Industrie du futur Bretagne
Accompagner l’indispensable modernisation des industries bretonnes

Dans le cadre du projet “Industrie du futur” lancé par le gouvernement en 2015, la Région Bretagne a souhaité largement soutenir l’initiative régionale portée par le CETIM, avec l'appui de l’institut Maupertuis, l’UIMM Bretagne et la CCI Bretagne. L’objectif : accompagner les entreprises dans la modernisation de leur outil industriel et les sensibiliser aux enjeux de l’usine du futur. Lancement et présentation du dispositif, le mardi 5 juillet à Lorient devant une centaine d’industriels par, notamment, Thierry Troesch, Président CDIB, représentant de l’Alliance, Jocelyne Madec, représentante du président de l’UIMM Bretagne, et Martin Meyrier, Conseiller régional, Président de la commission Économie.

Dans un contexte très concurrentiel, la modernisation des outils, la compétitivité des entreprises et leur entrée dans l’ère du numérique sont des enjeux majeurs pour le développement des industries bretonnes. Le 5 juillet à Lorient, les partenaires ont invité une centaine d’industriels à une journée dédiée. Au programme, informations et échanges autour de rendez-vous BtoB et d’un espace salon pour découvrir plusieurs facettes de l’industrie du futur à travers 4 “cubes” : les  outils du numérique, l'homme dans l'industrie, l'entreprise frugale, nouveaux process et automatisation.

Une séance plénière est venue conclure la manifestation avec des interventions sur les enjeux de la modernisation de l’outil industriel et la transformation du modèle économique via le numérique. Elle a également été l’occasion de présenter et lancer le nouveau dispositif régional destiné à accompagner et aider les industries à franchir un cap dans leur modernisation : le programme Industrie du futur Bretagne.
Porté par le CETIM (85 000 €)en lien avec l’Institut Maupertuis , l’UIMM Bretagne et la CCI Bretagne, avec le soutien financier de la Région (342 000 €) qui mobilisera des Fonds européens Feder (256 000 €), prévoit d’accompagner 60 entreprises -qui participent à hauteur d’environ 3 000 € chacune-, sur 3 ans en s’appuyant sur une cinquantaine d’experts régionaux et nationaux.

Un accompagnement personnalisé

L’idée : proposer aux industries un accompagnement personnalisé comprenant une phase de diagnostic personnalisé par des experts spécialisés maîtrisant les technologies ciblées, la définition d’un plan d’actions et d’une feuille de route pour aider ces PME à intégrer de nouvelles technologies et optimiser leur process et une orientation pour mobiliser les bons outils financiers.
Cette partie, individuelle, est complétée par un volet collectif via un parcours de 9 ateliers thématiques, organisés entre 2016 et 2018 : le numérique et les PME, les nouveaux procédés de production et de transformation des matériaux, les nouvelles approches de conception, la supply chain du futur, l’usine connectée, la place de l’homme dans l’usine du futur, les nouveaux modèles économiques, produire bien du 1er coup, production flexible et automatisée.
L’objectif de ces ateliers est également de créer des temps d’échanges entre industriels et, à termes, de constituer un réseau breton des entreprises de futur, indispensable lorsqu’il s’agit d’engager des mutations de cette ampleur.

Plus d’infos sur http://www.industriedufutur.bzh/.

Tags : Entreprise

Modifié le


Partagez ce contenu