Les usagers au coeur des services numériques du Ti Kub

La Région Bretagne a inauguré son « Ti Kub » au printemps 2019 : cet incubateur de services numériques fera collectivement progresser les services publics en Bretagne et s’attachera, notamment, à créer de nouveaux services à partir des données publiques régionales !

Caroline Ablain

Créer de nouveaux services numériques, en s’appuyant sur un mode de production qui permet d’associer des agent·e·s des services publics et des professionnel·le·s d’horizons différents et de tester l’adéquation du service aux besoins des usagers, tout au long d’un projet : une petite révolution pour l’administration régionale. 

Au sein d’un espace aménagé pour favoriser la créativité, l’incubateur de services numériques Ti Kub sera utilisé pour développer des logiciels, applications, briques de services publics… Des services imaginés par ses agent·e·s dans les domaines où intervient la Région : lycées, formation continue, économie, transports… Le Ti Kub sera aussi ouvert à d’autres utilisateurs : structures publiques, expert·e·s extérieur·e·s, usagers…

Les services numériques qui sortiront du Ti Kub exploiteront, notamment, les données publiques produites ou collectées par la collectivité, publiées sur son site open data depuis début mars.

Le but est d’améliorer le service public rendu aux usagers, par la voie du numérique : entreprises, associations, organismes de formation et lycées, particuliers…

Table ronde : les nouveaux modes de création des services publics numériques

Pour lancer Ti Kub et le datathon, une table ronde sur les « nouveaux modes de conception, production et délivrance des services publics numériques » était animée par Céline Faivre, chief digital officer de la Région Bretagne. Comment associer les usagers ? Comment conduire le changement auprès des agent·e·s et quel impact sur les organisations et les politiques publiques ? Quelle valeur ajoutée, quels risques et quels sont les premiers résultats ? Cinq expert·e·s ont apporté leurs éclairages :

  • Hela Ghariani, responsable de l’incubateur – beta.gouv.fr
  • Thomas Cottinet, co-chief executive officer – Liberté Living-Lab 
  • Jocelyn Denis, PDG fondateur de Digitaleo et de l’incubateur de La Fabrique – Digitaleo
  • Anne-Laure Naveos, directrice croissance externe, partenariats et digital – Arkéa
  • Clélia Pienne, directrice de l’expérience utilisateurs et du digital – Pôle Emploi

Transformation numérique à la Région Bretagne

L’ouverture du Ti Kub s’inscrit dans le plan de transformation numérique de la Région pour améliorer son service au public. Cette transformation s’est engagée autour de trois programmes :

  • Une administration numérique : pour une offre de services numériques orientée vers les usagers à l’échelle du territoire régional (avec une dématérialisation des procédures administratives).
  • Une gouvernance des données : un service public de la donnée essentielle mettant à disposition les données publiques sur une plateforme dédiée, pour en favoriser le partage et l’exploitation au service des politiques publiques.
  • Le développement des compétences numériques pour accompagner les agent·e·s dans la transformation numérique au sein de l’administration régionale.