Dernières décisions
La Région agit sur le territoire - juin 2018

Lors de leur réunion du 4 juin 2018, les élus régionaux ont consacré 63 M€ à la mise en œuvre des politiques régionales, à travers plus de 950 opérations dans l'économie, la formation, les transports, la transition énergétique, la culture et le sport (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Découvrez l'essentiel des décisions.

Centre-bourg de Josseilin
Parmi les subventions accordées en juin au titre de la politique d'aménagement du territoire, 1M € est dédié aux projets lauréats du dispositif « dynamisme des centres villes et bourgs ruraux ». - Josselin Emmanuel Berthier

En chiffres

Réunis à Rennes, en Commission permanente, les élus régionaux ont décidé d'engager 63 M€ de crédits pour mettre en oeuvre les politiques publiques régionales. Qu'il s'agisse de rénovation des lycées, de formations pour les demandeurs d'emplois, d'aides aux entreprises, de participation à des équipements ou projets culturels, ce sont autant de moyens investis pour développer la Bretagne et accompagner des Bretons. Découvrez la ventilation de ces décisions parmi les six grandes ambitions que s'est donné la Région.

 

L'essentiel

Aménagement du territoire

  • 4,5 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays 2014-2020 à travers le soutien à 47 opérations :  la réhabilitation de la piscine intercommunale de Combourg (645 000 €), la mise en valeur du quartier de Locmaria à Quimper (508 000 €) ou encore l’extension de l’école maternelle de Morieux (150 000 €) dans les pays de Saint-Malo, Cornouaille et Saint-Brieuc.
  • 1 M€ pour des projets lauréats du dispositif « dynamisme des centres villes et bourgs ruraux » : les communes de Cavan, Plouaret (Côtes d’Armor), Servon-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine) Pont-Croix (Finistère) et Quéven (Morbihan) bénéficient des cinq premières subventions.
  • Lancement d’un appel à projets en faveur de l’amélioration de l’offre de soins de premier recours (doté de 50 000 €) : un nouvel appel à projets destiné à soutenir les initiatives portées par les territoires les plus fragiles en matière d’accès aux soins de premier recours.

Economie

  • Aides aux entreprises : 11 entreprises soutenues par les dispositifs Inno à travers des subventions (551 342 €) et des avances remboursables (243 298 €)  :  3 entreprise via Inno R&D, 4 entreprises via Inno Conseil, 2,4 M€ pour soutenir 18 projets d’investissement dans les entreprises bretonnes (324 000 € pour 9 Pass investissement TPE (entreprises de moins de 20 salariés qui créent au moins un emploi en CDI et investissent), 730 750 € d’avances remboursables pour 4 Pass Investissement, 1,3 M€ pour 3 accompagnements au titre du PASS compétitivité IAA), 60 000 € pour 5 Pass Export VIE pour soutenir le volontariat à l’international en entreprise (VIE) afin d'aider les entreprises bretonnes à développer ou structurer leurs activités à l’étranger ; 10 000 € pour l'association Entreprendre au féminin Bretagne, qui épaule les femmes cheffes d’entreprises ou futures cheffes d’entreprises pour sécuriser leur parcours professionnel, 279 000 € pour Produit en Bretagne (qui regroupe 400 entreprises) pour son programme d’actions 2018 et son plan de valorisation de la filière agricole et agroalimentaire et 182 000 € pour l’Agence régionale pour l'amélioration des conditions de travail.
  • Innovation : 100 000 € pour la French Tech Rennes Saint-Malo, pour accompagner les startups en développant des programmes d'accompagnement, en fédérant les acteurs du développement sur le territoire et en favorisant la transition numérique des entreprises ; 82 000 € pour le Réseau Entreprendre Bretagne missionné pour gérer le dispositif de Prêt d’honneur pour l’Amorçage régional (Phar) dédié à la création d'entreprises innovantes.
  • Économie sociale et solidaire : 110 000 € pour la Ligue de l’enseignement qui fédère 900 associations (activités périscolaires, culture, sport, formation, solidarité internationale, lutte contre les discriminations…) pour consolider l’emploi associatif, encourager l’engagement des jeunes et valoriser l’engagement bénévole.
  • Agriculture : 52 000 € pour la transformation ou la vente directe  accordées à des exploitations  ; 48 000 € pour le Pass Avenir qui accompagne les jeunes agriculteurs en situation fragile (objectif de 60 Pass réalisés en 2018) ; 12 000 € pour accompagner l’installation des +40 ans ; 36 000 € pour les économies d’énergie dans 18 exploitations laitières ; 12 100 € pour 11 Pass’Bio pour réaliser des diagnostics ou des suivis de conversion ; soutien à l'animation de plusieurs dispositifs et filières en 2018 (22 700 € pour le programme d’accompagnement à la modernisation des bâtiments d’élevage pour herbivores, 35 000 € pour l’animation d’Éco-énergie lait, 49 900 € pour l'assistance et la multicplication de la filière apicole bretonne, 70 600 € pour le GIP Cheval breton)... 
  • Mer : 42 400 € pour le projet Rebent (comme REseau de surveillance BENThique) versés au Muséum d’histoire naturelle de la station de biologie marine de Concarneau pour améliorer la connaissance sur la biodiversité marine ; 18 000 € pour le 34e Salon national de la conchyliculture et des cultures Marines 2018 ; 10 000 € pour le projet Erasmouss porté par l’association lorientaise de promotion de la pêche durable et responsable, dite Blue Fish ; 18 producteurs en aquaculture soutenus dans leurs investissements pour un montant total de 123 000 € (auxquels s’ajoutent 616 000 € provenant du fonds européen Feamp) ;  1,04 M€ pour le programme d’investissements 2018 du port de Concarneau pour la réparation navale et 2 M€ de contribution aux dépenses d’investissement programmées, pour l’année 2018, par le syndicat mixte du port de pêche de Keroman à Lorient.

