Élaboration du Pacte d'avenir pour la Bretagne
Un outil de mobilisation collective du territoire

Au lendemain de la réunion de Matignon autour du Premier ministre, l’ordre du jour de la conférence territoriale (B16) était principalement axé sur l’élaboration du Pacte d’avenir pour la Bretagne. En présence du Préfet, les membres du B16 seront réunis aussi souvent que nécessaire, d’ici la fin de l’année, pour construire et finaliser cet outil de mobilisation collective du territoire.

S Priou

Le Premier Ministre s’était engagé, au sortir de la rencontre du 16 octobre avec les ministres concernés, le Préfet, à ce que l’Etat, aux côtés de la Région, des collectivités locales et des acteurs économiques, aide la Bretagne à surmonter ses difficultés actuelles et à préparer son avenir à travers le Pacte d’avenir pour la Bretagne. Un pacte qui repose sur 3 piliers :

  • des mesures d’urgence pour accompagner les salariés victimes des plans sociaux et aider les entreprises fragilisées : pour les entreprises du secteur agroalimentaire, une enveloppe de 15 M€ est dégéagée pour des mesures d’urgence et pour financer leurs investissements de modernisation.
  • un Plan Bretagne pour l’agroalimentaire que le Préfet et le Président de Région ont déjà commencé à préparer autour de 4 axes : modernisation des outils de production, innovation, international et compétences humaines. Les groupes de travail sont d’ores et déjà constitués et se réuniront dès la semaine prochaine. 
  • l’accélération de l’élaboration du Contrat de Plan Etat-Région dont la signature pourrait intervenir en tout début d’année 2014. L’Etat étant prêt à consacrer près de 100 M€ pour achever le financement de la mise à 2X2 voies de la RN164 dans le Contrat de Plan Etat Région 2014-2020.

Le Préfet et le Président de Région sont déterminés à élaborer ce Pacte en concertation avec les forces économiques et sociales et les collectivités locales.

La proposition bretonne du Pacte d’avenir pour la Bretagne repose sur 3 principes et 6 enjeux.

Les 3 principes du Pacte d’avenir pour la Bretagne

Le Pacte d’avenir doit être un outil de mobilisation collective du territoire et pour cela s’inscrire dans les principes suivants :

  • S’il répond à une proposition portée par l’Etat, il doit être le plan de la Bretagne, élaboré et mis en œuvre par les acteurs bretons eux-mêmes. La Bretagne attend de ce pacte qu’il soit un pacte de confiance dans ses capacités de rebond, de mobilisation et d’initiative. Le pacte doit énoncer ce que l’Etat peut apporter à la Bretagne et ce que la Bretagne peut apporter à la France.
  • S’il doit apporter des réponses très concrètes et opérationnelles aux situations de crise que connaît la région, il doit aussi porter un projet de développement régional, valorisant l’ensemble des atouts de la Bretagne. Ce pacte doit être résolument tourné vers la préparation du rebond et pas seulement sur la réparation des dommages immédiats.
  • S’il mobilise des outils et des dispositifs existants, le pacte est un engagement collectif des acteurs bretons, soutenus par l’Etat, sur des objectifs stratégiques ambitieux. Le pacte ne peut donc se résumer à une liste de dispositifs techniques.

Les 6 enjeux du Pacte d’avenir proposés par la Région à la Conférence territoriale

1)      Répondre à l’urgence : accompagner les mutations sociales et industrielles et soutenir l’investissement public en particulier en assurant un suivi efficace, personnalisé et de proximité des personnes touchées par les plans sociaux et en mobilisant rapidement les moyens pour soutenir les entreprises dans leurs projets de modernistaion et d’investissement.

2)     Conforter la Bretagne comme grande région productive en accélérant l’élaboration et la mise en oeuvre du SRDEII (schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) qui fixe l’ambition de la Glaz économie.

3)     Conforter la Bretagne comme première grande région maritime avec notamment les financements de l’IEED France énergies marines, le transfert du siège de l’IFREMER à Brest et le développement du port de Brest.

4)     La Bretagne, riche de son identité culturelle : une convention spécifique additionnelle au CPER sur la culture et les langues de Bretagne.

5)     La Bretagne, région qui parie sur l’intelligence : conforter l’engagement conjoint de l’Etat et des acteurs régionaux dans le soutien à l’enseignement supérieur et à la recherche sur le territoire à travers, notamment, l’accélération de la mise en œuvre du schéma régional adopté par la Région lors de la session des 17 et 18 octobre dernier.

6)     L’accessibilité de la Bretagne et l’aménagement de son territoire avec un engagement sur l’objectif de mettre Brest et Quimper à 3 heures de Paris par le financement des études sur le projet LNOBPL dans le cadre d’une convention d'engagement national, la finalisation de la  mise à 2x2 voies de la RN 164...

 

Siègent à la Conférence territoriale, dite B16 (comme Bretagne à 16) : Pierrick MASSIOT, Président de Région, Claudy LEBRETON, Président du Conseil général des Côtes d’Armor, Pierre MAILLE, Président du Conseil général du Finistère, Jean-Louis TOURENNE, Président du Conseil général d’Ille-et-Vilaine, François GOULARD, Président du Conseil général du Morbihan, Armelle BOTHOREL, Présidente de Saint-Brieuc Agglomération, Bernard POIGNANT, Président de Quimper Communauté, Daniel DELAVEAU, Président de Rennes Métropole, Pierre LE BODO, Président de Vannes Agglo, Joël LE JEUNE, Président de Lannion Trégor Agglomération, François CUILLANDRE, Président de Brest Métropole Océane, Yvon HERVE, Président de Morlaix Communauté, Henri-Jean LEBEAU, Président de Saint-Malo Agglomération, Pierre MEHAIGNERIE, Président de Vitré Communauté, Norbert METAIRIE, Président de Lorient agglomération, et Jean-Claude SACRE, Président de Concarneau Cornouaille Communauté.

Actualités

Communiqués de Presse

  1. Salon de la conchyliculture et des cultures marines
    Foncier, FEAMP et prospective : Loïg Chesnais-Girard échange avec les professionnels

    Le Président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, a rencontré les professionnels à l’occasion du salon de la conchyliculture et des cultures marines, véritable vitrine des savoir-faire et des innovations régionales.

    Pêche  Mer 

    Lire la suite


  2. Entreprendre au féminin
    Signature du 3e plan d’action pour l’entrepreneuriat des femmes en Bretagne

    À l’occasion du salon Entreprendre dans l’Ouest, Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, président du conseil régional de Bretagne, Hervé Lelarge, directeur régional de Bpifrance, et leurs partenaires (BNP-Paribas et Caisse d’Epargne) ont signé mercredi 25 septembre 2019, le 3e plan d’action régional pour l’entrepreneuri...

    Économie 

    Lire la suite


  3. Polder de Brest
    Ailes Marines a sélectionné la société Navantia pour la fabrication des fondations du parc éolien en mer de Saint-Brieuc

    Brest - le 16 septembre 2019 – Ailes Marines, en charge du développement, de la construction, de l'installation et de l'exploitation du parc éolien en mer de la baie de Saint-Brieuc, a sélectionné la société espagnole Navantia pour la fabrication des 62 fondations des éoliennes en mer qui équiperont le parc.

    Economie maritime  Énergie  Ports 

    Lire la suite