Une démarche soutenue par la Région

Jeunes rénovant ensemble les abords d'une demeure ancienne
Stephanie Priou

Formation des bénévoles associatifs, création d’emplois mutualisés, création de pôles de développement de l'économie sociale et solidaire au niveau des pays... : la Région Bretagne soutient les acteurs de l'économie sociale et solidaire.

Formation des bénévoles associatifs

Que ce soit dans le secteur de la jeunesse, du sport, de la culture..., la vie associative en Bretagne mobilise de nombreux bénévoles. Pour mener à bien leurs missions, ces derniers doivent disposer ou acquérir des compétences diverses. La Région Bretagne contribue à la formation des bénévoles associatifs à travers un appel à projet annuel, en partenariat avec la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports, et avec le concours de la Conférence Permanente des Coordinations Associatives. Son objectif : renforcer les capacités d'initiatives des associations face aux enjeux démographiques, sociaux, culturels et économiques de la Bretagne.

En chiffres
En 2009
- 42 associations sur 98 ont été retenues
- 4 147 stagiaires inscrits
- 167 actions de formations programmées
- près de 134 000 € de subvention régionale*
* action financée en partenariat avec l'Etat

Création d'emplois mutualisés entre structures d'insertion par l'activité économique

Ce nouveau dispositif régional s'adresse aux collectifs d'insertion par l'activité économique (ateliers et chantiers d'insertion, associations intermédiaires...), de même structure ou présents sur un même territoire. Son objectif : favoriser la création d'emplois partagés pour des fonctions structurantes, telles que développeurs commerciaux ou gestionnaires des ressources humaines.

La création d'emplois associatifs en chiffres
La Région aide aussi la création d'emplois associatifs d'intérêt régional (au sein d'associations intervenant dans des domaines jugés prioritaires). Entre 2005 et 2010, elle a accomapagné la création de 315 emplois : 40 % dans la culture, 22 % dans l'environnement, le développement durable et local, 12% dans les sports et loisirs sportifs, 10% pour les langues de Bretagne).

Création de pôles de développement de l'économie sociale et solidaire dans les pays

Avec l'appui méthodologique de la Chambre régionale d'économie sociale, la Région s’implique fortement dans la création de pôles de développement de l’économie sociale et solidaire dans les pays. Objectif : aider les acteurs à se structurer en réseau pour mutualiser les démarches, construire des stratégies communes, favoriser l’émergence d’activités nouvelles créatrices d’emplois... Quatorze pôles ont ainsi été créés :

  • Côtes d’Armor : ESS’Prance pour le pays de Dinan, l’ADESS des pays du Trégor-Goëlo et Rich’ESS pour le pays de Saint-Brieuc.
  • Finistère : les ADESS du pays de Brest, de Cornouaille et de Morlaix.
  • Ille et Vilaine : le BRAS dans le pays de Brocéliande, la CADES dans le pays de Redon et Vilaine, Eco Solidaires du pays de Fougères, Horizons solidaires dans le pays de St Malo, Réso solidaire dans le pays de Rennes et Vallons solidaires du pays des vallons de Vilaine.
  • Morbihan : E2S du pays de Vannes et C2SOL en pays de Lorient.

Qu'est-ce qu'un pôle de développement ?
Le pôle de développement est piloté par un collectif d'acteurs locaux de l'économie sociale et solidaire assurant une représentativité des différentes familles et de différents secteurs d'activités.

En savoir plus sur la politique régionale
Dans la rubrique dédiée : les grandes lignes de cette politique avec les fiches pratiques sur les aides.

Voir la présentation de la politique avec les fiches pratiques