Haut niveau
Un campus d’excellence pour la plus sportive des Régions

Jean-Yves Le Drian, président du Conseil régional de Bretagne, et Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des Sports, ont signé le protocole d’accord portant sur la création, à compter de septembre 2010, d’un campus d’excellence sportive sur Rennes et Dinard. Une signature qui a été l’occasion de rappeler l’importance du mouvement sportif breton ainsi que l’intérêt porté par les acteurs locaux à la formation des encadrants sportifs. La mobilisation des collectivités bretonnes en faveur du maintien du CREPS à Dinard témoigne de cette attention particulière.

Avec 922 697 licenciés, tous sports confondus, la Bretagne est à ce jour la première région sportive de France, rapporté au nombre de ses habitants (3,1 millions). Si l'on ajoute à ces athlètes réguliers l'ensemble des pratiquants amateurs (près de 2 millions), on peut considérer qu'un breton sur deux est, peu ou prou, lié au mouvement sportif. L'attachement de la population à des disciplines phares comme le cyclisme, la voile, l'athlétisme et le football (4 clubs professionnels) est particulièrement marqué. Enfin, la présence de 80 comités et ligues regroupant 6 000 clubs, témoignent tout à la fois de la vitalité et de la diversité du sport breton.

 

Des équipements structurants, à la hauteur des ambitions sportives de la Bretagne
Localement, Etat, Région et collectivités ont toujours œuvré pour que la Bretagne dispose d'équipements sportifs de qualité, accessible à tous, depuis les gymnases des établissements scolaires jusqu'aux structures d'accueil et d'entraînement de haut niveau comme, par exemple, le Pôle France Course au large de Port-la-Forêt ou les futurs vélodrome de Lanester et stade d'athlétisme de Rennes, deux infrastructures couvertes de grande envergure qui manquaient à la Bretagne et qui seront financées dans le cadre du Contrat de projets Etat-Région.

Au-delà des équipements, les pouvoirs publics accordent beaucoup d'attention, en Bretagne, à l'encadrement des jeunes, en particulier, et des sportifs en général. L'Etat et la Région ont créé en 2008 un observatoire régional du sport pour mieux connaître les emplois dans ce domaine (22 000 actifs) et aider la filière à se professionnaliser davantage. A ce jour, 300 éducateurs sont formés chaque année par le service public, 40 cadres techniques sportifs sont mis à disposition des fédérations, ligues et comités régionaux, et deux établissements de formation à vocation nationale sont implantés sur le sol breton : l'Ecole nationale de voile et des sports nautiques à Quiberon et le CREPS de Dinard.

Un partenariat exemplaire pour le maintien d'un outil de formation sportive de haut niveau
La mobilisation des collectivités bretonnes et du mouvement sportif a contribué à l'aboutissement du projet, validé aujourd'hui par l'Etat, de création d'un campus d'excellence sportive entre Rennes et Dinard. Celui-ci s'appuiera à la fois sur l'Université de Rennes 2 à Villejean et sur le CREPS. Au-delà de la formation et du suivi des sportifs de haut niveau, ce pôle, unique en France, intégrera une dimension recherche et développement en lien avec les laboratoires de l'université et de l'ENS Cachan, notamment autour de l'étude du mouvement (programme M2S, mouvement sport et santé).

Créé en 1945, le CREPS de Dinard assure depuis plus de 60 ans deux missions essentielles : d'une part, l'accompagnement de jeunes sportifs, sélectionnés par leur fédération et classés comme athlètes de haut niveau, d'autre part, la formation aux métiers du sport et de l'animation). Etablissement public administratif national relevant du Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports, le centre emploie à ce jour 57 personnes.

Modifié le


Partagez ce contenu