Les décisions par politiques publiques (CP du 25 septembre 2017)

Au terme de la Commission permanente du lundi 25 septembre, la Région consacre 145 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via plus de 1 560 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Aides d’urgence

50 000 € de soutien pour les îles St-Martin et St-Barthélémy, après le passage de l’ouragan Irma
La Région vient d’accorder à La Croix Rouge Française une subvention exceptionnelle de 50 000 € pour la mise en œuvre de ses programmes d’aide d’urgence en faveur des populations sinistrées des deux îles dévastées par l’ouragan Irma le 5 septembre dernier.

Très Haut Débit

54 M€ pour le fonds de sécurisation et développement du Très Haut Débit

La Région a fait du déploiement de la fibre sur l’ensemble de la Bretagne une priorité. Le Conseil régional a ainsi mutualisé les moyens de tous les acteurs publics du territoire et assuré le suivi des opérateurs privés à travers le syndicat mixte Mégalis Bretagne.

Les spécificités du projet Bretagne Très Haut Débit (échelle régionale, durée) initialement chiffré à 2 Mds€, nécessitent des modes de financement adaptés, du fait, notamment, en l’absence de visibilité, à ce stade, sur les cofinancements nationaux et européens, pour la période post-2020.

Pour assurer sur le long terme le financement du projet, la Région et Mégalis ont donc choisi de créer un fonds de concours sur 30 ans tel que la loi NOTRe le prévoit pour les syndicats mixtes agissant dans le domaine des infrastructures numériques. La Région affecte 54 M € à ce fonds de concours pour la période 2017-2020.

Il est à noter que Mégalis a reversé plus de 9 M€ de trop perçu, sur une avance de 10 M€ accordée par la Région, pour sa participation aux montées en débit de la 1re phase de déploiement (2014-2018).

Aménagement du territoire

3,7 M€ pour les contrats de partenariat Europe-Région-Pays 2014-2020

La Région accompagne la mise en œuvre de ces contrats à travers le soutien apporté ce mois-ci à 35 opérations, parmi lesquelles, dans le Pays de Cornouaille, l’aménagement de la gare de Quimperlé en pôle d’échanges multimodal (770 000 €), et, dans le Pays de Redon Bretagne Sud, la création d’un équipement regroupant espace culturel et centre des congrès à La Gacilly (500 000 €).

Lancement de Rural’idées, dispositif d’appui aux initiatives innovantes des acteurs du réseau rural

Afin de repérer et d’inciter ces initiatives, Rural'idées offre un accompagnement collectif et individuel aux porteurs de projet ainsi que la possibilité d'un coup de pouce financier. Pour cette 1re édition, le réseau rural a choisi le thème « des services par et pour la population ». La campagne sera financée par la Région et la suivante par l'État qui partage à parité les dépenses liées au réseau rural. La cellule d’animation de l’association BRUDED accompagnera les 5 à 10 projets retenus. Clôture des candidatures le 24 novembre.

Économie

5 M€ pour aider les entreprises, créer ou maintenir plus de 180 emplois

  • 10 Pass Investissement TPE pour un montant de 283 000 € sont attribués à des entreprises de moins de 20 salariésqui développent ou diversifient une activité et créent au moins 1 emploi en CDI. Parmi elles, Back (Brasserie artisanale connectée de Kemper) à Combrit (29), la Crêperie Mam Goz à Betton (35), Les Délices de la Belle Noë à Saint-Agathon (22) ou encore EVOLUMAB à Guidel (56).
  • 1,3 M€ d'avances remboursables accordées à 8 entreprises pour l’acquisition de matériels de production en vue d’une diversification ou création d’activité génératrice d’emplois : Trégor Plastiques Industrie à Lannion, Inariz à Lamballe, L’Iroaz Conseil qui reprend l’hôtel Beauséjour à Erquy (22), Heme pour la reprise de l’hôtel de la Presqu’île à Crozon (29), Feratte à Guignen et Sadex Embrayages à Fougères (35), Lanester Couture et l’hôtel-restaurant La Sirène sur l’île d’Houat (56).

  • 2 aides au titre du Fonds spécial d’intervention économique (FSIE) pour 250 000 € : 200 000 € à AtlanteM Industries pour le déménagement du fabricant de menuiseries extérieures de Lécousse à St-Sauveur-des-Landes (35) afin d’y diversifier ses activités et accroître sa production, avec 50 CDI à la clé ; 50 000 € à Nature & Mer pour le développement de l’entreprise de cosmétiques, comprenant l’acquisition d’outils de production et l’embauche d’au moins 1 personne en CDI, à Pencran (29).

