Plateformes locales de rénovation de l’habitat
Pour aller plus vite et plus loin dans les économies d’énergie

À travers les plateformes locales de rénovation de l’habitat, la Région, l’ADEME et l’État souhaitent accélérer la réduction des consommations d’énergie en Bretagne en simplifiant la vie des particuliers dans leurs projets de travaux. Alors que 8 de ces plateformes sont aujourd’hui opérationnelles, les 3 partenaires ont invité leurs porteurs à un temps d’échanges, le 25 mai à Rennes, avec les professionnels du bâtiment et les partenaires bancaires pour confronter les besoins et attentes des uns et des autres et aller plus loin dans la démarche. Ils ont annoncé à cette occasion, le lancement d’un appel à projets pour la création de nouvelles plateformes.

Carte des territoires lauréats du 1er appel à projets Plateformes locales de rénovation de l'habitat

Quels travaux puis-je faire pour réduire les consommations énergétiques de mon logement ? Pour quel coût ? A quelles aides financières puis-je prétendre ? À quels professionnels m’adresser ?... Que ce soit sur les volets techniques, administratifs ou financiers, les plateformes locales de rénovation de l’habitat (PLRH) sont là pour répondre à toutes ces questions, accompagner les ménages, et ce, à tous les stades de leur projet de travaux de rénovation.

S’inscrivant dans le cadre du Plan de rénovation énergétique de l’habitat et du Plan bâtiment durable breton, ces plateformes ont été initiées en 2014par la Région, l’ADEME et l’État. Une initiative d’ailleurs confortée par la loi de transition énergétique pour une croissance verte, d’août 2015.

Portées par des groupements de communes, ces plateformes sont identifiées et soutenues dans le cadre d’appels à projets régionaux. Elles regroupentet organisent de manière complémentaire l’ensemble des compétences disponibles sur un territoire autour d'un « parcours simplifié de la rénovation » pour accompagner les particuliers à chaque étape de leur projet.

En plus de simplifier les processus au sein d’un «service intégré de la rénovation de l’habitat», les plateformes doivent :

- mobiliser les professionnels en les incitant à s’organiser pour mieux répondre aux spécificités du marché de la rénovation de l’habitat privé,

- développer une animation et une gouvernance qui associent l’ensemble des parties concernées et les fédèrent autour d’objectifs partagés

- et faciliter l’accès aux dispositifs financiers en mobilisant les organismes bancaires et autres mécanismes de marché.

Alors qu’il en existe aujourd’hui 81(3 autres devraient être lancées d’ici peu), les 3 partenaires lancent un nouvel appel à projets en trois sessions : date limite de dépôt des dossiers le 9 septembre 2016, le 17 février 2017 ou le 8 septembre 2017 (informations sur bretagne.bzhrubrique appel à projets).

18 PLRH ouvertes au public : Pays de Fougères (RENOBATYS), Brest Métropole (TINERGIE), Lorient Agglomération (ESPACE INFO HABITAT), Auray Quiberon Terre Atlantique (Maison du logement), Communauté de Communes du Val d’Ille (PLRH Val d’Ille), Lannion Trégor Communauté (Point Info Habitat), Vannes Agglo (RENOVEE), Rennes Métropole (ECO-TRAVO) ; 3 PLRH ouvrent au grand public d’ici peu : Quimper Cornouaille Développement, Communauté de Communes du Pays de la Roche aux Fées et Vitré Communauté, Pays de Ploërmel.