Patrimoine naturel
Deux parcs naturels régionaux en projet

Deux nouveaux parcs régionaux pourraient grossir les rangs. La Région a lancé une procédure de création lors de la session du 18, 19 et 20 décembre, pour porter à trois le nombre de ces parcs en Bretagne.

La Région a engagé, lors de la session du 18, 19 et 20 décembre dernier, la procédure de création de deux nouveaux parcs régionaux, Rance-Côte d’Emeraude et Golfe du Morbihan.
Par cette initiative, il s’agit de donner aux acteurs locaux (collectivités et usagers) les moyens et les outils nécessaires à l’aménagement de ces territoires particulièrement riches, tant sur le plan écologique et paysager que culturel ; des espaces en pleine évolution du fait de l’extension urbaine et de la pression résidentielle. L’estuaire de la Rance/ Côte d’Emeraude et le Golfe du Morbihan connaissant le plus fort taux de développement urbain en zone littorale.

Des laboratoires grandeur nature

Les parcs régionaux sont, selon le Code de l’environnement, des territoires d’expérimentation permettant de mener, des initiatives exemplaires pour développer un projet de territoire de manière concertée et durable. La concertation qui va désormais s’engager doit informer sur les projets et recueillir les préoccupations, les priorités et les propositions d’orientations ou d’actions des différents interlocuteurs pour aboutir à la rédaction des avant-projets de chartes.

Une compétence régionale
Créés en 1967, les parcs naturels régionaux (PNR) sont 45 en France. Classés par l’Etat, mis en œuvre par les Conseils régionaux à l’initiative des acteurs locaux, ils couvrent 12 % du territoire national. Bien qu’ayant connu la création d’un des tout premier Parc naturel régional à la fin des années soixante, la Bretagne ne disposait jusqu’alors que d’un seul parc. Elle en compte désormais trois.

Voir aussi le dossier « Des paysages et un patrimoine naturel protégés »


Publié le


Partagez ce contenu