Aller au contenu
Revenir à la liste des aides

INNO Expérimentation

Aide aux projets numériques innovants

bool(true)

Cette aide vise à soutenir les produits et services numériques innovants appliquées aux filières spécifiques de la Bretagne.

Avec sa Stratégie régionale Recherche et Innovation (S3 – Smart Specialisation Strategy), qui vient en prolongement de la Breizh COP, la Bretagne a souhaité se doter d’un outil de transformation au service de son ambition, en s’inscrivant dans une vision partagée de l’avenir de la Bretagne, de sa place dans le monde, de ce qu’elle peut apporter et attendre de la France et de l’Europe, de sa contribution aux défis planétaires en cours.

La S3 met en avant un axe transversal d’accompagnement des transitions de l’économie parmi lesquelles la transition numérique de l’économie et de la société.

En appui sur les technopoles bretonnes, l’objectif du dispositif INNO Expérimentation est de faciliter la réalisation de projets d’expérimentation de produits et services numériques innovants appliqués aux filières stratégiques régionales.

Objectifs

  • Doivent permettre à une PME bretonne, l’adaptation d’une solution numérique innovante existante sur un nouveau marché, ou sa première mise sur le marché. Dans ce deuxième cas, les projets permettront l’obtention d’une première référence client sur le marché visé et, par conséquent, l’accélération de la mise sur le marché de l’offre développée en validant la démarche technique et commerciale de l’entreprise
  • Peuvent s’inscrire le cas échéant dans les grands programmes structurants régionaux animés par Bretagne Développement Innovation au croisement du numérique et des filières applicatives tels que la cybersécurité (défense), « AgreTIC » (agri-agro), les smart grids (énergie), la course au large (nautisme) ou encore les transports et la mobilité.

Type d'aide

SubventionAvance remboursable

Le choix du type d’aide (subvention ou avance remboursable) relève d’une décision de la Région sur proposition du comité d’expertise.

Montant de l'aide

  • Subvention : Maximum 35 % des dépenses éligibles et plafonnée à 50 000 €.
  • Avance remboursable : Maximum 50 % des dépenses éligibles et plafonnée à 150 000 €.

Une aide pourra exceptionnellement être accordée aux expérimentateurs sur la base de l’examen d’une argumentation précise de la demande d’aide démontrant son caractère incitatif. L’aide correspond à 35 % des dépenses éligibles maximum et est limitée à 20 000 € par projet.

Structures éligibles

Les PME formant un consortium composé a minima :

  • d’une PME implantée en Bretagne (qui est le porteur de projet). Définition de la PME (annexe III du réglement européen RDI SA.58995) : un effectif inférieur à 250 personnes et un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions € ou un total de bilan annuel qui n’excède pas 43 millions €. 
  • et d’au moins un expérimentateur permettant la mise en œuvre de la solution développée. L’expérimentateur, pouvant être une structure de toute nature (entreprise, association, collectivité…), aidera à la mise en place d’un cahier des charges, puis testera et évaluera la solution. L’expérimentateur devra être juridiquement indépendant du porteur du projet.

Structures inéligibles

  • Les entreprises en difficultés au sens du régime RDI SA.58995.
  • Les entreprises ayant un statut de micro-entreprise ne seront pas éligibles.
  • Les structures non localisées en Bretagne. Il est possible d’associer au projet des partenaires ou expérimentateurs localisés hors de la région Bretagne mais ceux-ci ne pourront pas bénéficier du soutien régional.

Critères d’éligibilité

  • La durée du projet devra être inférieure à 24 mois
  • Le projet devra comprendre une phase de développement, une phase d’expérimentation (4 mois minimum) et une phase d’évaluation de l’expérimentation
  • Sur les territoires métropolitains (Rennes Métropole, Brest Métropole), le budget du projet sera supérieur à 50 000 €. Sur les autres territoires, le budget du projet sera supérieur à 30 000 €

Dépenses éligibles

(selon le régime RDI SA.58995)

  • Dépenses de personnel
  • Consommables
  • Amortissement d’équipements de R&D
  • Dépenses de sous-traitance
  • Frais de mission
  • Frais indirects affectables au projet : 20 % des dépenses de personnel

Seules les dépenses de recherche, développement, innovation et expérimentation effectuées dans le cadre du projet seront éligibles.

Critères de sélection

  • Le caractère innovant de la solution expérimentée ;
  • La qualité du partenariat : la pertinence du consortium porteur/expérimentateur, l’intérêt de la collaboration et la valeur ajoutée de l’expérimentateur ;
  • La pertinence du positionnement sur le marché visé ;
  • La viabilité et le réalisme technique, économique et financier du projet ;
  • Les retombées économiques (chiffre d’affaires, emplois) et technologiques directes sous forme de nouveaux produits, procédés, services et technologies ;
  • L’impact pour le territoire avec une attention particulière portée aux projets s’inscrivant dans l’axe « transition écologique et environnementale » (S3 régionale) ;
  • La localisation du projet avec l’application d’un “indice de péréquation territoriale” ;
  • Le caractère incitatif de l’aide.

Le porteur du projet, appuyé par la technopole accompagnatrice, présentera son projet devant un comité d’expertise.

Les projets proposés par le comité seront ensuite examinés par la Commission permanente du Conseil régional.

Remarque : L’aide publique est incitative si le porteur de projet n’est pas en capacité de réaliser les travaux sans le concours financier des pouvoirs publics. Le démarrage des travaux avant la notification de l’aide accordée, ou le dépôt de demande de subvention après la réalisation du projet tendent notamment à démontrer le manque d’incitativité de l’aide.

