Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Chargé.e d’études Maitrise de l’énergie – Contrat de projet 3 ans

  • Référence : A/IA/Chargé.e études maitrise énergie/SETEP/21
  • Grade : Ingénieur, Attaché
  • Cadre d'emplois : Attachés Territoriaux, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

La direction de l’immobilier et de la logistique (DIL) est une direction « ressources » qui a en charge :

- La maintenance du patrimoine bâti, propriété de la Région, à savoir les lycées, qui en constituent la très grande majorité, les bâtiments des services, le patrimoine bâti non concédé des ports, le patrimoine bâti non concédé des voies navigables ;

- Les opérations d’investissement sur ce patrimoine bâti ;

- La logistique des bâtiments occupés par les agents de la Région.

La direction est structurée en 2 services et une direction déléguée :

- Le Service de l’Expertise Technique de l’Energie et de la Programmation (SETEP)

- Le service Fonctionnel de l’immobilier et de la logistique (SEFDIL)

- La direction déléguée aux moyens généraux (DDMG)

La direction encadre fonctionnellement 4 services territorialisés en charge des travaux de maintenance (assurés par les Equipes Mobiles d’Assistance Technique
- EMAT), d’entretien et travaux neufs sur le patrimoine immobilier bâti de la Région et en particulier celui des lycées :

- La subdivision immobilière 22.

- La subdivision immobilière 29.

- La subdivision immobilière 35.

- La subdivision immobilière 56.

L’essentiel du patrimoine est constitué par les lycées (127 sites, 2 millions de m2 – 900 bâtiments) auxquels la Région consacre un important budget pour la mise en oeuvre d’un schéma directeur immobilier adopté à la session de décembre 2016 et décliné au travers de plan d’actions d’une durée de 2 ans sur le mandat de l’exécutif. Ces investissements ainsi que ceux concernant les bâtiments des services régionaux relèvent des missions de la direction de l’immobilier. Pour les autres éléments du patrimoine régional, la DIL intervient en prestations de services pour les autres directions du Conseil régional.
Une autre déclinaison du schéma directeur immobilier (SDI) consiste à engager la collectivité dans une démarche de maîtrise de l’énergie sur l’ensemble de son patrimoine. Dans ce cadre, différents dispositifs sont initiés :

- Le suivi des consommations dont le premier objectif est de connaître l’état des consommations du parc (tant physiques que financières)

- L’élaboration et la mise en application d’un plan énergie lycées dont la vocation est de fédérer l’ensemble des acteurs (Région et établissements) autour d’une ambition sur la maîtrise de l’énergie et le déploiement des énergies renouvelables.

Le Service de l’Expertise Technique de l’Energie et de la Programmation (SETEP) est chargé d’étudier et de proposer les investissements nécessaires au maintien des conditions de fonctionnement satisfaisantes pour les usagers des lycées, dans le respect des réglementations en vigueur et des exigences de qualité, notamment environnementales décidées par le Conseil Régional. Il contribue avec les autres services de la Région à l’entretien technique des locaux. Il fournit l’expertise dans certains domaines aux autres services de la DIL pour le suivi des opérations d’investissement et la réalisation des opérations de maintenance des installations. Il peut également venir en appui des chefs d’établissement pour une assistance à l’exploitation des locaux.

Pour répondre à ces objectifs, le SETEP est organisé autour de 2 pôles et 2 missions:

- Pôle programmation.

- Pôle expertise technique.

- Mission Energie

- Mission dossiers transversaux

La mission énergie, intégrée au SETEP, a en charge l’élaboration et la mise en œuvre du Plan Energie Lycées, avec différents dispositifs à poursuivre ou à initier :

- L’amélioration de la connaissance du patrimoine et des consommations,

- La réalisation de réhabilitations globales ou de rénovations énergétiques,

- Le déploiement des énergies renouvelables,

- L’accompagnement des établissements dans une démarche de maitrise de l’énergie,

- L’achat d’énergie pour le patrimoine régional,

- La structuration des recettes financières possibles.

Depuis plusieurs mois, la Région Bretagne engage les acteurs du territoire dans la BREIZH COP en lien, notamment, avec l’élaboration du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) et avec l’ambition politique de réussir à mobiliser tous les acteurs dans la construction. Par cette démarche, la Région Bretagne impulse une dynamique pour que chacun.e s’engage à contribuer aux objectifs ambitieux issus de la concertation, et notamment en matière de transition énergétique . Pour ce qui la concerne directement, elle entend prendre toute sa part dans cette mobilisation en amplifiant ses efforts pour développer une politique intégrée en matière de transition énergétique dans le cadre de ses compétences. A terme, l’objectif est de réduire considérablement l’empreinte énergétique du patrimoine immobilier régional et en particulier en commençant par le patrimoine immobilier des lycées bretons (à l’horizon 2050 : -60% de consommation et une part des énergies renouvelables porté à 76%). Ces objectifs sont ambitieux et nécessitent un renforcement de la mission énergie, avec la création du présent poste.

