Aller au contenu

L’aventurier Guirec va traverser l’Atlantique à la rame en solitaire !

Après un tour du monde époustouflant avec sa poule Monique, le jeune navigateur aventurier breton Guirec Soudée repart cette semaine, sans Monique, pour une traversée de l’Atlantique à la rame, en solitaire et sans assistance. Une aventure humaine pour se dépasser au contact de l’océan et inviter chacun·e à être acteur du changement ! Suivez-le…

Guirec à bord de son rameur monotype
  • 60
    jours de voyage pour une traversée de 5 000 km
  • 8 m
    C’est la longueur du rameur monotype de Guirec
  • 1 million
    de coups de rames pour traverser l’Atlantique, en ramant 10 h par jour

L’intrépide Guirec est âgé de 21 ans seulement quand il entame sa première traversée de l’Atlantique en solitaire sans assistance, avec sa poule rousse Monique, à bord d’un petit voilier en acier acheté avec des économies durement épargnées en Australie, à la pêche au grand large. C’est le début d’un tour du monde d’un pôle à l’autre, qui durera cinq ans : 426 jours de navigation dont 130 en autarcie dans les îles arctiques du Groënland. A 28 ans, il se prépare à relever un nouveau défi avec une consommation minimale pour vivre, et toujours le même leitmotiv : apprendre au contact de la nature sauvage et des éléments à se dépasser et à respecter la nature et les ressources qu’elle nous offre.

Mon objectif : motiver les gens à tout mettre en œuvre pour aller au bout de leurs projets dans le respect de la Terre et des océans.

Guirec Soudée

1 an au Groenland – Voyage d’Yvinec (Monique et Guirec)

Nouveau défi : l’Atlantique à la rame d’Est en Ouest,
en solitaire et sans assistance !

Le samedi 5 décembre, Guirec Soudée a quitté son port d’attache en Bretagne Nord : la petite île d’Yvinec dont son bateau porte le nom, où il vit de sa pêche et cultive son jardin pour rejoindre les Canaries. C’est à partir de l’île del Hierro, au large des côtes marocaines, qu’il a débuté sa traversée de l’Atlantique à la rame ce 15 décembre. Le Gwen a du hissé haut, il lui faudra parcourir 5000 km en 60 jours environ pour atteindre les Antilles, en ramant 10 heures par jour à la force des bras, équipé d’outils de navigation aujourd’hui basiques (radio, GPS et téléphone satellite) : une épreuve physique et mentale à laquelle il rêvait de se confronter… Pour se surpasser mais aussi, à travers elle, faire passer son message : nous pouvons tous être acteurs du changement et d’une transition respectueuse des ressources de la planète.

Carte Traversée Altantique à la rame de Guirec
Crédit photo : Guirec

Site web guirecsoudee.com pour suivre son tracé en temps réel
Facebook @GuirecSoudeeAventurier 
Instagram guirecsoudeeadventure

Notre soutien aux nouveaux explorateurs

Tara, Under the pole, Energy observer, Elemen’Terre et la nouvelle aventure de Guirec Soudée : cinq odyssées marines du XXIe siècle pour la planète. Qu’elles soient scientifiques, technologiques ou humaines, ces expéditions ont au moins deux points communs : elles étudient ou observent les effets du changement climatique sur la planète en explorant les océans et cherchent à sensibiliser un large public à leur préservation. Nous sommes partenaires de ces nouveaux explorateurs ! C’est l’une des multiples façons dont la Bretagne engage son territoire dans la transition.

Notre actualité

Abonnez-vous à notre newsletter