7e Forum international de la cybersécurité
Une forte présence du pôle d'excellence cyber breton

Loïg Chesnais-Girard et Bernard Pouliquen, vice-présidents du Conseil régional, respectivement en charge de l'économie et de l'innovation, pour l'un, de l'enseignement supérieur et de la recherche, pour l'autre, ont tous deux inauguré ce jour le stand de 150 m2 du PEC breton -Pôle d'excellence cyber- au FIC de Lille, en présence des représentants des 12 entreprises exposantes et des 5 centres de recherche et grandes écoles également présentes(1).

Les élus bretons échangent avec Hassan Triqui (Secure-IC) DR

Les deux élus ont également pu échanger, sur les atouts de la Bretagne en matière de cyberdéfense, avec Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, qui ouvrait le forum mardi matin, puis le lendemain avec Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du Numérique.
Accompagnées par la Meito et l'agence économique BDI, les acteurs bretons présents proposent, pendant ces deux jours, des ateliers, conférences pragmatiques et démonstrations, en matière de protection des données personnelles, de détection des fuites d’information ou encore de sécurité dans le cloud.

Initié par le ministère de la Défense et soutenu par le Conseil régional, le Pôle d’excellence cyber breton structure le développement de la filière en Bretagne. Avec une portée nationale et un objectif de rayonnement international, le PEC a trouvé un terreau propice en s'appuyant sur 3 dimensions : la recherche, la formation et l’enseignement supérieur, et le tissu industriel avec une attention particulière portée aux PME et ETI innovantes.

La Cyber Valley® bretonne en chiffres :

Plus de 100 entreprises, 13 équipes de recherche académique, 200 chercheurs, 2 200 étudiants formés chaque année, un accord de partenariat signé avec l’État et 11 universités et grandes écoles de Bretagne visant à financer, notamment, 20 thèses supplémentaires/an dans le domaine cyber, 2 pôles de compétitivité (Pôle Mer Bretagne Atlantique, Images & Réseaux), l’Institut de recherche technologique B-COM, la présence historique de la DGA Maîtrise de l’Information, de centres d’excellence militaire reconnus (Saint-Cyr Coëtquidan, École Navale, ETRS...) et de groupes stratégiques comme Thales, Sopra Groupe, Orange, Oberthur ou Cap Gémini.

(1) Les entreprises exposantes : 6Cure, Amossys, Ariadnext, Arx Defense&Security, Claranet, Diateam, Gfi, Opale Security, Rubycat-Labs, Secure-IC, Swid, Tevalis.
Et les grandes écoles et instituts présents : Centrale Supelec, Inria, Mines Télécom, Saint-Cyr Coëtquidan, Université de Bretagne-Sud (Ensibs).