Revenir à la liste

Technicien.ne projeteur.euse

  • Référence : B/T/Technicien projeteur/SVNBNB/20
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Technicien, Technicien Principal de 1ère classe, Technicien Principal de 2ème classe
  • Cadre d'emplois : Techniciens Territoriaux
  • Filière : Filière technique

Contexte

La Direction des Voies Navigables de la Région a en charge l’exploitation, l’entretien et la mise en valeur des principales voies navigables bretonnes : Vilaine, Canal d’Ille et Rance, Blavet et Canal de Nantes à Brest.

Composée de 4 services (le service infrastructure et ouvrages, le service de la valorisation touristique et du développement durable et 2 services territorialisés : les Subdivisions), elle regroupe un effectif de près de 200 agents, pour la plupart répartis sur le linéaire des cours d’eau concernés.

Le domaine concerné constitue à la fois un patrimoine historique considérable et un atout pour le développement touristique breton.

L’exploitation et l’entretien du domaine sont assurés par les deux services territorialisés :

- la subdivision Blavet
- Canal de Nantes à Brest (basée à Malestroit) qui comprend les centres d’exploitation et d’entretien de, Redon, Josselin, Pontivy, Hennebont et Châteauneuf du Faou.

- la subdivision Vilaine
- Canal d’Ille et Rance (basée à Rennes) qui comprend les centres d’exploitation et d’entretien d’Evran, Saint-Germain sur Ille et Mons.

Chaque Subdivision comprend une équipe en charge des fonctions administratives, logistiques et techniques.

Au sein de la Subdivision Blavet
- canal de Nantes à Brest, le·la technicien·ne projeteur·euse est chargé·e :


- Des projets d’aménagement du domaine public fluvial :

- pour le développement des usages et pour sa mise en « tourisme durable ». A ce titre il.elle décline sur le territoire de la Subdivision les directives d’aménagement relatives aux services de base et au patrimoine naturel et bâti. Il.elle propose les aménagements du domaine qui facilitent les parcours d’itinérance pour tous les usages avec le souci constant de la dimension paysagère.

- pour permettre une exploitation respectueuse des enjeux environnementaux (vie aquatique, habitats, continuités écologiques…) en privilégiant les techniques du génie végétal.


- Des projets d’intervention sur les ouvrages de génie-civil qui ne sont pas pris en charge par le service « Infrastructure et Ouvrages » pour le compte duquel il.elle peut, par ailleurs, être sollicité.e.

Missions

Sous l’autorité du Chef de subdivision, le.la technicien.ne projeteur.euse :


- Formalise le diagnostic territorial tel qu’il est conduit par la Subdivision sur l’ensemble des thématiques intéressées par le domaine public fluvial (infrastructure, ouvrages, usages, patrimoine, ..),

- Construit et pilote les projets d’aménagement et de petit génie-civil (petits ouvrages hydrauliques, ouvrages maçonnés, berges, chemins, …) de la phase préalable à la réalisation (études préalables, avant-projet, projet, consultation des entreprises ou commande de réalisation en régie) y compris les levers topographiques, la réalisation de supports graphiques, les cahiers des charges fonctionnels et techniques.

Dans le cadre des marchés publics : le.la technicien.ne projeteur.euse définit les besoins, élabore le dossier de consultation des entreprises (pièces administratives et techniques), propose l’analyse des offres reçues et assure la direction de l’exécution des travaux correspondants, assure le suivi financier du marché.


- S’assure de la conformité réglementaire des projets, notamment au regard des prescriptions du code de l’environnement et des considérations d’accessibilité, et propose les déclarations ou demandes d’autorisation correspondantes,

- Gère les déclarations d’intention de travaux sur le site dict.fr et prépare les réponses aux demandes reçues en ce domaine,

- Effectue des diagnostics et contrôles d’ouvrages.

Il.elle apporte une assistance technique aux centres d’exploitation.