  • 4 entreprises accompagnées par le « Pass compétitivité IAA » pour un montant de 3 M€ susceptibles de mobiliser 3,4 M€ de FEADER : le fabricant de légumes surgelés et plats cuisinés Ardo qui crée un centre de distribution comprenant entrepôt de stockage et plateforme logistique à Gourin (56) ; Eurosérum qui se dote d’une unité de séchage de lait et de sérum à Carhaix-Plouguer (29) dans le cadre du projet Synutra ; Entremont qui étend ses capacités de fabrication et affinage de fromages à Montauban-de-Bretagne (35) ; l’entreprise d’expédition de pommes de terre Louis Le Roux qui modernise sa chaîne de conditionnement à Plouzévédé (29).
  • plus de 42 000 € à 3 entreprises dans le cadre du « Pass Export RH » pour le recrutement de personnel dédié au développement à l'international : 15 000 € pour Ticatag à Lannion (22), 15 000 € pour Klaxoon à Cesson-Sévigné (35), 13 000 € pour Chantier Bretagne Sud à Belz (56).

  • 5 « Pass Conseil » pour plus de 22 000 € : Garage Godard à La Landec, Maac Hydraulique à Paimpol (22), Sabarre à Concarneau (29), Tricat à Plescop et SEAir à Lorient (56).

1,4 M€ pour les projets collaboratifs labellisés par les pôles de compétitivité

La Région soutient 9 opérations incluses dans des projets portés par 3 pôles de compétitivité : 68 000 € au Pôle Images et Réseaux, 914 000 € au Pôle Valorial, et 154 000 € au Pôle EMC².

500 000 € pour le Pass Flash TPE Bretagne

À la rentrée 2016, la Région lançait avec Bpifrance le Pass Croissance TPE Bretagne, dispositif de soutien à l’investissement des petites entreprises bretonnes comptant de 3 à 50 salariés. Un an plus tard, le Conseil régional complète cette aide en mettant en place, toujours avec Bpifrance, un outil dédié aux microsociétés de 1 à 9 salariés et aux entreprises individuelles. Le principe du Pass Flash TPE Bretagne est le même : l'octroi de prêts sans garantie à des conditions privilégiées. D’un montant fixe forfaitaire de 10 000 €, il est remboursable sur 4 ans. Une dotation initiale de 500 000 € y est affectée par la Région pour générer la mise en place de 1,5 M€ de Pass Flash TPE, soit 150 projets accompagnés.

38 000 € pour la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment

La Région contribue aux actions conduites par la CAPEB en 2017 : promotion des plateformes locales de rénovation de l’habitat et de l’éco-rénovation ; organisation de 15 chantiers portes ouvertes sur le bâtiment économe en énergie ; accompagnement des professionnels aux mutations de l’artisanat du bâtiment (BIM, imprimante 3D…).

Économie sociale et solidaire

135 000 € pour la création de 9 emplois associatifs

La Région alloue une aide forfaitaire de 15 000 € à la Maison de l’Agriculture Biologique du Finistère à Daoulas, Keit Vimp Bez à Laz, Longueur d’ondes à Brest, Ti Ar Vro à Landerneau ; Les Gesticuleurs à Redon, Covoiturage+Rennes, Ay Roop et Unidivers à Rennes ; ainsi qu’à Clim Actions Bretagne Sud à Vannes.

146 000 € pour les droits des femmes et leurs projets d’entreprises

Dans le cadre d’une convention pluriannuelle d’objectifs, la Région attribue 66 000 € à la Fédération des centres d’information sur les droits des femmes et des familles pour les actions menées 2017 en faveur de l’égalité femmes-hommes.

Dans le même temps, la Région soutient à travers une subvention de 40 000 € la plateforme collaborative femmesdebretagne.fr destinée aux porteuses de projets de création ou de reprise d’entreprises.

Agriculture

240 000 € pour 4 unités de méthanisation

4 dossiers bénéficient chacun d’une subvention forfaitaire de 60 000 € : le GAEC du Tertre Goutte à Pleudihen-sur-Rance (22), le GAEC Agréé Chesnay Piguelais à Guipel (35), le GAEC des Trois Villes à Guéguon et la SCEA de Niziau à Guern (56).

 210 000 € pour la recherche et l’expérimentation

La Région soutient à hauteur de 127 000 € les investissements menés par l’Institut du porc IFIP dans la station expérimentale porcine de Romillé. Elle contribue aussi à l’expérimentation, pilotée par la Chambre régionale, sur un aliment à base de luzerne dans des bassins versants Algues Vertes.