Pour toute question relative à ce dispositif et son processus :

Région Bretagne
Direction de l’Economie
Service de l’innovation et des stratégies économiques
Estelle MADEC
Tel : 02 90 09 17 36
Courriel : estelle.madec@bretagne.bzh

Technopoles :

Adit Technopole Anticipa
Romain LONG – 02 96 05 82 59 / romain.long@technopole-anticipa.com

Audelor – Lorient Technopole
Cécile VAUCHEZ – 02 97 12 06 40 / c.vauchez@audelor.com

Le POOOL
Tom ABBOUD – 06 73 32 24 62 / experimentation@lepoool.tech

Technopole Brest Iroise
Hélène COLIN – 07 68 08 21 07 / helene.colin@tech-brest-iroise.fr

Technopole Quimper Cornouaille
Ronan LE DEN – 02 98 10 02 00 / ronan.leden@tech-quimper.fr

VIPE Vannes
Fanny DE LAGAUSIE – 02 97 68 14 36 / fanny.delagausie@vipe-vannes.com

Zoopole Développement
Julien BICREL – 02 96 76 61 61/ julien.bicrel@zoopole.asso.fr

Engagement de communication régionale

Le bénéficiaire s’engage, selon la nature de son projet et/ou de son activité, à faire mention de “avec le soutien de la Région Bretagne” et/ou à intégrer le logo de la Région :

  • aux documents officiels, publications en lien avec le projet subventionné ( ex : rapport de stage/ d’étude, bilan, diaporama d’une formation subventionnée, etc.) ;
  • aux supports de communication en lien avec l’opération (ex : site web, brochures, etc.) ;
  • dans les rapports avec les médias en lien avec le projet ;
  • aux productions réalisées grâce à l’aide de la Région (ex : ouvrages, films, etc).

La communication sera réalisée sans stéréotype de sexe (choix des visuels, images, couleurs, expressions…) conformément aux règles rappelées page 12 du « Guide pour une communication publique pour toutes et tous » de la Région Bretagne (octobre 2018).

Toutes les versions du logo et la charte graphique de la Région sont téléchargeables sur cette page. Un justificatif au moins de la publicité réalisée sera envoyé au service gestionnaire, au plus tard lors de la demande de dernier versement de l’aide (ex : copie d’écran du site web avec le logo, copie d’un rapport, article de presse avec mention de la Région, etc).

Invitation du Président de la Région

Lors d’éventuels temps forts de communication en lien avec l’opération subventionnée, une invitation officielle sera adressée en amont au Président de la Région sur presidence@bretagne.bzh (ex : inauguration, relations presse, opération de lancement, salon, remise de prix, etc).

A travers l’aide accordée, la Région accompagne le bénéficiaire dans la réalisation et/ou le développement de son activité. Pour le faire savoir et valoriser son projet, le bénéficiaire doit réaliser un affichage permanent en installant la plaque et/ou les adhésifs envoyés par la Région.

Le support doit être installé :

  • dès réception
  • de manière permanente dans les locaux du bénéficiaire
  • à l’emplacement le plus visible du public et/ou des salariés (privilégier les vitrines, portes d’entrées, banques d’accueil, etc). Les modalités d’installation de ces supports sont décrites dans la notice jointe au support.

Une photographie du ou des supports installé·s sera envoyée au service instructeur de la Région au plus tard lors de la demande de dernier versement de l’aide.

Pour déterminer l’affichage à réaliser, merci de contacter :

Direction de la communication
Pôle Partenariats
Tel : 02 99 27 97 03
Courriel : visibilitedesaides@bretagne.bzh

Télécharger le kit logo

2 MB
Télécharger

Télécharger la notice (sans affichage)

551 KB
Télécharger

Modalités de dépôt de la demande Régionale

L’entreprise doit prendre contact avec sa technopole locale pour constituer son dossier de demande d’aide et le déposer auprès de la Région.

Chaque dossier de demande d’aide doit comprendre :

  • Le dossier de présentation du projet, téléchargeable ci-dessous,
  • Le document « situation financière du porteur », téléchargeable ci-dessous
  • Le document « Annexe financière », pour la déclaration des coûts du projet, téléchargeable ci-dessous,
  • Une lettre de demande d’aide signée par le responsable d’entreprise ou d’établissement
  • Une lettre d’engagement signée par l’expérimentateur, décrivant son implication dans le projet et ses motivations au-delà du projet
  • Les pièces administratives et financières : les deux dernières liasses fiscales ou une attestation comptable de fonds propres à date pour les entreprises qui n’ont pas encore de liasse fiscale, un RIB, un K-bis de moins de 3 mois, devis pour toute dépense externe de plus de 3 000 €

Si l’expérimentateur demande un soutien financier, il devra également remettre une annexe « situation financière », une annexe financière de déclaration des coûts du projet, une lettre de demande d’aide et les pièces administratives et financières. Les aides aux expérimentateurs seront accordées de manière exceptionnelle, au cas par cas.

Calendrier : 

Deux relevés des dossiers sont organisés chaque année. Le calendrier de l’année est disponible auprès des technopoles.

Les dossiers déposés hors délai seront pris en compte lors du relevé suivant.

Les projets seront présentés par les porteurs de projet devant un comité d’expertise composé d’experts du numérique et du financement. Les technopoles seront également présentes, en appui.

Dossier de présentation - INNO Expérimentation

118 KB Télécharger

Annexe financière - INNO Expérimentation

42 KB Télécharger

Situation financière du porteur - INNO Expérimentation

908 KB Télécharger

Calendrier 2022 INNO Expérimentation

86 KB Télécharger

Partager :

Toutes nos actualités

Abonnez-vous à notre newsletter