Finales nationales des 44es Olympiades des Métiers
L’équipe bretonne prête à en découdre !

Rendez-vous est fixé à Bordeaux, du 9 au 11 mars, pour les finales nationales des 44es Olympiades des métiers. Depuis les sélections régionales, organisées en octobre dernier par la Région à Saint-Brieuc, les 36 médaillés d’or de l’équipe bretonne s’y préparent avec détermination. Et ils n’ont qu’une hâte : partir ensemble, dès mardi prochain, pour confronter leurs savoir-faire et leurs talents aux concurrents des 13 autres délégations régionales présentes. Un beau spectacle en perspective, des émotions et, surtout, de jeunes apprentis, lycéens pro ou salariés, pétris de talents, qui n’ont qu’une envie : transmettre leur passion et faire naître des vocations auprès des 60 000 visiteurs attendus.

Une préparation intense

Ils s’appellent Alyne, Aglaé ou Léa, Corentin, Mario ou encore Kévin. Le plus jeune n’a pas encore 18 ans, la plus âgée vient juste de fêter ses 22 ans. Quels que soient leur âge, leur statut ou leur discipline, voilà près de 5 mois qu’ils ne vivent plus que pour ça : être prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes lors des finales nationales des 44es Olympiades des métiers.

Leurs belles prestations, réalisées lors des sélections régionales, organisées par la Région Bretagne en octobre dernier à Saint-Brieuc, étaient déjà le fruit d’un important travail de préparation. Mais, à Bordeaux, ils entreront dans une autre dimension de la compétition : des candidats plus nombreux, tous très talentueux -pour certains prêts à tout pour décrocher la médaille d’or et, par là-même, leur place pour les épreuves internationales-, des épreuves d’un niveau très élevé, un public plus nombreux...

Pour un tel niveau de compétition, savoir-faire et talent ne suffisent plus. Il faut être prêt, physiquement et psychologiquement, à affronter l’événement et les autres compétiteurs. Au-delà de l’entrainement technique réalisé, chaque jour, auprès de leurs formateurs, la Région Bretagne les a pris sous son aile pour les accompagner dans cette préparation.

36 candidats, 1 équipe

Elle les a confiés à un coach, Mickaël Commeureuc. Les délais étaient courts mais ils y sont parvenus : au terme de rencontres ponctuées de temps forts entre Dinard, Rennes et Paris, ils ont réussi à créer un véritable esprit d’équipe. Une cohésion qui constitue un atout fort au moment d’entrer dans la compétition.

Côté compétition : Gestion du stress, sophrologie, outils pour se préparer techniquement, mentalement et physiquement, méthodes pour gérer son temps et ses émotions, rencontre avec des jurés et anciens candidats bretons dont Alexis Hervier. Ce médaillé d’or des 43es Olympiades avait d’abord gagné sa place en équipe de France (spécialité contrôle industriel) avant de s’illustrer et de  rentrer médaillé des épreuves européennes de Göteborg en décembre dernier .

Début novembre, entre deux journées passées en groupe à Dinard, chacun de nos champions a bénéficié de 2 journées organisées par World Skills France, à Paris. Un expert de chaque discipline les a alors mis en condition en leur présentant spécifiquement leur épreuve (déroulement, ce qui est attendu…).

Côté cohésion : En janvier, lors de l’une des 2 sessions passées ensemble, ils ont dû, par exemple, monter et présenter en l’espace d’1/2 journée un spectacle d’1h30, encadrés par Anne-Marie Louër, intervenante théâtre, et l’école du cirque Big Bang Circus à Rennes.

Les Olympiades des métiers : quèsaco ?

Les Olympiades des métiers sont une formidable vitrine de métiers manuels à découvrir à l’occasion d’une compétition de haut vol entre jeunes apprentis, lycéens professionnels ou salariés. Après des sélections organisées dans chaque région courant 2016, les finales nationales, organisées par World Skills France, mettront en compétition quelque 700 concurrents en compétition dans 60 métiers. L’équipe bretonne sera représentée dans 34 métiers (pour 3 métiers, les candidats concourent en binômes : jardinier-paysagiste, mécatronique, route-canalisations). Toutes les informations pratiques sur http://www.olympiadesmetiers.fr/.

 

 

 

Modifié le


Partagez ce contenu