198 000 € pour les investissements des CUMA

La Région soutient 11 CUMA qui investissent dans des matériels agri-environnementaux (presse enrubanneuse, broyeur, faucheuse-conditionneuse, rampe à pendillards, système de guidage automatisé, remorque auto-chargeuse...) permettant aux exploitants des pratiques plus respectueuses de l'environnement : entretien du bocage, désherbage mécanique, récolte d'herbe…

148 000 € pour la valorisation de races bretonnes

La Région finance les programmes de préservation menés notamment par le GIE Élevage de Bretagne, l’Association de sauvegarde de l’abeille noire de l’Île de Groix, le Groupement des Éleveurs de moutons d’Ouessant ou la Société des Éleveurs de Vache Pie Noire.

100 000 € pour le GIE Éleveurs de Porcs en France

Les coopératives Aveltis et Prestor créent une entité commune : le GIE Eleveurs de Porcs en France. Dans le cadre de son plan pour l’avenir de la filière porcine, la Région participe aux investissements de la nouvelle structure.

65 000 € pour le Cheval de trait breton

Complétant l’action du GIP Cheval Breton créé sous l’impulsion de la Région en juillet dernier et centré sur le service de l’étalonnage, le Syndicat des éleveurs du Cheval Breton œuvre à la préservation et au développement à travers la France de cette race menacée de disparition.

71 000 € pour les économies d'énergie dans les exploitations laitières

Lors de cette commission, la Région soutient 37 exploitations qui s’équipent d’un pré-refroidisseur ou d’un récupérateur de chaleur pour tanks à lait, via des subventions variant de 1 200 à 2 500 €. Objectifs : économies d’électricité et baisses de charges pour les éleveurs.

45 000 € pour des projets d’installation/conversion

Avec la volonté d'encourager le renouvellement des générations, la Région accompagne un projet d’installation d’exploitant de plus de 40 ans (aide forfaitaire de 6 000 €).

Dans le cadre du Pass’Bio, la collectivité appuie les projets de conversion (diagnostic et/ou suivi de conversion) en bio de 38 exploitations, pour un montant total de plus de 39 000 €.

10 000 € pour la « carte des appellations cidricoles bretonnes »

La Maison cidricole de Bretagne porte ce projet sensé renforcer l’information et la présentation aux principaux prescripteurs et consommateurs.

 

Mer

235 000 € pour le Comité conchylicole de Bretagne Nord

La Région vient en aide au Comité régional de la Conchyliculture de Bretagne Nord en difficulté financière en raison de subventions non honorées par l’Etat et l’Union européenne (dossiers FEP). Elle lui attribue une subvention exceptionnelle de 200 000 €. En outre, la Région finance intégralement une étude de synthèse sur la mortalité des moules, pilotée par le CRC Bretagne Nord (35 000 €).

106 000 € pour France Énergies Marines

La Région soutient l’Institut pour la transition énergétique dédié aux Énergies Marines Renouvelables (EMR) en lui allouant une enveloppe de 106 000 € pour son fonctionnement en 2017.

54 000 € pour l’AGLIA et son atlas des activités de pêche et conchyliculture

L’Association du Grand Littoral Atlantique, dont est membre la Région, réalise un atlas réglementaire numérique des activités de pêche et conchyliculture.

45 000 € pour un panorama de l’économie maritime en Bretagne

Dans le cadre de la stratégie régionale pour la mer et le littoral, la Région finance à plus de 80% la réalisation d’une étude menée par la CCI de Bretagne préfigurant la mise en place d’un observatoire de l’économie maritime.

Transports

5 M€ pour le rachat de 50 cars de la régie de transport Illevia (Ille-et-Vilaine)

En application de la loi NOTRe, la Région s’est vu confier depuis le 1er septembre 2017 l'organisation de transports scolaires et interurbains. Dans le cadre de ce transfert de compétences, le Conseil régional rachète les 50 autocars qui étaient jusqu’à cette date propriété du Département d’Ille-et-Vilaine à travers la régie Illevia.

Approbation du protocole d’intention relatif à la ligne Lamballe - Dinan - Dol

La vétusté des infrastructures ferroviaires de la ligne de Dol-de-Bretagne à Lamballe nécessite de ralentir la circulation à 60 km/h depuis décembre 2016. Si la section Dinan-Pleudihen a été totalement renouvelée en 2013, il reste à rénover la section Pleudihen-Dol (18 km, 26 M€) et la section Lamballe-Dinan (40 km, 36 M€). L’Etat, la Région Bretagne, le Département des Côtes d’Armor, Dinan Agglomération, Lamballe Terre et Mer et SNCF Réseau s’y engagent avec ce protocole.

