695 M€ pour valoriser les compétences humaines

Crédit photo : Thomas Crabot

Du fait de ses responsabilités en matière de formation (lycées, orientation et formation professionnelles), la Région se mobilise cette année pour proposer des solutions à toutes celles et ceux qui subissent les conséquences de la pandémie. 2021 sera aussi l’année de lancement des travaux du nouveau contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles qui devra identifier des nouveaux enjeux stratégiques en matière d’emploi-formation-orientation pour les 5 prochaines années.

  • 14
    lycées publics bretons pilotes du bien-manger
  • 180GWh
    de consommation énergétique annuelle pour les lycées

Accompagner le retour vers l’emploi

En 2021, nous proposerons 3700 parcours supplémentaires en formation pour les jeunes en recherche d’emploi. Ces parcours viendront s’ajouter aux formations déjà existantes, dans le cadre de ses gammes PREPA et QUALIF Emploi. 4 secteurs feront l’objet d’un investissement particulier en lien avec les mesures du Plan de relance impulsées par l’Etat: les filières de l’industrie, du numérique et du digital, de la transition écologique (en lien avec les objectifs de la BREIZH COP) et de l’aide à la personne. En 2021 et 2022, 800 formations supplémentaires en soins infirmiers, aides-soignants, accompagnement éducatif et social seront également mises en œuvre dans le cadre du Plan de relance.

L’éducation alimentaire en restauration scolaire

Dans le cadre de la Breizh COP, la démarche « bien-manger dans les lycées » a été détaillée dans une feuille de route désormais opérationnelle. Des actions concernent d’ores et déjà l’ensemble des 98 services de restauration des lycées publics bretons et d’autres sont en cours d’expérimentation avant d’être généralisées. En 2021, en lien avec les sensibilisations conduites par l’association «Au Goût du jour» dans les 14 établissement pilotes, des outils destinés aux selfs des lycées seront imaginés et diffusés pour informer les convives sur la qualité des produits. Des supports communiquant autour du «bien-manger» seront également affichés dans les salles à manger. Le «défi des chefs» permettra de valoriser le savoir-faire des cuisinier·è·s des lycées. Ce concours culinaire donnera lieu à la publication d’un livre de recettes

Langues de Bretagne : transmettre, développer, sauvegarder

Nous mettons en œuvre des actions pour développer les langues de Bretagne au quotidien, dans tous les domaines de la vie courante et les sauvegarder pour les générations futures. En 2021, s’agissant de la langue bretonne, une réflexion sera menée sur les modalités du soutien régional aux Ententes de pays. Concernant la présence de la langue bretonne dans l’audiovisuel, un chantier transversal avec la politique culturelle sera mené en concertation avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème audiovisuel brittophone. Enfin, nous poursuivrons notre accompagnement des acteurs de la création culturelle en langue bretonne, qui ont particulièrement souffert de la crise sanitaire en 2020. S’agissant du gallo, nous renouvellerons notre appel à projets de création de productions musicales chantées, annulé en 2020 en raison du contexte sanitaire, et accompagnerons les projets innovants notamment dans le domaine des médias et de la création littéraire et artistique en gallo.

Les grandes orientations

  • Améliorer les équipements, le cadre bâti et le fonctionnement des lycées.
  • Renforcer la recherche et l’enseignement supérieur.
  • Assurer les formations sociales et sanitaires.
  • Développer et améliorer l’offre de formation pour répondre aux défis économiques, sociaux et environnementaux.