Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Adjoint-e à la Chef-fe du pôle mer, canaux, mobilités Direction générale des services

  • Référence : A/3478/Adj à la cheffe du pole MCM/DGAMCM/23
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Administrateur, Administrateur Hors Classe, Ingénieur, Ingénieur hors classe, Ingénieur en chef, Ingénieur en chef Hors classe, Ingénieur Principal, Attaché, Attaché Principal, Attaché hors classe
  • Cadre d'emplois : Administrateurs Territoriaux, Attachés Territoriaux, Ingénieur en chef territorial, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

PERIMETRE ET ENJEUX DU PÔLE MER, CANAUX, MOBILITES

Territoire à l’identité forte, au regard de son histoire et de sa géographie, la Région Bretagne (3,3M d’habitants en 2019) se distingue par son caractère maritime et péninsulaire qui imprime très fortement les politiques portées par la collectivité régionale, notamment au sein du pôle mer, canaux et mobilités.

En appui de l’exécutif, ce pôle porte des politiques stratégiques très spécifiques à la Bretagne (mer, canaux), porteuses d’enjeux majeurs pour la région (pêche, conchyliculture, énergies marines, accessibilité et mobilités) et à forte composante opérationnelle (transports, ports, aéroports, canaux). Il est composé de quatre directions (mer, ports, canaux, transports), une direction déléguée (aéroports) et un service fonctionnel. Deux directeurs de projet ont respectivement en charge la dimension maritime européenne et les énergies marines. Les moyens financiers et humains du pôle représentent de l’ordre de 600 M€ en 2022 (investissement et fonctionnement, hors crédits européens) et 500 agents, dont des équipes opérationnelles territorialisées (canaux, transports et ports).

La mer est une dimension essentielle du projet de développement porté par la Région Bretagne, qui s’appuie sur ses caractéristiques géographiques, historique et culturelle. La région Bretagne assure la gestion des crédits du FEAMPA (de l’ordre de 58 M€ par programmation, première enveloppe régionale), outil principal de mise en œuvre de la politique maritime.

La Région Bretagne est propriétaire de 22 ports dont quatre ports de commerce, ce qui représente un patrimoine portuaire très important et implique un budget annuel d’investissement d’environ 40M€ hors grands projets. Deux grands projets sont en cours : le projet de modernisation du terminal ferry de St Malo (150M€, en phase étude, travaux prévus en 2024-2026), le projet de création d’un terminal EMR au port de Brest (220M€, en phase travaux, fin des travaux prévu en 2025).
La Région Bretagne est propriétaire et gestionnaire d’un patrimoine navigable composé de la Vilaine, le canal d’Ille et Rance, le Blavet, l’Aff, le canal de Nantes à Brest. Le domaine géré représente 505 km de voies d’eau.

Les mobilités regroupent à la fois la gestion opérationnelle des transports (transports scolaires, interurbains (cars, trains), desserte maritime des îles) et une approche structurante des mobilités à travers les investissements dans les infrastructures (routières, ferroviaires, vélo) dont certains sont contractualisés avec l’Etat dans le contrat de plan Etat-Région. La région est également propriétaire de 4 aéroports exploités via des contrats de concession. Le budget transport représente 350 M€ dont environ 250 M€ de fonctionnement (environ 1000 marchés publics de transport).

Les enjeux communs aux politiques portées par le pôle et qui guident les stratégies (maritime, portuaire, aéroportuaire, fret), les démarches régionales et contractualisations en cours (Bretagne mobilité, canaux 2030) sont les suivants :

- Une gouvernance qui concilie stratégie régionale, approche bretonne et différenciation territoriale en association des collectivités locales ;

- Le soutien aux transitions écologiques, énergétique (soutien aux filières et aux entreprises) et leur intégration dans nos investissements et notre offre de service. Le soutien à la production d’énergie marine renouvelable, priorité régionale est une bonne illustration. La Région porte aux côté de l’Etat en région le souci d’une planification conciliant les usages, co-anime la concertation publique en amont des appels d’offre, investit dans ses ports pour accueillir les entreprises de la filière, l’activité portuaire et maritime associée (emplois et valeur ajoutée), souhaite faire des ports des hubs de production, d’utilisation et d’approvisionnement en carburant issu des EMR, notamment pour les flottes de bateaux, dont ses bateaux de desserte des îles.