414 000 € pour la gare de St-Médard-sur-Ille

Après avoir adopté en mai le projet de suppression du passage à niveau, la Région a approuvé l’opération d’allongement et mise en accessibilité des 2 quais de la gare de St-Médard, avec l’État et SNCF Réseau. Elle a par ailleurs affecté un crédit de 414 000 € aux travaux intervenant dans le cadre du CPER 2015-2020.

Environnement & transition énergétique

Expérimenter une Agence bretonne de la Biodiversité

La loi d’août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a abouti à la création l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB). Elle prévoit la possibilité de mettre en place des délégations territoriales. La convention de partenariat entre l’AFB, l’État et l’agence de l’eau Loire-Bretagne fixe 5 axes d’intervention : animation d’un réseau breton de la biodiversité, définition et mise en œuvre de stratégies, appui au montage et développement de projets, diffusion et partage des connaissances, sensibilisation et mobilisation des citoyens.

450 000 € pour les projets de territoires pour l’eau

La Région encourage la définition et la mise en œuvre de projets de territoires d'eau (PTE) et, dans ce cadre, soutient les actions de gestion intégrée de l’eau mises en œuvre dans les bassins versants : restauration de la morphologie et continuité des cours d’eau, lutte contre les pollutions diffuses, restauration des milieux aquatiques…. À ce titre, 24 opérations sont subventionnées, pour un montant total de 450 000 € dans les SAGE Baie de St-Brieuc, Sud Cornouaille, Léon-Trégor, Argoat-Trégor-Goëlo.

415 000 € pour 5 projets de territoire « Algues Vertes »

Après une année 2016 qui a permis d’évaluer le 1er plan Algues Vertes (2010-2015) et de réorienter ses actions, un 2nd plan de lutte a été adopté en 2017, comprenant une nouvelle génération de chartes de territoires dans les 8 baies concernées. La Région finance, en 2017, les projets des baies de St-Brieuc, Lieue de Grève, Locquirec, Quillimadec et de l’Arguenon, élaborés avec les acteurs locaux et institutionnels et examinés en comité de pilotage le 5 juillet.

190 000 € pour 8 projets d’économie circulaire

Dans le cadre du nouvel Appel à Manifestation d’Intention dédié à l’économie circulaire, la Région accompagne 8 initiatives innovantes en attribuant :

* 40 000 € pour la Recyclerie Un Peu d’R ;

* 30 000 € pour le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement du Morbihan (permaculture des parcs d’activité) ;

* 30 000 € pour l’association de la Zone industrielle des Châtelets ZIC (synergies et innovation sur la ZIC) ;

* 25 000 € pour l’entreprise Rizhome (matériau bois-roseau pour le bâtiment) ;

* 20 000 € pour l’association Rubalise (restauration d’insertion bio et locale) ;

* 15 000 € pour l’association Fil & Lab (valorisation des filets de pêche usagés) ;

* 15 000 € pour l’association Open Bay (laboratoire d’innovation Waste Lab) ;

* 15 000 € pour St-Brieuc Armor Agglomération (stratégie de développement de l’économie circulaire).

110 000 € pour Eaux et Rivières de Bretagne

La Région, partenaire de l’association, signe une nouvelle convention portant sur la période 2017-2019. Elle alloue à Eaux et Rivières 110 000 € pour 2017.

70 000 € pour 2 associations d’éducation à l’environnement

La Région soutient 2 associations pour leur programme d’actions 2017 :

* 35 000 € pour l’École Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (Le Guerno) ;

* 35 000 € pour l’Union Régionale des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement (UCPIE, Lanmeur).

54 000 € pour la boucle énergétique locale de la Comcom Couesnon Marches de Bretagne

Maîtrise de l’énergie, valorisation des énergies renouvelables, adéquation entre les besoins et la production locale d’énergie : la Région encourage les territoires à développer, localement, leur propre projet, global, à travers des « Boucles énergétiques locales ». C’est dans ce cadre que la Communauté de communes Couesnon Marches de Bretagne se voit attribuer 54 000 € pour l’installation à Maen Roch (ex-St-Brice-en-Coglès)d’équipements d’économies d’énergie et d’eau à la piscine et d’un système intelligent d’autoconsommation d’énergie photovoltaïque pour une pépinière d’entreprises.

