la ou des scénaristes et, pur les séries, le nom usuel de la série, les titres et les dates de publication originale des premier et dernier albums de la série retenus pour l’aide.

Le groupe de travail de l’Office public de la langue bretonne relatif à la traduction littéraire est également chargé d’effectuer une relecture et une correction des textes traduits en langue bretonne avant leur publication.

Modalités d'intervention :

Le porteur de projet doit remplir le formulaire de demande d'aide à l'édition (à télécharger en bas de page) et fournir toutes les pièces demandées au moins 3 mois avant la date de réalisation du projet.

L'intervention financière de la Région, qui ne peut porter que sur les dépenses postérieures à la date de réception du dossier de demande, se fera selon les modalités suivantes :

- pour les premières éditions en langue bretonne ainsi que les nouvelles éditions d’albums épuisés et indisponibles précédemment parus en langue bretonne chez d’autres éditeurs : 50% des coûts prévisionnels HT de l'impression, de la traduction et des droits d’édition. Le montant de la subvention est plafonné à 6 000 euros par album ;

- pour les rééditions en langue bretonne : 25% des coûts HT de l'impression et des droits d’édition. Le montant de la subvention est plafonné à 2 500 euros par album.

Les demandes d’aides à l’édition en langue bretonne sont présentées chaque année aux deuxième, quatrième, sixième et dernière Commissions permanentes. En cas d'obtention de l'aide à l'édition :

- un premier versement intervient à la signature de la convention entre la Région et l’éditeur (50 % de l’aide) ;

- le solde est versé, au prorata des dépenses réalisées, après réception par la Région d'un exemplaire de l'ouvrage aidé ainsi que des copies de la facture d'impression, de la facture de traduction le cas échéant et de la facture relative aux droits d’édition.

Le total des aides attribuées au titre de ce dispositif ne pourra excéder 25 000 euros par an.

Contacts

Conseil régional de Bretagne
Service des Langues de Bretagne
283 avenue du Général Patton
CS 21101
35711 RENNES cedex 7

Brigitte Commault

email :
brigitte.commault@bretagne.bzh
Tel :
02 99 27 96 44

Modifié le


Partagez ce contenu