Transports

  • 1,53 M€ pour développer le système d'information multimodal MobiBreizh (ex BreizhGo) afin de simplifier l’usage des transports publics en Bretagne et de renforcer leur attractivité.  En vue de renouveler le marché dédié à son développement (qui s’achève en juin 2019), une nouvelle consultation est en cours. La Région prévoit d’y dédier 528 000 € en investissement et 1 M€ en fonctionnement, d’ici août 2026.

Transition écologique et environnement

  • 100 000 € pour les Projets de territoires pour l’eau pour une approche plus intégrée de la gestion de la ressource, construite avec l’ensemble des acteurs locaux : suppression des produits phytosanitaires, conseil auprès des agriculteurs pour améliorer leurs pratiques, actions de sensibilisation…
  • Près de 80 000 € pour le Centre d'étude et de valorisation des algues pour soutenir son programme d’intervention 2018 de lutte contre le phénomène des marées vertes.
  • 15 000 € pour la Fédération des Chasseurs du Morbihan : la Région accompagne les réserves naturelles régionales et soutient dans ce cadre la Fédération des Chasseurs qui crée un observatoire de l’évolution du site naturel des étangs du Loc’h pour sa réestuarisation.
  • 11 600 € de cotisation annuelle à la fédération des Parcs naturels régionaux
  • 652 000 € pour le Plan de prévention des risques technologiques du port de Brest autour des établissements Imporgal (Primagaz) et Stockbrest implantés sur le port de Brest (stratégie pour les zones comportant des installations classées « Seveso seuil haut »). 
  • 150 000 € pour l’association Air Breizh dédiée à la qualité de l'air pour fonctionner, s'équiper et mener de nouvelle études
  • 109 000 € pour les projets “Bâtiments Performants” visant à favoriser l’exemplarité et l’innovation en réhabilitation et construction neuve.
  • 89 000 € pour l’animation du Plan Bois énergie 2015-2020 en 2018  
  • 72 000 € pour 2 boucles énergétiques locales dans des territoires soutenus via l'appel à projets "Boucle Énergétique Locale"

Education et formation tout au long de la vie

Jeunes, lycéens et apprentis

  • 40 000 € pour l’Union régionale pour l’habitat jeunes Bretagne pour participer à garantir le droit au logement des jeunes Bretons via une aide au réseau bénéficiant à 8 000 jeunes par an.
  • 14 M€ de travaux dans les lycées publics Après avoir dédié près de 48 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics depuis le début de l’année la Région y consacre 14 M€ en juin et participe aussi aux travaux réalisés dans les établissements privés.
  • 1,3 M € pour l’équipement pédagogiques des lycées publics & privés  afin de financer notamment l'achat de nouveaux matériels pour accueillir de nouvelles formations : mobiliers, véhicules, matériels d'entretien et de maintenance ou encore pour services lingerie et restauration…
  • 10,6 M€ pour le dispositif Aorgat d'aides à l'hébergement, à la restauration et au transport des apprentis en 2018/2019,  750 000 € pour l'aide au 1er équipement des apprentis et 14 000 € pour la mobilité des apprentis et étudiants 

Recherche, enseignement supérieur

  • 1,4 M€ pour des travaux dans les instituts de recherche et les grandes écoles :
  • 210 000 € pour le GIS M@rsouin afin de financer des enquête sur les pratiques numériques des communes bretonnes.
  • 74 000 € pour le dispositif Boost’Europe pour encourager les équipes bretonnes à s’impliquer dans des projets européens de recherche.

Formation tout au long de la vie

  • 880 000 € pour les formations de  l’Association de Gestion du Conservatoire national des arts et métiers en Bretagne qui souhaite consolider son offre de formation auprès des salariés et des demandeurs d’emploi
  • 530 000 € pour la formation des artisans via la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat de Bretagne (CRMAB)
  • 300 000 € d’appui au congé Individuel de formation 
  • 231 000 € pour la formation des commerçants attribués à la chambre de commerce et d’industrie régionale de Bretagne pour former 1 800 personnes.
  • 80 000 € pour former les professionnels du secteur agricole octroyés à la Chambre régionale de l’agriculture de Bretagne.
  • 306 000 € pour des  « Actions territoriales expérimentale » (ATE) visant à organiser des formations spécifiques afin de répondre à des besoins précis d'entreprises proposant des emplois durables. 

