Aller au contenu

Adèle Chasle et Louis Justom désignés coprésidents du Conseil régional des jeunes

Les 156 élus du CRJ, désignés par leurs pairs dans les 243 lycées publics et privés bretons, ont à leur tour choisi leurs coprésidents, chargés de les représenter et de faire entendre leurs voix.

Gaby Cadiou, présidente de la commission “jeunesse, égalité & citoyenneté”, entourée des coprésidents du CRJ, Louis Justom et Adèle Chasle (Crédit Région Bretagne).

Après un week-end où ils ont pu faire connaissance et une première session d’installation en décembre dernier, les nouveaux élus du CRJ se retrouvés mardi 10 janvier, à Rennes, pour désigner leurs deux coprésidents : Adèle Chasle et Louis Justom.

Adèle Chasle est en première générale au lycée Jean-Macé de Rennes. Elle a grandi à Chevaigné et assume au sein de son établissement plusieurs responsabilités : membre du Conseil de la vie lycéenne, elle est aussi éco-déléguée et corres’santé. Au CRJ, Adèle a choisi de siéger dans la commission Climat.

Louis Justom, également en première générale, au lycée Saint-Louis de Lorient, est originaire de Languidic, commune où il a siégé au Conseil municipal des jeunes quand il était en CM1 et CM2. Son engagement citoyen n’a pas failli depuis : il a été délégué de classe mais aussi animateur du bureau des élèves de son établissement. Au sein du CRJ, Louis prendra part à la commission santé.

Les sujets prioritaires du CRJ

Les nouveaux élus du CRJ ont aussi engagé leur travail en commissions autour de cinq sujets qu’ils vont porter et défendre au cours des 18 mois de leur mandat :

  • Biodiversité et climat,
  • Culture,
  • Santé et bien être,
  • Égalité, justice sociale et accès aux droits,
  • Communication.

Dans les 18 mois à venir, les jeunes du CRJ se réuniront environ une fois par mois, la prochaine réunion étant fixée au lundi 6 février.

L’avis des jeunes bretons intéresse la Région

Le CRJ se veut un espace d’expression et de débats au sein duquel les jeunes disposent de temps et de moyens pour bâtir des projets citoyens qui pourront être utiles à tous leurs camarades sur le territoire. Durant leur mandature, les jeunes seront consultés par leurs aînés et appelés à donner des avis. Lors de leur prochaine rencontre, en février, ils seront par exemple sollicités sur un produit BreizhGo jeune plus attractif correspondant à leurs besoins.

> Découvrez le fonctionnement du Conseil régional des jeunes (CRJ)

Partager :

Notre actualité

Abonnez-vous à notre newsletter