Gestion de la zone côtière bretonne
22e Conférence régionale mer et littoral

Stratégie régionale mer et littoral, éolien flottant... Autant de sujets qui ont été abordés lors de cette 22e rencontre qui s'est tenue le 6 juin à Rennes.


Frédéric Henry - Auteurs de vues

Christophe Mirmand, Préfet de Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, et Emmanuel de Oliveira, Vice-amiral d'escadre, Préfet maritime de l'Atlantique, ont réuni, ce 6 juin à Rennes, la 22e Conférence Régionale de la Mer et du Littoral. Cette rencontre fut l'occasion de faire un point sur l’avancement de la Stratégie régionale pour la mer & le littoral, dont le plan d’actions sera finalisé d’ici novembre prochain, ainsi que l’identification de nouvelles zones propices à l’éolien flottant en Bretagne. 

La stratégie mer et littoral


L’objectif est de finaliser le plan d’actions de la stratégie régionale pour la mer & le littoral entre juin et novembre 2018.  Pour le structurer, 10 priorités ont été proposées : 

3 priorités transversales :

  • Améliorer les dynamiques fonctionnelles des écosystèmes marins et utiliser durablement les espaces marins et les ressources maritimes ; 
  • Éduquer à la mer et former aux métiers de la mer ; 
  • Innover pour faire de l’économie maritime un pilier de la transition écologique de notre société. 

5 priorités thématiques : les EMR, la filière halieutique, l’aménagement des territoires maritimes, l’industrie portuaire et maritime, et le tourisme ; 

2 priorités fonctionnelles :

  • la planification spatiale de la zone côtière,
  • la structuration des instances de gouvernance à l’échelle des territoires. De juin à novembre, il s’agira de mettre entre les mains d’experts les propositions faites lors des ateliers territoriaux afin d’évaluer leur pertinence, leur plus-value et leur faisabilité technique et réglementaire. Ce plan d’actions pourra être adopté lors de la prochaine CRML qui se tiendra à la veille des Assises de l’économie de la Mer à Brest, le 26 novembre prochain.

 

Identifier les zones propices aux énergies marines renouvelables

Sur la zone Bretagne Sud, le consensus permet de confirmer, à horizon 2030, jusqu'à 1 GW de potentiel. En Finistère nord, les travaux permettant d’identifier rapidement une zone vont se poursuivre. Une ferme complémentaire de 500 MW sera installée, respectant ainsi les objectifs politiques initiaux de 1,5 GW pour positionner la Bretagne au rang des premières régions susceptibles d'accueillir la filière industrielle de l’éolien flottant.


Co-présidée par le Préfet de Région, le Président du Conseil régional et le Préfet maritime, la Conférence régionale Mer et Littoral se réunit deux à trois fois par an. Elle est composée des membres de la Conférence territoriale (Région, Départements, agglomérations bretonnes), des autres collectivités locales, des services de l’Etat et établissements publics liés à la mer, des organisations professionnelles (pêche, conchyliculture, activités portuaires, construction-réparation navale, agriculture, tourisme…) et du milieu associatif (protection nature et patrimoine, usagers, riverains…).

Tags : Mer Europe

Publié le


Partagez ce contenu