Orientation et formation
Une étude sur la lutte contre le décrochage scolaire

En charge désormais du service public régional d'orientation, la Région Bretagne vient de réaliser une étude pour évaluer les démarches menées sur son territoire contre le décrochage scolaire.


Emmanuel Pain

La lutte contre le décrochage est aujourd’hui devenue une priorité dans de nombreux pays : un phénomène à prendre en compte en raison des enjeux à la fois humains, économiques, de cohésion sociale et de réduction des inégalités qu’il recoupe. Responsable désormais d'assurer un Service public régional de l'orientation sur son territoire, la Région  s' implique à ce titre dans la lutte contre le décrochage scolaire. En Bretagne, dix-sept plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs (PSAD) ont ainsi été déployées depuis juin 2011 avec l'aide de la collectivité. Réalisée par Askoria entre septembre 2014 et octobre 2015, sur sa commande, l'étude dresse un état des lieux des démarches locales de lutte contre le décrochage.

Cinq préconisations contre le décrochage

L'étude analyse la gouvernance et les modes d'action de ces plateformes : pilotage, stratégie, offre de services, expérimentations, repérage et contact, suivi et évaluation... Elle établit cinq préconisations, avec l'optique de contribuer à la création d’un cadre de référence au niveau régional.   :

  •  Prolonger la dynamique collaborative instituée en 2014- 2015 :
    animation d'un réseau coopératif, échanges entre plateformes, répertoires de pratiques probantes...
  • Structurer progressivement, avec les têtes de réseaux, un cadre de références et le diffuser
  • Sécuriser et optimiser le fonctionnement des plateformes :
    évaluation des actions,  accompagnement des jeunes...
  • Soutenir une dynamique d’expérimentations thématiques :
    soutien aux décrocheurs potentiels, actions face au refus de prise en charge
  • Encourager les activités de transfert et l’innovation : stratégies préventives, remédiations durables...


Une étude évaluative présentée au colloque « Décrochage scolaire : des alliances éducatives au service du parcours des jeunes », à l'École des hautes études en santé publique (EHESP) en novembre 2015.

Décrochage et orientation : la Région Bretagne s'investit 

En charge désormais d'animer un service public régional de l'orientation (Spro) au service de tous les publics, la Région Bretagne s'appuie sur un réseau d'acteurs spécialisés dans ce domaine. Son ambition :  développer un service de qualité. Chaque personne doit pouvoir être accueillie, écoutée et informée sur les questions d'orientation, de formation et d'emploi.  C'est dans ce cadre qu'elle s'intéresse au décrochage scolaire et qu'elle a créé, en particulier,  dix-sept plateformes en Bretagne pour apporter une réponse personnalisée et rapide aux jeunes de plus de 16 ans sortis du système scolaire, sans diplôme et sans solution.