Contrat de projet de 3 ans

Au titre de la mise en œuvre de la stratégie d’amélioration énergétique des bâtiments

- Pilote le bon déroulement des études (audits et diagnostics énergétiques) effectués par des bureaux d’études spécialisés sur les lycées avec l’appui des subdivisions
- Environ 15 sites/an pendant 10 ans

- Participe à la construction d’un plan pluriannuel d’investissement dans le domaine de la maitrise de l’énergie (identification des gisements et des opportunités, visite de sites, chiffrage et programmation des opérations, calcul du temps de retour, rédaction de notes décisionnelles, etc)

- Construit un process de récupération en lien avec le chargé de mission de la DCEEB, suivi et contrôle des dossiers de demande de CEE préparés par les subdivisions, enregistrement de ces dossiers sur l aplate-forme dédiée.

- Conseille et apporte un soutien aux établissements engagés dans des démarches de maitrise de l’énergie (montée en charge globale de 10/an pendant 10 ans) en lien avec les prestataires externes et les subdivisions

Au titre de la mise en œuvre de la stratégie de déploiement des énergies renouvelables

- Rédige et pilote la mise en œuvre de la stratégie de déploiement des énergies renouvelables (raccordement réseau de chaleur urbain, chaudières bois granulés, solaire photovoltaïque en autoconsommation totale, revente partielle ou totale, appel d’offres national)

- Collabore et apporte une expertise particulière sur les solutions techniques nouvelles et innovantes (récupération de chaleur sur eaux grises, micro-cogénération, objets connectés, smart grids…)

- Participe à la construction de dossiers de consultation ou de réponse à des appels à projets

Au titre de la mise en œuvre de la stratégie de suivi énergétique des sites et d’établissement du BEGES

- Construit les méthodes nécessaires à l’exploitation des données de gestion et de suivi énergétique, via l’outil de suivi spécialisé DeltaConsoExpert, forme et assiste les agents de terrain au bon usage de l’outil, supervise la remontée des données en vue de l’établissement du BEGES

- Pilote la mise en place d’outils techniques complémentaires sur l’ensemble des sites, afin de connaître les consommations des postes les plus gourmands en énergie (compteurs, capteurs, etc) y compris méthode de plan de comptage)

- Structure l’usage des données vis-à-vis des utilisateurs en lien avec les prestataires externes (complétude des données, édition de rapports, analyse de résultats, recherche et identification des dérives de consommation)

- Assiste les équipes de terrain au diagnostic des causes de dérives, recherche les solutions d’amélioration et de correction

- Dans le cadre des marchés d’achat d’énergie, s’assure de la bonne compréhension du sujet par l’ensemble des lycées

De manière transversale à ses missions :

- Réalise et diffuse de la veille réglementaire dans le domaine de l’énergie

- Participe à la création et à l’évolution des doctrines, à leur diffusion

- Conseille et assiste le pôle programmation, le pôle expertise technique ou les subdivisions pour la bonne appropriation et l’application des doctrines

- Propose et rédige les cadres de consultation nécessaires à la réalisation des études transverses sur son domaine de compétences.

- Travaille en étroite collaboration avec le technicien en maitrise de l’énergie en poste au sein de la subdivision du Finistère

Contraintes spécifiques : déplacements sur les 4 départements de la Région Bretagne (pool véhicules de service) à raison de 2 à 3 déplacements/semaine

Qualification :

- Diplôme d’ingénieur thermicien/énergéticien

- Connaissances techniques et première expérience acquise dans le domaine énergétique : performances thermiques et énergétiques des bâtiments et plus globalement la qualité environnementale du bâti (santé des usagers, respect de l’environnement naturel…);

- Expérience souhaitée dans l’animation de démarche de maitrise de l’énergie auprès de différents acteurs ;

- Expérience dans le domaine du solaire photovoltaïque serait un plus (compétences techniques et administratives)

Compétences :
L’agent devra démontrer une bonne maîtrise des domaines suivants :

- L’ingénierie de la construction des bâtiments, règles de l’art et réglementations de la construction

- Bonne maitrise des réglementations thermiques et labels de performance énergétique (E+C-, Effinergie, PHPP…)

- L’expertise dans le domaine des énergies renouvelables (réseau de chaleur urbain, bois granulés, solaire photovoltaïque)

- L’environnement juridique des collectivités locales et des institutions publiques Maitrise des projets complexes

- La connaissance du fonctionnement des collectivités et des politiques multi partenariales

- Outils bureautiques (Excel, Word, …), logiciels de gestion de patrimoine et de suivi énergétique, logiciels de modélisation thermique et dynamique (Trnsys, Comfie Pleiades…) et autres (PHPP, Perrenoud…)

- Intérêt marqué pour les économies d’énergie, les nouvelles technologies.
Savoir-faire :

- Qualité d’organisation

- Qualité rédactionnelle (rapports et notes techniques)

- Savoir hiérarchiser les activités et fixer les objectifs à atteindre

- Maitriser le contexte des collectivités territoriales

- Travailler en transversalité

- Conduite de réunion à plusieurs acteurs

Savoir être :

- Qualités relationnelles

- Sens du travail collaboratif et en transversalité

- Rendre compte et respecter les obligations de discrétion, notamment quand l’agent représente la Région auprès des personnalités extérieures ;

- Etre pédagogue et diplomate

- Etre rigoureux, assidu et s’inscrire dans une dynamique positive

Hon holl geleier