Jeunes, lycéens et apprentis

59 M€ de travaux dans les lycées publics

Alors qu’elle dédie, en 2017, 100 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics, via son Schéma directeur immobilier, la Région y consacre plus de 59 M€ lors de cette commission permanente. Surtout, la collectivité affecte une enveloppe de 40 M€ à la construction du futur lycée Simone Veil de Liffré dont l’ouverture est prévue pour la rentrée 2020. Elle attribue aussi 6,5 M€ à la restructuration des locaux d’enseignement et du service de restauration du lycée René-Cassin à Montfort-sur-Meu ou encore 5,2 M€ à la réhabilitation du restaurant du lycée Théodore-Monod au Rheu.

410 000 € pour les aménagements des lycées privés

Parallèlement, elle participe aux travaux réalisés dans les établissements privés. Ainsi le lycée Le Paraclet à Quimper bénéficie d’une subvention de 233 000 € pour la rénovation

énergétique de ses bâtiments. C’est aussi le cas du lycée St-Gabriel à Pont-l’Abbé qui se voit allouer 126 000 € pour des travaux de mise aux normes électriques.

1,2 M€ pour l’équipement des lycées publics & privés

- acquisition d’équipements pédagogiques, notamment de centres d’usinage 4 et 5 axes pour les formations de la filière bois des lycées professionnels Alphonse Pellé à Dol-de-Bretagne, La Champagne à Vitré et Pierre Mendès-France à Rennes (470 000 €) et d’une thermoformeuse pour les formations en plasturgie du lycée Marcelin-Berthelot à Questembert (122 000 €) ;

- achat d’équipements permettant aux établissements de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations : mobiliers, matériels d'entretien et de maintenance ou encore pour les services lingerie et restauration, véhicules de service...

1,2 M€ pour l’équipement informatique des lycées

Dans le cadre de sa politique de développement du numérique éducatif, la Région finance la mise à disposition d'équipements (ordinateurs, logiciels ou périphériques) dans l'ensemble des lycées publics.

736 000 € pour 120 projets éducatifs Karta

À travers son dispositif Karta, la Région soutient les projets éducatifs menés par et pour les lycéens autour de 5 thèmes : santé, développement durable, ouverture au monde, éducation à l'art, lutte contre les discriminations. 120 initiatives, déposées dans le cadre du 1er appel à projets 2017-2018, font l'objet d'une subvention de la Région en septembre.

 3,3 M€ pour les missions Accueil, accompagnement et insertion de Bretagne Qualité Apprentissage

Sur la base d’une subvention forfaitaire de 190 € par apprenti et des effectifs au 31 décembre 2016 (17 795 apprentis), la Région alloue une enveloppe de 3,3 M€ répartie entre les 38 CFA bretons pour le financement des missions accueil, accompagnement et insertion durant l’année 2017-2018.

777 places supplémentaires dans les CFA

Soucieuse d’adapter l'offre et la qualité des formations aux attentes des jeunes et des entreprises, la Région, à titre dérogatoire, augmente de plus de 770 le nombre de places dans 16 des 38 Centres de formation d'apprentis. L’enquête de rentrée menée auprès des CFA a confirmé la hausse des effectifs observée en 2016 (17 512 apprentis au 1er septembre). L’entrée en apprentissage est possible jusqu’en décembre pour les aspirant(e)s, âgé(e)s de 16 à 30 ans.

Partenariat avec Action Logement pour l’hébergement des apprentis et alternants

Nombreux sont les apprentis à devoir assumer des charges entre lieu de formation, lieu de travail et lieu de résidence. La Région leur vient en aide en proposant une offre d’internat en CFA et en délivrant ARGOAT, aide financière comportant un volet logement. Afin de faciliter davantage encore l’accès à un hébergement, le Conseil régional s’associe à Action logement afin de mettre en place une plateforme d’informations à destination des apprentis sur le panel d’aides et l’offre de logements disponibles.

68 000 € pour la mobilité à l’étranger des apprentis

En septembre, la Région accorde 68 400 € pour des voyages d’études réalisés en Europe (Allemagne, Espagne, Pays-Bas, République Tchèque, Roumanie, Suède) et au Canada par 156 apprentis de l’ASPCET Bretagne, de la CMA d’Ille-et-Vilaine (Rennes), de la CCI Bretagne Ouest (Brest), des Compagnons du Devoir ou du lycée agricole de Châteaulin.

