Campagne de sensibilisation
Notre environnement, c'est notre santé : mobilisons-nous !

C'est un fait aujourd'hui reconnu : l'environnement est un facteur déterminant pour notre santé. Partenaires dans le cadre du troisième Plan régional de santé-environnement, la Région, l'agence régionale de santé et la préfecture ont lancé début mars une campagne de communication grand public pour sensibiliser les Bretonnes et les Bretons à la «santé-environnement» et informer sur les bonnes pratiques.

Visuel campagne de sensibilisation

« Notre santé est fortement liée à la qualité de notre environnement. Eau, air, alimentation, transports, bruit... : nous sommes tous concernés, alors mobilisons-nous ! » Tel est le message porté par la campagne de communication lancée la semaine dernière par l'agence régionale de santé (ARS), la Région et la Dreal.

Pendant  trois semaines, un spot de promotion du Plan régional santé environnement 3 circulera sur les réseaux sociaux. Cette animation  oriente vers une carte interactive présentant certains des risques liés à l'environnement en Bretagne et les actions mises en oeuvre dans le cadre du PRSE 3. Le site dédié au PRSE3 détaille chacune de ces actions.

La campagne de sensibilisation vidéo

 

 
La carte interactive des risques et actions de santé-environnement en Bretagne

Retrouvez la campagne Facebook du PRSE3

Un plan pour réduire les inégalités en matière de santé

Il existe en Bretagne, comme partout ailleurs, des spécificités propres au territoire en matière d'environnement, telles que l'exposition naturelle au radon ou la vulnérabilité des ressources en eau. Et les Bretonnes et les Bretons sont sensibles à ces problématiques environnementales qui ont un impact direct sur leur santé.

Depuis 2005, les pouvoirs publics se mobilisent et travaillent en étroite collaboration autour de ces grands enjeux bretons, pour promouvoir et engager des actions en faveur d'un environnement sain, pour toutes et tous. Le Plan régional environnement santé constitue la feuille de route partagée qui définit pour cinq ans les grandes orientations en la matière.

Après un PRSE 2 axé sur la sensibilisation, le nouveau plan donne la priorité aux actions engagées à l'échelle des territoires. La réduction des inégalités sociales, environnementales et territoriales de santé ainsi que l'amélioration de la visibilté et la territorialisation des initiatives sont les nouvelles ambitions portées par le PRSE 3.

8 objectifs déclinés en 24 actions

Précurseur dans la méthode, le Plan régional santé environnement breton se distingue par une construction et une mise en oeuvre très concertées. Co-piloté par la Région, l'Etat et l'ARS, il est le produit de rencontres entre collectivités, professionnels de la santé et de l’environnement, partenaires institutionnels et économiques, associations et usagers. Au total, 150 participants se sont réunis à deux reprises, en mars et juin 2016, autour d’ateliers thématiques organisés à l'échelle régionale. Ces échanges ont permis de définir 8 grandes priorités :  

  • Observer, améliorer les connaissances, s'approprier les données, pour agir de manière adaptée aux réalités des publics et des territoires bretons ;
  • Agir pour une meilleure prise en compte des enjeux santé-environnement dans les politiques territoriales ;
  • Agir pour l’appropriation des enjeux santé-environnement par les Bretons ;
  • Aménager et construire un cadre de vie favorable à la santé ;
  •  Agir pour une meilleure qualité de l'air extérieur et intérieur ;
  • Agir pour une meilleure qualité de l'eau (eau d’alimentation de la ressource au robinet, eau de loisirs) ;
  • Agir pour des modes de vie et pratiques professionnelles respectueuses de l'environnement et favorables à la santé ;
  • Répondre aux nouveaux défis : changement climatique, ondes, perturbateurs endocriniens, nanomatériaux.

De ces axes prioritaires découleront 24 actions concrètes, dont l'avancée sera présentée sur le site internet de promotion du plan PRSE Bretagne bretagne.prse.fr