Prévention et promotion de la santé
12 Animateurs Territoriaux de Santé veillent sur la santé des Bretons

De Rostrenen à Vitré, en passant par Ploërmel, Dinan, Fougères et Redon, les 12 animateurs territoriaux de santé œuvrent au quotidien, dans 11 Pays bretons et la Ville de Rennes, pour impulser, conseiller, coordonner et accompagner les projets locaux dans le champ de la santé. Zoom sur l’animation territoriale de santé (ATS), un dispositif original, quasi-unique en France, qui vise à promouvoir la santé à l’échelle des territoires.

Charles Crié


Face à une situation régionale contrastée en matière de santé (entre Pays et à l’intérieur même des Pays), l’ATS est mise en place, en 2002, afin de réduire les inégalités et développer la prévention à l’échelle des territoires. Entre 2002 et 2015, 11 Pays bretons(1) et une Ville s'y sont engagés, avec un objectif clair :créer les conditions favorables au bien-être et à la qualité de vie des personnes, par une approche globale et locale des problématiques de santé.

Des actions de prévention au plus près du terrain

Pour y parvenir, le dispositif s'appuie sur le recrutement d'un animateur territorial, dont la mission consiste à favoriser la prise en compte de la santé dans les politiques locales, impulser de nouveaux projets et accompagner l’intervention des acteurs de terrain (associations, établissements scolaires...).

Prévention des addictions et des risques liés à la vie affective et sexuelle, repérage des souffrances psychiques, violences, alimentation, hygiène bucco-dentaire... un diagnostic territorial partagé, réalisé en amont, permet d’identifier les problématiques de santé spécifiques à chaque territoire. Elles constituent la feuille de route de l'action conduite par l'animateur. Le dispositif est financé par la Région et l'Agence Régionale de Santé et les territoires porteurs de l'ATS.

Une dispositif conforté et revisité en 2012

En 2012, la Région, l’ARS et les territoires concernés ont souhaité évaluer le dispositif, afin d'en optimiser le fonctionnement. Si l'enquête, menée auprès de plus de 200 acteurs, souligne alors la plus-value apportée en termes d’impulsion et d’émergence de projets territoriaux, elle pointe aussi le manque de visibilité des animateurs territoriaux de santé, d'une part, et la difficulté de concilier les attentes régionales et locales, d'autre part.

Soucieuses d'y remédier, la Région et l'ARS font alors évoluer le dispositif vers une contractualisation tripartite (Région, ARS, territoire), d'une durée de 3 ans, et formalisée autour d’un socle régional commun (objectifs, champs d’intervention, moyens mis en œuvre et gouvernance) et d’une partie propre à chaque territoire (objectifs et priorités locales d’actions). Un renforcement qui a permis de pérenniser et d'optimiser la visibilité et l'impact des actions menées par les animateurs.

 


 

Le Pays de Fougères s'engage pour la promotion de la santé

Dans le prolongement du Contrat Local de Santé, signé fin novembre 2014, le Pays de Fougères s'est engagé, lundi 4 mai 2015, aux côtés de la Région et de l’Agence Régionale de Santé (ARS), dans un dispositif d’ATS, pour l'année 2015. L'enjeu de ce contrat : agir localement en matière de prévention et d'information. Le Pays de Fougères est le 12e territoire de Bretagne1 à rejoindre cette action régionale. A l'instar des 11 autres contrats bretons, le dispositif d'ATS fougerais comprend :

  • un socle commun régional qui reprécise le rôle attendu de l’animation en termes de veille et prospective sur la santé, d’impulsion de dynamiques territoriales en lien avec les acteurs locaux, d’accompagnement, de coordination et de communication,

  • un volet territorial déclinant les orientations choisies par (et pour) le territoire en matière de prévention et de promotion de la santé. Il précise les modalités de gouvernance et les moyens affectés par les partenaires.

A Fougères, le volet territorial s'appuie sur un diagnostic local de santé qui confirme 6 priorités :

  • Promouvoir une alimentation saine à tous les âges de la vie

  • Prévenir le suicide

  • Développer la prévention et l’information en matière de vie affective et sexuelle

  • Prévenir les conduites addictives

  • Promouvoir la santé au travail

  • Favoriser la qualité de l’air intérieure et la salubrité des logements

Très attendu par les acteurs locaux, le dispositif ATS du Pays de Fougères contribue à la mise en œuvre d’actions de prévention sur ces thématiques, en complément du travail mené par les professionnels de santé en matière de développement de l’offre de soins.

Mathilde Lenain, animatrice territoriale de santé, détachée sur cette mission depuis janvier 2015, à l'échelle du Pays, prend en compte ces problématiques locales pour mettre en œuvre et coordonner de nouveaux projets.  


 

 

(1Les 12 territoires concernés sont les Pays Centre Ouest Bretagne, Centre Bretagne, Trégor-Goëlo, Ploërmel-Cœur de Bretagne, Vitré-Porte de Bretagne, Redon-Bretagne Sud, Guingamp, Auray, Saint-Malo, Dinan, Fougèreset la Ville de Rennes.