• Une initiative d’Excellence (IDEX) est un pole pluridisciplinaire d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial. Ces pôles seront organisés sous la forme de regroupements territorialement cohérents d’établissements d’enseignement supérieur, universités et écoles, impliquant des organismes de recherche, en partenariat avec des entreprises.

  • Les laboratoires d’Excellence (LABEX) concernent des projets scientifiques de laboratoires devant être dotés de moyens significatifs pour leur permettre de rivaliser dans les meilleures conditions avec leurs homologues étrangers, d’attirer des chercheurs et des enseignements-chercheurs de renommée internationale et de construire une politique de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau.

  • Un équipement d’excellence (EQUIPEX) est un équipement scientifique de pointe qui doit permettre à la recherche française d’être compétitive au plan international. La plupart des activités de recherche s’organisent désormais autour de ces équipements. Il peut s’agir des sciences de la modélisation pour lesquelles des moyens de calcul de plus en plus puissants sont requis, de certains équipements ou bases de données pour les sciences humaines et sociales, la physique, les sciences de la vie.

  • Un institut de recherche technologique (IRT) est un institut thématique interdisciplinaire qui pilote des programmes de recherche couplés à des plates formes technologiques, effectue des travaux de recherche et de développement expérimental au meilleur niveau international, contribue à l’ingénierie des formations initiales et continues (formation professionnelle qualifiante et/ou diplômante), et veille à la valorisation socio-économique de ses résultats.

  • Les instituts d’Excellence en énergie décarbonées (IEED) sont basés sur des partenariats de long terme entre les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les entreprises. Ils doivent permettre de concentrer sur un meme site des moyens privés et publics de recherche pour en permettre la valorisation. Ils sont dédiés aux technologies décarbonnées.

  • Les sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) permettent la transformation de découvertes issues des laboratoires vers des applications industrielles ou sociales. Elles ont vocation à regrouper l’ensemble des équipes de valorisation de sites universitaires et à mettre fin au morcellement des structures pour améliorer significativement l’efficacité  du transfert de technologies et la valeur économique créée. Elles conduiront à une plus forte professionnalisation de la valorisation de la recherche et renforceront les compétences. Elles ont une double mission : le financement des phases de maturation des inventions et de preuve de concept et la prestation de services de valorisation auprès des acteurs locaux de la R&D qui créent la valeur ajoutée scientifique et technologique.

  • Une initiative d’excellence en formations innovantes (IDEFI) : La définition et la mise en œuvre du projet sont portées par la volonté : De tirer pleinement parti du cadre et de la culture universitaire, notamment via la pluridisciplinarité, de la recherche et d’une formation d’esprit favorisant une approche critique des réalités De donner une responsabilité nouvelle à l’étudiant dans la progression de sa formation grâce à la pédagogie par projets, et la mise en place d’un schéma enrichi d’autoévaluation intégrant des éléments d’employabilité D’assurer une maîtrise certaine et bien identifiable des diplômés sur un champ technique défini, en rapport étroit avec les spécialités des laboratoires et les attentes des entreprises.

Modifié le


Partagez ce contenu