10 000 € pour 9 projets d' « Accélérateur d'initiatives jeunes »

Pour la 3e année, en partenariat avec les plateformes de financement participatif GwenneG et Kengo, l'appel à projets « Accélérateur d'initiatives jeunes » soutient les jeunes âgés de 18 à 29 ans dans un projet innovant et créatif. Les porteurs de projets ont jusqu'au 13 octobre pour atteindre le seuil des 70% de financement. Certains ont déjà rempli cet objectif. Après les initiatives « À travers l’œil d’Oscar » et « Penaos » bénéficiaires d’une aide en juillet, 7 autres projets sont soutenus dès à présent pour un montant total de 9 840€ : « Equi-Etho », « Pajoma Circus », « Tiny’Zen », « Nature & Sac à dos », « Guivers », « Check & Visit » et « Bicéphale 3D ».

7 600 € pour les médaillés des Olympiades des Métiers

La Région récompense les candidats qui ont décroché une médaille lors des finales nationales des olympiades des métiers 2017, à travers des dotations comprises entre 400 et 1 000 €. Ils ont été 12 à se distinguer cette année avec notamment un médaille d’or en charpente et 3 médailles d’argent en coiffure, tôlerie-carrosserie et technologie automobile. En Bretagne, les sélections régionales de la 45e édition auront lieu du 8 au 10 février 2018, à St-Brieuc, et mettront en compétition des jeunes en formation ou en activité depuis peu, autour d’une cinquantaine de métiers.

Recherche, enseignement supérieur

381 000 € pour l’achat d'équipements scientifiques

Dans le cadre du contrat de plan État-Région 2015-2020, la Région finance l’acquisition de matériels scientifiques destinés à 6 projets de recherche :
INFECTIO (Relation infectiologie-Environnement), CYBERSSI (Centre de Recherche et d’expertise du Pôle d’excellence cyber), SMARTAGRI-APIVALE (Unité expérimentale porcine), ECOPLANTE (Production végétale éco-respectueuse), OCEANOLAB (Plateforme expérimentale en lien avec la mer) et MULTIMAT DURABIMAT (plateforme d’éco-ingénierie).

60 000 € pour 6 projets du GIS M@rsouin

Au titre de sa politique numérique, la Région soutient l'animation du Groupement d'Intérêt Scientifique Môle @rmoricain de Recherche sur la Société de l'information et les Usages d'INternet pour la période 2015-2016 (GIS M@rsouin). Cette fédération des laboratoires bretons permet de créer des échanges et synergies entre chercheurs travaillant sur les
technologies de l'information .

Près de 2,5 M€ de bourses doctorales (ARED)

La Région accompagne les projets de recherche pour lesquels les établissements d’enseignement supérieur et de recherche recrutent des doctorants via des Allocations de recherche doctorale (ARED). En septembre, elle soutient 24 projets de thèses.

200 000 € pour des travaux dans les instituts de recherche

Dans le cadre du CPER 2015-2020, la Région participe à hauteur de 112 000 € à la 2e phase de la restructuration complète des installations avicoles sur le pôle de recherche de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) à Ploufragan (coût total de l’opération : 327 000 €). De la même manière, elle contribue à la réhabilitation d’une halle technologique de l’Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture (IRSTEA, coût total : 800 000 €) en y allouant une 1re participation de 88 000 €.

18 000 € pour la 2e European Cyber Week

Du 27 au 30 novembre prochains, la 2e édition de l’European Cyber Week réunira à Rennes les 50 meilleurs étudiants ingénieurs en cybersécurité pour concourir à un challenge sur une plateforme de simulation high tech, avec des offres d'emploi à la clé. La Région est partenaire de cet événement, avec le Pôle d'Excellence Cyber, Airbus et Thales.

Formation tout au long de la vie

818 000 € pour des Actions Territoriales Expérimentales

Compétente en matière de formation professionnelle, la Région a la possibilité d'activer son dispositif « Action territoriale expérimentale » (ATE) pour mettre en place une action de formation et répondre à un besoin précis et local d'une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables. Depuis le début de l'année 2017, elle a ouvert au total 2 404 places : 2 041 places dans le cadre d'ATE « recrutement », 290 places dans le cadre du volet « insertion », et 73 sur le volet « insertion par l'activité économique ».

427 000 € pour 700 nouvelles  places dans le dispositif Compétences Clés

Compétences Clés permet aux demandeurs d'emploi d'acquérir ou renforcer leurs connaissances et compétences en amont d'une formation qualifiante. Après avoir affecté en mai dernier 2,8 M€ à ce dispositif pour l’ouverture de 4 730 parcours de formation, la Région alloue 427 000€ lors de cette commission afin de proposer 700 places supplémentaires jusqu'en mai 2018.