Il.elle est le.la correspondant.e du Service de la valorisation touristique et du développement durable pour les actes de gestion domaniale et du Service Infrastructure et Ouvrages pour la gestion de la base de données GECOPE.

Participation aux autres activités du service :
L’agent.e peut être amené.e à participer aux autres activités du service en tant que renfort du personnel (éclusage, mission logistique, levé topographique, tournée d’inspection… )

Relations hiérarchiques :


- L’agent dépend directement de (n + 1) : Chef de subdivision.

- L’agent encadre directement (n-1) : La mission ne comporte pas d’encadrement.

Relations fonctionnelles :

Au sein de la direction :

- L’adjoint au chef de subdivision, les agents de la Subdivision, notamment des fonctions supports et de la logistique, les chefs des centres fluviaux.

- La cheffe du service de la valorisation touristique et développement touristique, le chef du service Infrastructure-Ouvrages hydrauliques, l’assistant de prévention, l’agente chargée du pôle administratif et financier,

- Le service fonctionnel (SEFTRA) de la Direction générale adjointe mer, tourisme et mobilités.

Au sein de la collectivité :

- La Direction de l’immobilier et de la logistique.

- La direction du tourisme et du patrimoine.

Partenaires extérieurs :

- Les représentants des usagers.

- Les techniciens des collectivités riveraines,

- Les services de l’Etat (DREAL, AFB…).

- Tous les prestataires de la subdivision : fournisseurs, entreprises, bureaux d’études, maîtres d’œuvre…

Lieu de travail : Le.la technicien.ne est basé.e au siège de la subdivision à Malestroit. Il.elle est amené.e à se déplacer sur l’ensemble du réseau des voies navigables du service et éventuellement sur l’ensemble du réseau des voies navigables de la direction.

Contraintes spécifiques : Le.la technicien.ne pourra participer au dispositif mis en place pour assurer la continuité du service (astreintes).

Dotation particulière : téléphone portable – ordinateur portable
- véhicule de service en pool.

Compétences

Savoirs :

En matière d’aménagement :

- Savoir se repérer dans la réalité économique et sociale (touristique) et analyser les relations que les riverains et usagers entretiennent avec le canal pour proposer les paysages et les aménagements qui en résultent,

- Se repérer dans l’espace,

- Mobiliser des capacités d’expression écrite et graphique,

- Maîtriser les techniques utiles à l’étude paysagère préalable à un aménagement.

En matière de bâtiment et de génie-civil :

- Avoir des connaissances techniques de base sur le bâtiment (matériaux, construction),

- Avoir des connaissances techniques de base sur les ouvrages fluviaux (berges, vannages, ouvrages maçonnés,) et l’hydraulique fluviale.

Autres :

- Maîtriser les procédures d’achats (code des marchés publics, CCAG, procédures interne.),

- Connaître le contexte réglementaire des travaux en milieux aquatiques,

- Maîtriser un logiciel de dessin type « Autocad » et les outils bureautiques (Traitement de texte, tableur, …).

Savoir-faire :

- Faire des propositions en terme d’aménagements (techniques nouvelles respectueuses de l’environnement, réutilisation de matériaux …),

- Traduire des idées d’aménagement par des schémas de principe puis par des plans d’exécution,

- Réaliser des documents « communicants »,

- Réaliser des dossiers de consultation des entreprises, gérer un marché (de maîtrise d’œuvre, de fournitures, de travaux),

- Savoir conduire des travaux de création et d’entretien d’aménagements, de génie-civil,

- Savoir rendre compte.

Savoir être :

- Etre créatif, curieux, humble,

- Etre organisé et autonome,

- Aimer le contact humain, être à l’écoute, être pédagogue.

Divers :


- Etre titulaire du permis de conduire VL (B),

- Savoir nager (brevet de natation 50 m).

Personne à contacter pour les informations sur le poste : Mr Loig Le Callonnec 06.74.99.37.04.

LA DATE LIMITE DES CANDIDATURES INTERNES EST FIXÉE AU 3 JUILLET 2020.