370 M€ pour garantir l’accès aux transports et à la mobilité


La gestion des déplacements est au cœur des défis de la Bretagne de demain : l’équilibre des territoires, les mobilités du quotidien, l’équité sociale et le dérèglement climatique sont autant d’enjeux auxquels la Région veut apporter des réponses. Dans ce contexte, nous développe des offres de mobilités conçues le plus globalement possible et qui s’affranchissent des limites géographiques ou institutionnelles. Le pacte d’accessibilité et de mobilité signé en février 2019 traduit l’ambition partagée par l’État, la Région et les collectivités bretonnes pour le développement d’une Bretagne accessible et l’amélioration des mobilités quotidiennes. Zoom sur 3 actions concrètes pour 2020.

65%
de la RN 164 aménagé en 2×2 voies en 2020
120 euros
par enfant et par an: c’est le montant du forfait transport scolaire

Des cars plus propres sur nos routes

Sur son réseau routier interurbain, nous organisons le transport quotidien de plusieurs milliers de personnes. Conscients de l’impact écologique de la circulation massive de ces véhicules thermiques, nous avons engagé avec notre régie régionale de transport Illevia une démarche d’acquisition de cars fonctionnant au gaz (GNV). En 2020, ce sont près de 20 cars qui seront commandés soit plus d’un tiers du parc de cette régie. Le retour d’expérience sur l’usage à grande échelle de cette nouvelle motorisation servira à définir notre stratégie dans les années à venir.

Une nouvelle gamme tarifaire solidaire, cohérente et pérenne

Depuis la prise de compétence des transports organisés précédemment par les Départements, nous avons mené un important chantier d’harmonisation tarifaire qu’il s’agisse de transport scolaire ou interurbain. L’enjeu a été de définir les publics pouvant bénéficier de ces tarifs, de proposer des prix adaptés à chacun de ces publics en permettant au plus grand nombre de personnes d’accéder au transport. Ces nouvelles gammes tarifaires seront mises en place pour la rentrée scolaire 2020.

Le port de Saint-Malo entame sa modernisation

Autorité portuaire du port de Saint-Malo, la Région a décidé de moderniser ce dernier dans le cadre d’une politique régionale de développement portuaire ambitieuse. Afin de soutenir l’essor du port de commerce malouin, le terminal ferry du Naye sera entièrement restructuré pour accueillir les navires de nouvelle génération. Leur plus grande capacité d’emport sera conjuguée à un impact environnemental réduit. Ce chantier qui débutera en 2022 pour une durée minimale de deux ans répond à trois objectifs : améliorer les accès nautiques pour développer les trafics maritimes, optimiser l’aménagement de l’espace pour le rendre plus fonctionnel, en intégrant notamment les contraintes liées au BREXIT et aux normes de sûreté, et renouveler les infrastructures et installations vieillissantes. En 2020, des études se poursuivront afin de choisir le projet de la future gare maritime.

Les grandes orientations

  • Développer les modes de transports collectifs régionaux et favoriser les mobilités durables
  • Moderniser les réseaux ferroviaires
  • Moderniser les aéroports à vocation régionale (Brest, Quimper, Rennes, Dinard-Pleurtuit-Saint Malo)

Toutes nos actualités

Abonnez-vous à notre newsletter