Tourisme - patrimoine

800 000 € pour 69 opérations valorisant le patrimoine

Travaux de restauration, initiatives de conservation, protection ou mise en valeur, la Région contribue à révéler et valoriser le patrimoine breton. Sont concernés, ce mois-ci, 18 édifices classés Monuments historiques, 9 cités Labellisées, 2 bateaux du patrimoine et 21 opérations relevant du Fonds Régional d’Aide à la Restauration et du Fonds Régional d’Acquisition des Musées : travaux de restauration de la Chapelle St-Jacques à Brec’h (60 000 €), du langoustier Cap-Sizun à Audierne (7 400 €), ou encore du Fort Cigogne à Fouesnant (24 000 €).

75 000 € pour le colloque « patrimoine fluvial et maritime »

Les plans d’actions et appels à projets lancés dernièrement par la Région dans ce domaine (Voiliers du patrimoine, Héritages littoraux et « Neptune » sur l’archéologie sous-marine) ont fait émerger nombre de projets innovants, portés par des acteurs du territoire, autant publics que privés. Afin de valoriser ces initiatives et d’échanger sur la thématique du patrimoine maritime et fluvial, un colloque de 2 jours sera organisé en 2018 déclarée « Année européenne du patrimoine culturel ». La Région affecte 75 000 € à l’organisation de cet événement.

64 000 € pour l’association des Petites Cités de Caractère pour la conduite de ses projets en 2017.

136 000 € pour le développement des Destinations touristiques de Bretagne

Quatre des 10 Destinations touristiques se répartissent une enveloppe de 136 000 € dans le cadre de l’appel à projets lancé par la Région. Quimper Cornouaille (50 000 €), Bretagne Loire Océan (42 000 €), Rennes & les Portes de Bretagne (20 000 €) et Cœur de Bretagne-Kalon Breizh (24 000 €) ont avancé dans la mise en œuvre d'une stratégie intégrée de développement touristique sur leur territoire.

130 000 € pour la modernisation de 2 centres nautiques : 90 000 € pour le centre de St-Cast-le-Guildo (22) et près de 40 000 € pour celui de Treffiagat (29).

17 500 € pour 8 chantiers internationaux de jeunes bénévoles pour la restauration du patrimoine bâti en 2017.

Culture

Près d’1,6 M€ pour soutenir le spectacle vivant et la diversité des pratiques culturelles

Au titre de son soutien à la création artistique dans les territoires, la Région vient d’accorder un total de 1,59 M€ à 71 opérations. Figurent dans cette liste, le soutien à des structures telles que le Théâtre de Lorient (230 000 €), l’association Cézon à Landéda (15 000 €), ou la compagnie de danse Wayo à Quimper (8 000 €) mais aussi les éditions 2017 des festivals des Transmusicales (210 000 €), Marmaille (30 000 €) à Rennes, ou Spok Festival à Pont-l’Abbé (5 000 €).

Dans le cadre de conventions pluriannuelles, elle soutient aussi, en 2017, le projet d’espace de production et de diffusion de Polarité[s] qui gère le Novomax à Quimper (50 000 €).

60 000 € pour Cafés-Cultures

La Région affirme et conforte la fonction culturelle de nombreux cafés de Bretagne qui programment des artistes en adhérant au Groupement d’Intérêt Public Cafés-Cultures. Elle abonde de 60 000 € le fonds d’aide qui s’attache au GIP créé en 2015 pour soutenir la création artistique et la diffusion de spectacles vivants de proximité (prise en charge d’une partie des coûts salariaux associés aux emplois des artistes et techniciens).

200 000 € pour 2 projets cinématographiques

À travers son Fonds d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle (FACCA), la Région soutient, lors de cette commission, 2 films :

* 170 000 € pour Moteur S’il vous plaît (Paris) et la fiction longue “La Bleue” de Nolwenn Lemesle ;

* 30 000 € pour Imperatorem productions (Paris) et la fiction courte “Vacarme” de Marion Cros.

219 500 € pour les radios associatives bretonnes

Vingt-huit radios associatives, réparties sur le territoire et contribuant à la diffusion de la culture en Bretagne, sont accompagnées, de même que la coordination des radios locales associatives de Bretagne (Sérent) et la Fédération des radios locales privées (Rennes).

Six aides aux programmes collaboratifs associatifs de création cinématographique

En marge de la filière « pro » existe en Bretagne une vingtaine d'associations qui accompagnent de jeunes réalisateurs dans la création de films amateurs, mais elles peinent à faire connaître leurs productions (près de 40 par an), diffusés majoritairement sur Internet. Avec la volonté d'intervenir sur toute la filière, la Région accompagne 6 associations dans leur projet : Carpeta à St-Avé (4 500 €), Manual Focus (4 500€), Equinok Films (4 000 €), L’Atelier Daran (3 000 €), Vidéo Main Armée (2 500 €) et Peti Peti (2 000 €) à Rennes.

