Exposition
Couleurs locales – Le Hangar’t dépeint Nizon

Le Hangar’t fait une halte à la Maison de la Bretagne jusqu’au 25 janvier. L'occasion de découvrir en couleurs la mémoire de Nizon.

Visuel de l'affiche de l'exposition

Après avoir fêté ses 20 ans à New-York en participant à l’exposition «From Gauguin to Warhol», le Hangar’t s'expose jusqu'au 25/01 à la Maison de la Bretagne.

Depuis 1992, à Nizon, un village proche de Pont-Aven, les habitants travaillent sur la mémoire de leur communauté, à l’initiative du journaliste et passionné d’arts plastiques Yves Quentel. A partir de photographies anciennes ou plus récentes, le Hangar’t a adopté une technique inspirée de celle d’Andy Wahrol. A travers les peintures du Hangar’t, plus d’un siècle de vie nizonaise surgit du passé et se raccroche au présent.

Une communauté plus soudée

Chaque toile est le fruit du travail de plusieurs personnes. Le choix des couleurs d’un tableau est toujours une décision collective. Les moments de production sont des moments d’échange où « l’on raconte des histoires…on papote ». Le Hangar’t a ainsi contribué à faire de Nizon «une communauté plus soudée».

Animer le village de Nizon

Sur les 300 tableaux réalisés par les quelques 80 membres de l’association, aucun n’a été vendu. Le collectif s’y refuse : ces tableaux ont été faits par des Nizonais pour animer leur village. Disposées toute l’année dans les commerces et lieux de vie du village, les toiles sont exposées dans les rues, voire accrochées dans les arbres, lors des fêtes du village.


Tags : Arts et culture

Publié le


Partagez ce contenu