Education
Un lycée public à Liffré à l'horizon 2020

Adoptée fin 2014, la décision de la Région de construire un nouveau lycée public au nord-est de Rennes répondra à la forte croissance démographique attendue dans ce secteur, à l'horizon 2020. Il restait à déterminer la commune d'implantation qui mettra à disposition le terrain ad hoc. Le Conseil régional a adopté à l'unanimité, le 18 juin, la proposition de Liffré. Les études seront prochainement lancées.


L'emplacement proposé par la Ville de Liffré pour l'implantation du lycée

Lors de la session de décembre 2014, l'assemblée régionale avait approuvé « la réalisation au nord nord-est de Rennes d'un nouveau lycée d'une capacité de 1 200 élèves, extensible à 1 500 élèves, doté d'une carte des formations d'enseignement général et technologique ». C'est la commune de Liffré qui a finalement été choisie pour accueillir ce bâtiment qui permettra, d'une part, d'accueillir les jeunes issus des collèges de Betton, Melesse, Saint-Aubin d'Aubigné et Liffré et, d'autre part, d'alléger notablement les effectifs des lycées de Rennes intra-muros.

Un terrain de 46 000m²

La ville et la communauté de communes du Pays de Liffré sont propriétaires d'un ensemble de 6 ha, dont 46 000 m2 réservés au nouveau lycée. Le terrain, qui sera cédé gratuitement à la Région, est largement suffisant pour accueillir la nouvelle construction, ses dessertes et stationnements, de même que d'éventuelles extensions futures. Situé sur une zone accueillant déjà des collèges, ce terrain ne pose aucun problème d'accès et ne nécessite aucune adaptation d'importance en matière d'infrastructures de transport. Les temps de déplacement pour les élèves, d'où qu'ils viennent, seront ainsi réduits presque de moitié, à raison d'un gain de temps moyen de l'ordre de 10 minutes
Le terrain est également situé à proximité immédiate d'un véritable « campus sport » doté d'équipements nombreux et de grande qualité : piscine, stade, aires extérieures de grands jeux et d'athlétisme, salles de sports permettant la pratique d'activités diverses.

Une aire de recrutement possible de 1 300 élèves

Le lycée couvrira a minima le secteur de recrutement des collèges de Liffré, de Thorigné-Fouillard, des communes actuellement rattachées aux collèges de Saint-Aubin d'Aubigné et Saint-Aubin du Cormier. Un potentiel de captation estimé à 1 300 élèves.
La « sectorisation » va désormais être affinée en partenariat avec l'Académie de Rennes, de même que la carte des formations. Autant d'éléments qui permettront de préciser les études de programmation.

Pierrick Massiot forme le vœu que « ce futur lycée public contribue au maillage éducatif intelligent de notre région et renforce l'excellence reconnue de la formation en Bretagne ».

Envisager la construction d'un nouveau lycée au sud-est de Rennes à échéance 2025/2026
Dès les études lancées, la Région ouvrira la réflexion en vue de construire de nouveau un lycée, à l'horizon 2025/2026, dans le secteur sud-est du bassin rennais, cette fois. Les hypothèses de croissance démographique sont telles, dans et autour de Rennes, qu'elles concluent, en effet, à la nécessité d'ouvrir, avant 2030, un nouvel établissement, de même capacité que celui de Liffré (1 200/1 500 élèves).