Education
Un lycée public Simone-Veil à Liffré à l'horizon 2020

Le nouveau lycée du Nord-Est de Rennes, dont la construction débutera début 2018, portera le nom de l’ancienne ministre de la santé, Simone Veil. Un bel exemple pour la jeunesse.

Vue du futur lycée de Liffré en 3D depuis l'avenue du Général-De-Gaulle
Vue 3 D du futur lycée public de Liffré depuis l'avenue du Général-Charles-De Gaulle. Architecte mandataire : Chomette-Lupi et Associés - Architecte Associé : Atelier Loyer.

Responsable de la construction et de la rénovation des lycées, la Région Bretagne mène une action d'ensemble (en concertation avec le rectorat d'académie) pour faire face à la hausse démographique des effectifs lycéens dans le bassin de l'agglomération rennaise. Elle a engagé un programme d'exensions dans les lycées et la construction de deux nouveaux lycées dans le bassin rennais, l'un au Nord, l’autre au sud. Le nouveau lycée de Liffré, dont la réalisation a été décidé en 2014, sera implanté dans la commune sur une parcelle de 14 hectares où il pourra accueillir entre 1200 et 1500 élèves. En hommage à l’ancienne rescapée d’Auschwitz et ministre de la Santé Simone Veil, il portera le nom de cette « figure européenne du progressisme, de l’égalité et de la mémoire. Un bel exemple pour la jeunesse », s’est réjoui le président de Région Loïg Chesnais-Girard lors de la dernière session du Conseil régional. Ce futur lycée public Simone-Veil sera situé au sein d’un campus culturel, sportif et éducatif intégrant écoles, collèges, salles de sport, piscine, centre culturel, stade d’athlétisme, terrains de foot, mur d’escalade...Une exposition itinérante circule actuellement dans la communauté de communes de Liffré-Cormier Communauté pour faire découvrir le projet.

Chantier pour un lycée écologique

Au cœur d’un parc paysager, la conception des différents bâtiments de l’établissement confiée au cabinet d’architecture Chomette-Lupi et Associés privilégie bois et matériaux écologiques dans une logique de développement durable : réduction des coûts énergétiques (végétalisation, systèmes bioclimatiques pour le chauffage, l'éclairage et l'aération...), recours aux énergies renouvelables (l'électricité sera produite par panneaux photovoltaïques installés sur la toiture).

Tags : Lycée

Publié le


Partagez ce contenu