Simon Cohen

Ainsi, la Région a pris la responsabilité des ports ayant des activités de commerce et ferry, avec Roscoff, Saint Brieuc-Le Légué et de Concarneau pour la réparation navale. En cohérence avec le transfert à la Région des liaisons maritimes vers les îles bretonnes, les ports accueillant ces liaisons sont également sous sa responsabilité.

Carte 22 ports Bzh - Web

Les ports au service de l'économie

Dès l’élaboration en 2010 d’une stratégie pour les ports de commerce, l’objectif de la Région était d’optimiser le réseau des ports au service de l’économie bretonne. Les ports de commerce régionaux de Brest, Roscoff, Lorient, Le Légué et St Malo, ont accueilli 7 Millions de tonnes de marchandises en 2017. Ils facilitent l’approvisionnement de l’agriculture et des industries bretonnes, au plus près des entreprises de l’hinterland.

 

Graph trafic ports regionaux 2017 - Web Graph nature marchandises - Web

 

Les ports régionaux de Saint Malo et Roscoff sont aussi des points d’entrée touristiques de la Bretagne. Le terminal ferry de Saint Malo accueille plus de 420 000 passagers en provenance ou à destination des Iles Anglo-normandes et 340 000 du Royaume Uni. A Roscoff, en 2017, plus de 520 000 passagers ont fréquenté les liaisons vers Plymouth, mais aussi Cork en Irlande, ou même l’Espagne. 

Les ports des îles bretonnes sont particulièrement fréquentés l’été, mais sur l’ensemble de l’année, ce sont 2,4 millions de passagers qui y transitent. Les liaisons maritimes vers les îles.

Des activités diversifiées : chiffres clefs 2017

  • 7 millions de tonnes de marchandises
  • 1,3 million de passagers par ferries
  • 54 000 croisiéristes
  • 470 navires en réparation
  • 2,4 millions de passagers vers les îles

Le plan régional d'action logistique

Une stratégie logistique durable au service des entreprises est aussi déclinée aujourd'hui dans les ports, à travers un plan d'actions logistiques régional en trois orientations et dix-huit actions concrètes.

Moderniser les infrastructures portuaires

Un vaste programme de modernisation des ports régionaux a été lancé pour améliorer la qualité des infrastructures portuaires.

De 2007 à 2017, la Région a investi 150 Millions d’euros pour la modernisation des ports de Lorient, Saint Malo et Brest (hors projet de développement). Elle a également contribué aux investissements d’autres ports bretons en partenariat avec les territoires concernés.

Le projet de développement du port de Brest porte sur l’aménagement de 40 ha destinés aux colis lourds, notamment pour l’industrie des EMR. Cet investissement de 220 Millions d’euros, témoigne d’une ambition portuaire forte, en phase avec les besoins du territoire et la politique énergétique régionale. Le projet de développement du port de Brest

Les ports au service du développement durable

Les activités portuaires occupent une place importante sur le littoral breton et la Région souhaite améliorer leur performance environnementale, en agissant sur les différentes sources de pollution potentielle. Elle exige ainsi des concessionnaires la mise en place d’une certification ISO 14001 pour un management environnemental global. Elle anime des actions collectives pour harmoniser les pratiques entre ports.

Des audits environnementaux ont été réalisés et ont permis d’identifier des actions à mettre en œuvre, réalisées progressivement par les différents maitres d’ouvrage portuaires, sur la qualité de l’eau et la gestion des déchets notamment.

Modifié le


Partagez ce contenu