- L’amélioration continue du service aux usagers (numérique, mobility as a service, innovations) sous contrainte de moyens ;

- La poursuite de l’adaptation de l’organisation des directions opérationnelles territorialisées, de l’harmonisation des pratiques et des process en cohérence avec les objectifs politiques et techniques de production du service ;

- La réinterrogation des modèles économiques et des chaînes de valeur ;

- L’entretien du patrimoine et les investissements de développement sous contrainte de moyens ;

Avec la Directrice générale adjointe, au sein de l’équipe de direction générale, l’adjoint-e au-à la chef-fe. de pôle organise le bon fonctionnement des services du pôle mer, canaux, mobilités et participe à la mise en œuvre de la feuille de route de la mandature en lien avec les élus. Cette feuille de route place les citoyen.ne.s et les usagers au cœur des préoccupations, se donne comme objectifs les transitions écologique et énergétique, le tout dans un souci d’amélioration continue.
Placé.e sous l’autorité de la Directrice générale adjointe, Cheffe du pôle mer canaux mobilités (MCM), l’adjoint.e dispose de l’ensemble des prérogatives, missions et responsabilités de la cheffe de pôle. Il ou elle est amené.e à représenter et à suppléer la Cheffe de pôle en toutes circonstances. Il ou elle contribue à la mise en œuvre des politiques régionales relevant du champ d’activité du pôle MCM et au pilotage technique et opérationnel, stratégique, managérial et financier du pôle. Il ou elle peut être amené.e à être référent.e de certaines directions ou certains services du pôle et à prendre charge en propre certains dossiers transversaux à plusieurs directions du pôle MCM voire d’autres pôles. Membre du comité de direction générale, il ou elle assure les astreintes décisionnelles en alternance.
Manager d’équipes et de projets, de profil opérationnel (une expérience en entreprise est un plus), porteur.se d’une approche usager, apte à conduire le changement et moteur.trice des transitions, il ou elle travaille en tandem avec la cheffe de pôle. A ses côtés, l’adjoint.e est particulièrement en charge de :
• Conduire les démarches transversales au pôle (ex : pilotage des projets de direction, communication…)
• Suivre l’activité avec un monitoring des principaux projets (suivi des calendriers, budgets…)
• Piloter les ressources du pôle dans un souci d’optimisation et d’anticipation des évolutions des métiers, des compétences et en cohérence avec les stratégies élaborées en début de mandature ;
• Encourager et mettre en place les conditions permettant la sécurisation des process transversaux (ex : préparation des sessions et CP, maîtrise d’ouvrage et commande publique) ;
Contribue à l’émergence de projets et de pratiques managériales innovantes. Il ou elle peut être amené.e à prendre en charge en propre certains projets.

• Capacité à développer une vision prospective et à piloter des projets transversaux d’envergure ainsi que des partenariats complexes
• Gestion d’enjeux multiples dans un environnement en évolution constante
• Goût pour l’innovation et capacité à porter des projets de transformation de l’action publique et des organisations
• Sens de l’écoute, aptitudes au dialogue et à la négociation
• Valeurs humaines permettant d’accompagner et de fédérer les équipes autour des projets de la collectivité
• Grande capacité de travail et sens de l’organisation
• Capacité décisionnelle, rigueur et autorité
• Capacité d’analyse, de synthèse
Maîtrise du fonctionnement des collectivités territoriales et expérience réussie au sein d’une direction générale

Partager :

Toutes nos actualités