Avec la Fédération des Industries Nautiques et la Région Bretagne
Première étude complète sur la filière nautique en Bretagne

En avril 2016, la F.I.N et la Région Bretagne ont souhaité mettre en œuvre la toute 1ère étude sur les retombées économiques directes, mais également indirectes, de la filière du nautisme en Bretagne. Réalisée par l'agence régionale Bretagne Développement Innovation, cette première en appelle d'autres, car elle permettra à toutes les régions maritimes de mesurer, à leur tour, l’impact réel de la filière nautique sur leur territoire.

Au salon Nautic 2016, la F.I.N et la Région Bretagne ont dévoiler les résultats de cette étude unique à ce jour, à l’occasion de la Journée des Territoires qui s'est tenue le 7 décembre sur la Scène Nautic.

La Bretagne, première région maritime de France, est engagée depuis plusieurs années dans l’accompagnement de sa filière nautique. En 2015, le Conseil Départemental du Morbihan et VIPE (agence de développement et technopole du Pays de Vannes) ont réalisé une 1ère étude qui portait sur les retombées économiques du nautisme dans le Morbihan. « Forte des résultats mesurant l’impact réel de la filière, la F.I.N a alors proposé à la Région Bretagne de réaliser une étude similaire à l’échelle régionale, en s'appuyant sur BDI, a expliqué Yves Lyon-Caen, Président de la F.I.N, « l'objectif étant que la méthodologie utilisée puisse être par la suite déployée sur d’autres territoires. »

La réalité du poids économique des 3 pôles de la filière a ainsi été analysée : les industries, commerces et services, les ports de plaisance, les sports nautiques et de bord de mer. « Les résultats sont probants, a souligné Loïg Chesnais-Girard, 1er Vice-Président du Conseil régional à l'économie et l'innovation, et démontrent que la filière nautique, omniprésente, joue un rôle déterminant dans le développement territorial. »

La Bretagne a ainsi ouvert la voie : les indicateurs et la méthodologie sont désormais établis et devraient inciter très rapidement d’autres territoires à faire l’exercice à leur tour, pour replacer pleinement le nautisme au cœur de leur dynamique économique et politique.

Résultats de l’étude sur demande au service de presse (ou en lien ci-dessous)
Cette étude, cofinancée par la F.I.N et la Région Bretagne, a bénéficié de nombreux concours coordonnés par BDI: association Nautisme en Bretagne, APPB (Association des Ports de Plaisance de Bretagne), Chambres de Métiers et de l’Artisanat, cluster EuroLarge Innovation, Conseil Départemental du Morbihan, Côtes d’Armor Développement, Nautisme en Finistère, Vipe (agence de développement et technopole Pays de Vannes).

Tags : Nautisme

Modifié le


Partagez ce contenu