Coopération avec les Régions du monde
Coopération Bretagne-Haiti : la Région accueille Grand'Anse

La Région Bretagne avait attribué une aide exceptionnelle de 100 000 € à Haïti, dévasté après le passage de l'ouragan Matthew, dès octobre. Du 8 au 14 novembre, elle accueille une délégation d'élus du département très touché de Grand'Anse : une visite dans le cadre la coopération Bretagne-Grand'Anse.


Forough Salami-Dadkhah, vice présidente chargée de l'Europe et de l'International accueille la délégation conduite par le Président de l'Amaga, Georges Jorel Région Bretagne

8 au 14 novembre 2016
Visite d'une délégation de Grand'Anse en Bretagne


Paysans Champ Haïti

Ce soutien s'inscrit dans le cadre de la coopération entre la Région Bretagne et le département de Grand'Anse en Haiti, démarré après le séisme qui a frappé le pays en 2010. La coopération entre les deux collectivités est centrée sur l'activité économique, agricole et maritime (la Région soutient, en particulier, le développement d'une filière maraîchère biologique) et l'action des collectivités. La Région Bretagne accueillera une délégation de l'Association des maires du département de Grand'Anse (l'Amaga) conduite par son président Georges Jorel pour échanger sur l'évolution de cette coopération, après le passage de Matthew. Objectifs de cette visite :

  • Echanger avec les partenaires bretons et ligériens sur les programmes de coopération en cours et les réorientations nécessaires suite au passage de l'ouragan Matthew
  • Participer aux Rencontres du collectif Haiti France 2016 : témoignage sur la situation à Grand'Anse, ateliers sur les partenariats impliquant les autorités locales
  • Rencontrer les donateurs impliqués dans la collecte de fonds pour l'aide d'urgence : Cités Unies France, Ouest France – Solidarités

Une coordination des collectivités de Bretagne et Pays-de-la-Loire

Une coordination de plusieurs collectivités se mobilise : Région Bretagne, Nantes Métropole et Ville de Nantes, Département des Côtes d'Armor (jusqu'en 2016), Saint-Brieuc Agglomération, Lannion Tregor Communauté

11 au 14 novembre 2016
Rencontres nationales du collectif Haiti-France à Guipry-Messac


Haiti

«Haiti : quel potentiel pour un développement durable ?» C'est sur ce thème que les 6e Rencontres nationales du collectif Haiti-France s'organisent cette année, à Guipry Messac (Ille-et-Vilaine), du 11 au 13 novembre. En question : les expériences et bonnes pratiques sur le changement climatique, l'intégration des notions de développement durable ou encore la durabilité de nos actions de solidarité avec le peuple haïtien. En Bretagne, plus d'une trentaine d'acteurs (associations, collectivités, établissements d'enseignement) sont impliqués dans des partenariats avec Haiti. La Région Bretagne est investie, au sein d'une coordination de plusieurs colllectivités de Bretagne et Pays de la Loire, dans une coopération décentralisée avec l'Association des maires de Grand'Anse. Ces rencontres offrent l'occasion d'échanger sur les pratiques et d'identifier de nouvelles pistes de partenariats ou de mutualisation d'actions, avec un intérêt renforcé par la présence de la délégation de l'Amaga.

Une aide exceptionnelle de 100 000 €

220x112ÔÇópanneau07 3 bd

Le 4 octobre 2016, l'ouragan de catégorie 4 Matthew a touché Haiti de plein fouet, causant des dégâts considérables sur les infrastructures et détruisant 80 % des habitations des départements du Sud et de Grand'Anse (1 250 000 habitants) et 80 à 100 % des récoltes. «La Bretagne a une relation historique avec Haiti, c'est donc tout naturellement que je proposerai une aide exceptionnelle » pour aider à sa reconstruction après le passage de Matthew avait déclaré le président de Région Jean-Yves Le Drian dès la mi-octobre. C'est chose faite

  • Une subvention de 40 000 € pour répondre aux besoins d'urgence (distributions alimentaires, abris, soutien technique à la reconstruction...) a été octroyée à l'ONG Acted, très impliquée sur le terrain. On comptait 150 victimes et 14 000 personnes sans abri à Grand'Anse après le passage du cyclone.
  • Une subvention de 60 000 € pour mettre en œuvre un programme de relance agricole et de reboisement est accordée à l'Association des maires du département de la Grand'Anse (Amaga) pour prévenir la pénurie et les risques de détérioration de la situation alimentaire et nutritionelle dans les mois à venir. La quasi-totalité des récoltes a été détruite dans les douze communes de ce département situé au Sud-Ouest de l''île.

Crédits photos : Dominique Guilmin, Amaga, Patricia Balandier