Recherche et société
Une chaire de recherche pour le Maintien@Domicile en Bretagne

La chaire de recherche Maintien@Domicile lancée fin 2017 explore l'utilisation des nouvelles technologies pour maintenir à domicile des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie.Brest Métropole et le Crédit agricole du Finistère sont les nouveaux partenaires publics et privés à s'impliquer dans cette démarche soutenue par la Région Bretagne.

Laboratoire de recherche
Le Living Lab "Experiment Haal" à l'IMT Atlantique : un appartement recréé pour expérimenter les équipements et services développés pour faciliter le maintien à domicile. IMT Atlantique - Région Bretagne

Comment accompagner dans leur habitat les personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie, en s’appuyant sur les nouvelles technologies, dans un contexte global de maintien à domicile ?

C’est l’enjeu de société auquel s’intéresse les jeunes chercheurs de la chaire M@D (comme Maintien@Domicile), lancée en novembre 2017. Cette chaire associe les fondations Université Bretagne Sud et Mines-Télécom, l’Ecole d’ingénieurs de l’Université Bretagne Sud (Ensibs) et l’IMT Atlantique de Brest, dans un projet mené en partenariat avec le centre de rééducation de Kerpape et soutenu par les collectivités bretonnes (Région Bretagne, Département du Morbihan, Lorient Agglomération et désormais Brest Métropole) : un engagement des acteurs privés et publics sur un enjeu qui sera aussi un gisement d’emplois dans la silver économy (secteur tourné vers le bien-être des personnes âgées).  
L’activité de la chaire s’appuie sur les deux « living lab » santé-autonomie bretons d’IMT Atlantique et du centre de rééducation de Kerpape et sur le nouvel appartement connecté de l’Ensibs à Lorient pour développer ses recherches autour de deux orientations :

  • Faciliter le maintien à domicile le plus longtemps possible selon le souhait des personnes, en étudiant, développant, testant des équipements et/ou des services aidant les personnes dans les gestes de la vie quotidienne.
  • Lutter contre l’isolement (physique, cognitif, affectif et ressenti) des personnes, grâce à l’exploitation des nouvelles technologies et services du numérique dans un contexte de santé et de bien-être,