Aide régionale
Production mutualisée spectacle vivant

Afin d’encourager la mise en réseau des diffuseurs et la consolidation des moyens de production qu’ils accordent aux équipes artistiques régionales, la Région met un œuvre un dispositif de soutien à la production mutualisée en direction des structures de production et de diffusion.

Objectifs

La mise en œuvre d’un dispositif d’aide aux structures de production et de diffusion a pour objectifs :

  • d’encourager la mise en réseau et la collaboration des structures de production et de diffusion, y compris entre différents types de réseaux professionnel,
  • d’améliorer les conditions de production et d’accompagnement des projets artistiques et ainsi de favoriser leur meilleur développement,
  • de favoriser la diffusion des équipes artistiques régionales,
  • de permettre une meilleure inscription des équipes artistiques dans les territoires en favorisant des temps de présence plus long dans les espaces de production et de diffusion,
  • de favoriser l’émergence d’un réseau de structures impliquées dans le soutien à la production,
  • d’inciter à l’élaboration de conventions de partenariats entre les structures productrices et les équipes artistiques afin de clarifier les attentes des unes et des autres.

Bénéficiaires

Ce dispositif concerne les structures de production et de diffusion, implantées en Région Bretagne, municipales ou associatives, gérant ou non un équipement et désireuses de s’impliquer dans une véritable démarche de soutien à la création dans le domaine du spectacle vivant.

Dans le cadre de l’accord de coopération interrégionale qui la lie avec les régions Normandie et Pays de la Loire, la Région Bretagne souhaite favoriser la circulation et le repérage des équipes artistiques sur ce territoire élargi, ainsi que la coopération entre les lieux de diffusion. Des dispositifs similaires existent en Normandie et en Pays de la Loire, permettant une réciprocité des soutiens.

A l’exception des salles de musiques actuelles (labélisées SMAC ou non), les établissements labellisés (centres chorégraphiques ou dramatiques, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public, Pôle National des Arts du Cirque, scènes nationales, scènes conventionnées) ou lieux culturels soutenus par la région dans le cadre de leur projet artistique et culturel annuel ne sont pas concernés par ce dispositif  ; toutefois, des partenariats avec ces structures pourront constituer un atout supplémentaire pour les artistes soutenus.

Modalités

Les dossiers sont à déposer avant le 31 mai 2018 sous forme dématérialisée à l’adresse suivante :

https://aides.bretagne.bzh/aides

Il vous sera demandé de joindre des pièces, notamment un budget prévisionnel (à télécharger ci-dessous).

 

  • Conditions d’éligibilité

Projets concernés :

- Accueillir chaque année au moins deux résidences d’équipes artistiques dont au moins une est implantée en Bretagne et l’autre en Bretagne, Pays de la Loire ou Normandie (dans le cadre de l’accord de coopération entre ces trois Régions). Au-delà de deux résidences, les projets concernant des équipes artistiques extérieures à ces trois régions pourront être pris en compte dans le cadre du dispositif.

- La durée des résidences doit être de 7 à 10 jours minimum par compagnie, continus ou fractionnés, à l’exception des projets musicaux nécessitant moins de temps de travail sur le plateau.

- Ces résidences devront permettre toutes formes d’échanges entre artistes et habitants, autres que la diffusion du spectacle travaillé.

 

Mise en réseau / mutualisation :

- Concevoir et coproduire chaque projet de résidence avec au minimum deux autres structures. Si l’équipe artistique accueillie est implantée en Pays de la Loire ou Normandie, un des autres coproducteurs doit nécessairement être implanté en Pays de la Loire ou Normandie.

- Porter des projets artistiques qui s’inscrivent dans une logique de coopération et de mise en réseau

- S’engager à accompagner les équipes artistiques et promouvoir la diffusion de leurs spectacles dans les réseaux professionnels.

- Les spectacles créés dans le cadre du présent dispositif devront donner lieu à au moins une représentation achetée par chacune des structures coproductrices, faisant l’objet d’un contrat de cession indépendant (non pris en compte dans le budget de coproduction et de résidence présenté).

 

Budget :

- Chaque structure devra mobiliser et présenter un budget de production artistique et culturelle de 16 000 euros minimum, incluant les apports en numéraire destinés aux coproductions, les apports en industrie et les charges relatives aux actions culturelles envisagées. Les frais de repas et d’hébergement seront pris en compte à hauteur des conventions collectives en vigueur et/ou des apports en nature valorisés. Ne seront pas pris en compte dans ce budget les mises à disposition de salles, frais de fluides, charges de personnels permanents et toutes autres charges non spécifiquement liées aux projets soutenus.

- Les apports en numéraire destinés à soutenir la production devront représenter au moins la moitié du budget présenté, le reste étant consacré à l’action culturelle et aux apports en industrie.

- S’assurer que les moyens apportés à chaque équipe artistique lui permettent de produire un travail conforme à la réalité et à l’ambition de son projet. A cette fin, chaque équipe artistique devra bénéficier d’un apport en numéraire de 4000 euros minimum.

 

  • Modalités d’intervention

Le soutien de la Région représentera 50 % du budget de production artistique et culturelle, plafonné à 20 000 euros par an et par structure.

L’aide de la Région devra être exclusivement consacrée à consolider le budget de production des projets de création, à accueillir les artistes et à mettre en œuvre des actions culturelles sur les territoires.

 

  • Modalités de versement de l’aide régionale

La subvention attribuée est qualifiée de subvention de fonctionnement affectée forfaitaire dont le versement s’effectuera à hauteur de 75% à la signature de l'acte juridique et 25% sur présentation des contrats de coproduction ou d’engagement (contrat de travail) relatifs aux équipes accompagnées par la structure et d’un compte-rendu d’activités et d’un compte-rendu financier signé du représentant légal.

Contacts


Modifié le


Partagez ce contenu