[SOS Protein] Pour la diversification des aliments d'élevage

Ce projet de recherche expérimentale sur l'autonomie protéiques des élevages associe les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire. Objectif : limiter la dépendance au soja en développant de nouvelles sources de protéines pour les animaux.

Projet inter-régional :

Avec un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards d'euros, l'élevage représente le premier maillon d'une industrie agroalimentaire très présente en Bretagne et Pays de la Loire. Pour nourrir leurs animaux, ces régions dépendent massivement de l'importation de matières premières riches en protéines, principalement le soja. Pour limiter cette dépendance, les acteurs de l'Ouest, fédérés dans un ensemble de projets animés par le pôle agronomique de l'Ouest, ont mis en place le programme de recherche et d'expérimentation SOS PROTEIN*.

Objectifs :

Soutenu par le Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader), le programme SOS PROTEIN est articulé autour de 4 axes :

  • Sécuriser les cultures de pois, lupins et féveroles en grains (projet PROGRAILIVE)
  • Produire des fourrages riches en protéines (projet 4AGEPROD)
  • Optimiser l'utilisation digestive des aliments (projet DY+)
  • Evaluer l'impact territorial des différentes stratégies d'amélioration de l'autonomie protéique des territoires (projet TERUnic)

Le Partenariat européen pour l'innovation, la productivité agricole et la durabilité (PEI-AGRI) a pour objectif d'encourager les coopérations dans le domaine de l'innovation en agriculture et sylviculture via la mise en place et le fonctionnement de groupes projets ou groupes opérationnels pour la productivité et le développement durable de l'agriculture.

Présentation :

* Sustain Our Self sufficiency Protein Research to Overcome the Trend of European Import Needs

Modifié le


Partagez ce contenu