Langues de Bretagne

180 000 € d’aide au développement de l’enseignement bilingue dans les établissements privés

112 000 € pour 28 bourses Skoazell

Depuis 2009, la Région a mis en place cette aide individuelle aux personnes préparant les masters d'enseignement bilingue français-breton, du premier ou du second degré. Son montant est de 4 000 € en master 1 et de 2 000 € en master 2. Vingt-huit étudiants de master 1 en bénéficient lors de cette commission permanente.

28 000 € pour les examens du Diplôme de Compétence en langue bretonne en 2017-2018

25 000 € pour l'édition-réédition d'ouvrages en breton dont l’album de BD Tintin en Amérique

Lors de cette commission, un soutien régional est apporté à 36 ouvrages édités en breton par Keit Vimp Bev (17), Sav Heol (4), An Alarc’h, le Papier Timbré (3), Al Lanv, Sigma Kappa (2), An Amzer, la Fédération des Chorales bretonnes, Preder, Tir et Casterman pour la version bretonne de l’album de bande dessinée Tintin en Amérique.

La maison d'édition Mouladuriou hor Yezh (Quimper) se voit par ailleurs octroyer 3 600 € au titre de l'aide à la traduction pour son travail de version en breton du Jour avant le bonheur de l'auteur italien Erri de Luca. An Alarc’h (Le Vieux Marché) bénéficie d’une subvention de 1 400 € pour sa traduction d’Histoire comique des états et empire de la Lune de Cyrano de Bergerac.

Soutien à 5 associations de promotion du breton...

Lors de cette commission, la Région accompagne la mise en œuvre des actions 2017 des associations Emglev Bro An Oriant (40 000 €, Lorient) Studi Ha Dudi (26 000 €, Plésidy), Yezhou Ha Sevenadur (25 000 €, St-Herblain), Kenteliou An Noz (22 500 €, St-Herblain) et Ar Redadeg A Di Da Di (14 000 €, Bréal-sous-Montfort).

… et à 3 associations de promotion du gallo

l’Institut de la langue gallèse (Rennes) bénéficie d’une nouvelle attribution de 10 000 €, portant au total à 92 000 € son accompagnement. Le Conseil régional alloue aussi 6 000 € à la radio Plum’FM (Sérent) en complément des 24 000 € accordés en mars. L’association Dihun Breizh (Pontivy) reçoit une aide de 2 800 € en supplément d’une première subvention de 12 200 € en décembre 2016.

Sport

476 000 € pour le Campus Sport Bretagne

La Région alloue une avance remboursable au Campus Sport Bretagne dans l’attente du versement du solde de la subvention du Centre National pour le Développement du Sport, accordé dans le cadre du programme d’investissement du Campus (7,1 M€ au total).

190 000 € pour le Vélo Club de Loudéac

La Région est partenaire en 2017 de l’association Équipe Bretagne Cyclisme pour assurer la formation et l’éclosion, au plus haut niveau, de jeunes talents bretons au sein de l’équipe de Division 1 Vélo Club de Loudéac.

180 000 € pour l’équipe Fortuneo

La Région soutient l’équipe professionnelle de cyclisme dans le cadre d’une mission pour l’insertion et l’accession des jeunes coureurs aux épreuves du Pro Tour et du World Tour en 2017.

57 500 € d’aides à 5 ligues et comités régionaux

Réparties ainsi : 17 000 € pour le comité de Bretagne de gymnastique, 17 000 € pour la ligue de judo-jujitsu, 12 500 € pour la ligue de basket, 10 000 € pour la ligue de surf et 1 000 € pour la ligue de hockey sur glace.

46 000 € pour les déplacements des clubs amateurs

Qu’il s’agisse de foot, hand, basket, rink hockey, athlétisme, haltérophilie ou badminton, 26 clubs amateurs bénéficient de subventions pour leurs déplacements respectifs dans le cadre de leur participation aux championnats de France 2017.

17 000 € pour l’organisation de 5 événements

Les courses pédestres St-Pol-Morlaix (9 000 €), le marathon de Vannes (3 000 €), le championnat de France de voile Espoir Solitaire et Equipage 2017 (3 000 €), le semi-marathon Cancale-St-Malo (1 200 €) et le Tour de Rhuys cycliste (1 000 €) bénéficient d’aides régionales lors de cette commission.


Modifié le


Partagez ce contenu