Bretagne 2030 : ensemble, imaginons la Bretagne de demain
Une démarche participative portée par la Région

Démarche initiée par le Conseil régional, Bretagne 2030 propose aux Bretonnes et aux Bretons, et plus largement à tous ceux qui aiment la Bretagne, d’imaginer son visage à l’horizon 2030.

Il s’agit d’engager une réflexion collective, ouverte à tous, pour construire une vision partagée de la Bretagne dans 15 ans. Il n’est pas question de prédire l’avenir mais de le dessiner, en exprimant des souhaits, des attentes et en explorant de nouvelles pistes.

Si la Région est à l’initiative du projet, elle n’a ni la légitimité ni la capacité de répondre seule à toutes les questions qui se posent. C’est pourquoi, à travers Bretagne 2030, elle souhaite associer le plus grand nombre possible de contributeurs, ayant un lien physique ou affectif avec la Bretagne, quel que soit leur lieu de résidence.

Les collectivités locales, entreprises, associations, organisations syndicales et patronales sont bien entendu invitées à se joindre au débat. Une place importante sera aussi accordée à la parole des jeunes qui deviendront les forces vives de la Bretagne en 2030.

Répondre aux cinq grandes questions qui préoccupent les Bretons

Cinq grandes problématiques d’avenir ont été identifiées. Elles reflètent les préoccupations  majeures exprimées par les Bretons, de souche ou de cœur : 

  • La Bretagne en 2030 : une grande région maritime européenne ?
  • La Bretagne en 2030 : un modèle de cohésion sociale ou une société éclatée ?
  • La Bretagne en 2030 : une performance territoriale fondée sur l’équité ?
  • La Bretagne en 2030 : une région prospère, reposant sur un développement économique performant et endogène ?
  • La Bretagne en 2030 : dans le monde, une région marginalisée ou reconnue ?

Rendez-vous sur www.bretagne2030.jenparle.net et dans l’une des 14 réunions publiques

Quelles sont, selon vous, les spécificités de la Bretagne ? A quoi êtes-vous particulièrement attaché ? Comment imaginez-vous la Bretagne en 2030 ? Quels sont les points à développer  et ceux à éviter ?

Depuis quelques jours, le site bretagne2030.jenparle.net invite chacun, localisé ou non sur le territoire, à s’exprimer, prendre connaissance des réflexions postées par ses concitoyens et à en débattre. Cet outil interactif informe sur la démarche et propose divers documents à consulter : un portrait de la Bretagne, la synthèse de l’enquête qui a permis d’identifier les 5 grandes thématiques de cette concertation, etc.

L’organisation de 14 débats, prévus d’ici fin 2013, prendra différentes formes. Avant les  12 réunions publiques organisées en novembre dans les départements, la première rencontre est proposée à la population des îles du Ponant, samedi 21 septembre à Ouessant, à l’occasion du festival les Insulaires. La suivante aura lieu le mercredi 9 octobre à Paris, à la Maison de la Bretagne, avec la communauté bretonne d’Ile-de-France et les Franciliens attachés à la Bretagne.