Parcs et jardins de Bretagne
La Côte des jardins de Bretagne : fil vert des jardins d'Europe

Les jardins de Bretagne intègrent le réseau européen des parcs et jardins (European Garden Heritage Network). Le référencement de cette "Côte des jardins" offre une meilleure visibilité à l'international aux jardins bretons.


Le Thabor, à Rennes, même mêler un jardin à la française, un jardin à l’anglaise et un jardin botanique. FCM Graphic phovoir

La Bretagne compte plus de 130 parcs et jardins, tous uniques en leur genre. La création de la "Côte des jardins" va les rendre plus visibles aux yeux des touristes : le réseau européen des routes et jardins est un véritable "fil vert" des jardins en Europe. Les plus beaux sites bretons trouvent donc logiquement leur place dans ce maillage vert.

Un patrimoine diversifié

La Région est moins connue pour ses jardins que pour ses côtes, alors qu'ils bénéficient d'un climat parfait et d'un sol idéal. La proximité culturelle avec ses prestigieux voisins britanniques enrichissent encore ce patrimoine. La Bretagne possède également une longue tradition d'acclimatation de plantes exotiques, ramenées par les marins et installées dans les jardins.

Pour découvrir cette route, l'association des parcs et jardins de Bretagne mettra en service une version test de l'application Cardinalis, entièrement dédiée aux parcs et jardins.

Cette route a été initiée dans le cadre du programme européen Parcs hybrides et a reçu le soutien de fonds européens INTERREG IVC, du conseil régional de Bretagne et des 4 départements bretons.