Lancement de Act Food Bretagne, Fédération des centres d'innovation technologiques agri-agro de Bretagne
Cinq centres techniques s'associent pour peser au niveau européen

Tous ont en commun de travailler sur des produits innovants à forte valeur ajoutée et de contribuer ainsi à la pérennité de l’agro-alimentaire breton. Bien répartis sur le territoire régional et reconnus, chacun dans leur spécialité, l'ADRIA, le CEVA, ID Mer, Végénov et Zoopôle Développement sont aussi amenés -et de plus en plus- à développer des activités complémentaires. Avec l'appui de la Région Bretagne et l'aval des industriels, ces 5 centres techniques franchiront d'ici fin 2015 un nouveau cap, en créant Act Food Bretagne, fédération des centres d'innovation technologique agri-agro de Bretagne. Ce rapprochement, prévu par le Pacte d'avenir pour la Bretagne, mettra en valeur cette complémentarité et donnera à la nouvelle entité plus de visibilité aux niveaux national et international.

La rencontre de ce jour marque, en quelque sorte, l'acte de naissance de cette fédération. En effet, le protocole d'engagement signé à Lorient prévoit la création, avant le 31 décembre, d'une association regroupant les 5 centres techniques (plus de 150 salariés). Cette structure nouvelle sera, à l'avenir, LA porte d'entrée permettant à toute entreprise des filières alimentaires un accès direct et facilité à une offre de services complète, lisible et cohérente.

Faire de la Bretagne un leader européen de l'innovation et de la valeur ajoutée dans l'alimentaire

L'ambition partagée de la fédération est d'agir à trois niveaux pour être plus visible, plus fort, plus européen :

  • mutualiser une part des activités des 5 centres (investissements, achats, veille, communication) et de leurs financements (budget global de 12 M€),
  • travailler ensemble sur des projets au croisement de leurs différents domaines technologiques (biologie, microbiologie, biotech bleues et vertes, marquage moléculaire pour la sélection végétale, culture in vitro...),
  • peser au niveau national et européen en répondant à des appels à projets structurants (PIA, FUI, ANR) nécessitant un nombre restreint de partenaires ou un budget de fonctionnement conséquent et participer à des événements d'envergure nationale ou internationale.

A court terme, la fédération a prévu de répondre, début 2016, à un appel à projets national en vue de la création d'un Institut Carnot agri-agro en Bretagne (financement au titre des Investissements d'avenir).

Concernant les moyens, le financement de la fédération sera assuré par la mutualisation d'une partie des budgets de chacun des 5 centres, mais aussi par des contrats privés et des crédits obtenus lors de réponse à des projets structurants, nationaux ou européens. Un emploi (équivalent temps plein) sera mis à disposition pour assurer le secrétariat général de l'association, basé à Quimper.

Le protocole d'engagement a été signé ce vendredi 2 octobre à Lorient :

par

Loïg Chesnais-Girard, Vice-président du Conseil régional en charge de l'économie et de l'innovation,
Michel Morin, Vice-président du Conseil régional en charge de l'agriculture et de l'agroalimentaire,
Jean Le Lez, Président d'ADRIA Développement (qualité et sécurité des aliments - Quimper),
Jean-Yves de Chaisemartin, Président du CEVA (valorisation des algues -Pleubian),
Jean-Pierre Rivery, Président d'IDMer (produits de la mer - Lorient)
Michaël Quernez, Président de Végénov (biotechnologies végétales - Saint-Pol de Léon)
et Claude Saunier, Président de Zoopôle Développement (santé animale, sciences du vivant - Ploufragan).

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse complet.