Culture, tourisme et patrimoine

Culture et  sport 

  • Culture : 80 000 € pour l’Ensemble Matheus associée à la nouvelle convention d’objectifs 2018-2019  ; 57 000 € pour soutenir les projets de 11 équipes artistiques dans les musiques populaires et le théâtre ; 373 000 € pour 16 manifestations de spectacle vivant   ; 400 000 € pour l’EPCC Spectacle vivant en Bretagne, 135 000 € pour le Fonds régional d'art contemporain et 128 000 € à Films en Bretagne pour  développer la production et la création audiovisuelle & cinématographique en Bretagne ; 731 500 € d’aides à la création audiovisuelle et cinématogrpahique mobilisés pour 24 projets (11 documentaires, 4 longs métrages, 6 courts métrages); 110 000 € pour 20 librairies indépendantes et 44 500 € de soutien aux manifestations littéraires ; 776 000 € d’aides à 3 structures dédiés à la culture scientifique et techniques pour 2018.
  • Sport  : 831 000 € pour la construction de trois centres aquatiques à Châteaulin, Douarnenez et Saint-Malo par les communautés de communes ; 800 000 € pour le centre international de formation de tennis de table à Hennebont ; aides aux manifestations sportives (70 000 € pour l’épreuve internationale cycliste “les 4 jours de Plouay”,  25 000 € à la Fédération de Golf organiser le Cordon Golf Open, l’open des Côtes d’Armor 2018 à Pléneuf-Val-André...

Langues de Bretagne

  • 47 600 € de bourses Desk pour favoriser l’enseignement bilingue en breton et
  • 802 000 € pour l’enseignement du breton aux adultes pour cinq associations ;
  • 258 0000 € pour la réalisation et diffusion d'émissions radio en breton accordés à cinq radios en langue bretonne ;
  • soutien à cinq associations pour la promotion du breton : fédération des associations culturelles bretonnes Kevre Breizh (49 000 €) à Carhaix, la fédération de théâtre en langue bretonne C’hoariva (30 000 €) à Douarnenez, Babigoù Breizh (25 000 €) à Vannes, Mat ar Jeu (15 000 €) à Brest et Kerlenn Sten Kidna (5 000 €) à Auray,
  • et à six structures de promotion du gallo pour leur participation à l’organisation du Mois du gallo 2018 - Plum’FM (1 740 €), à Sérent, La Granjagoul (1 600 €) à Parcé, Telenn (1 300 €) à Saint-Brieuc, Cac-Sud 22 (900 €) à Loudéac, Bertegn Galezz (710 €) et Pouevr et Seu (250€) à Saffré.

Tourisme et Patrimoine

  • 82 000 € pour des travaux dans les cités labellisées à travers le soutien à 14 investissements esthétiques ou de mise en valeur du patrimoine public et privé doté d’un intérêt architectural dans les "communes du Patrimoine Rural" ou les "Petites Cités de Caractère".
  • 465 000 € pour la restauration de 16 édifices publics non protégés dans une démarche de valorisation du patrimoine.
  • 24 500 € pour le développement touristique des îles  dans le cadre de l’appel à projets en faveur des destinations touristiques.

 

Qu'est-ce que la commission permanente ?

Emanation de l'assemblée régionale, la commission permanente compte 27 conseillers régionaux de la majorité et de l'opposition (élus à la proportionnelle des groupes politiques représentés au sein de l'assemblée). Elle se réunit chaque mois pour mettre en œuvre, par délégation, les décisions prises par le Conseil régional en session plénière.
Les commissions permanentes 2018 par politique et par département/pays

Les six grandes «missions»

Une présentation du budget régional autour de six « missions budgétaires » traduit le projet du mandat 2016-2021, construit autour de six grandes ambitions politiques pour la Bretagne.
Mission 1 : Pour un aménagement équilibré, garant de la cohésion, de la performance et de la solidarité territoriale
Mission 2 : Pour une économie dynamique au service de filières fortes et créatrices d'un emploi durable
Mission 3 : Pour une formation permettant à chacun de construire son propre parcours vers la compétence et l'emploi
Mission 4 : Pour une Bretagne de toutes les mobilités
Mission 5 : Pour une région engagée dans la transition écologique
Mission 6 : Pour le rayonnement de la Bretagne et la vitalité culturelle bretonne

Une présentation plus complète des commissions permanentes par politique et par département et pays dans la rubrique dédiée aux décisions du Conseil régional
Les commissions permanentes 2018 par politique et par département/pays

Infographie « En chiffres »

- Volume financier par ambition politique : aménagement du territoire : 7.060.297 € ; développement économique et emploi : 10.209.639 € ; éducation et formation :  36.997.254 € ; transports et mobilité :  1.765.897 € ; culture et attractivité : 5.596.994 € ; environnement et énergie : 1.832.964 €.

- Nombre de dossier par ambition politique : aménagement du territoire :  63  ; développement économique et emploi : 126 ; éducation et formation : 479 ;  transports et mobilité : 9  ;  culture et attractivité : 243 ; environnement et énergie : 34 .


Publié le


Partagez ce contenu