Les décisions par politiques publiques (CP 10 juillet 2017)

La Région engage 171 M€ pour la mise en œuvre de ses politiques publiques Au terme de la Commission permanente du lundi 10 juillet, la Région consacre 171 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via plus de 1 850 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Aménagement du territoire

3,4 M€ pour la mise en œuvre des contrats de partenariat Europe-Région-Pays 2014-2020
La Région accompagne la mise en œuvre de ces contrats à travers le soutien apporté à 45 opérations, parmi lesquelles, dans le Pays de Lorient, 553 000 € pour la construction d’un bâtiment scolaire et périscolaire dans une démarche d’économie circulaire à Sainte-Hélène, dans le Pays de Brocéliande, 200 000 € pour la réalisation d’une Maison de l’enfance et des services à Plélan-le-Grand. 100 000 € sont affectés au Pays de Morlaix pour la création d’un Pôle Enfance Jeunesse à Plougourvest. 100 000 € sont aussi alloués au Pays de Saint-Brieuc pour la mise en place du plan d’amélioration de l’attractivité du centre-ville de Saint-Brieuc.

250 000 € pour favoriser les projets de coopération sur 2 territoires
Fin 2016, la Région a voté la création d’un nouveau dispositif pour accompagner tout projet générant une dynamique de coopération sur 2 territoires (2 pays, 2 EPCI contigus de pays différents, 1 EPCI et 1 pays voisin, 1 métropole et 1 pays). Les modalités de cette expérimentation ont été approuvées lors de cette commission permanente. Elle est dotée d’une enveloppe de 250 000 € en 2017. Tout type de personne morale est éligible à ce dispositif. Les subventions d’investissement sont plafonnées à 50 000 €, celles de fonctionnement à 25 000 €. Les porteurs de projets peuvent présenter leur candidature jusqu’au 15 octobre au Conseil régional.

Économie

2,3 M€ pour aider les entreprises, et la création ou le maintien de 275 emplois
9 Pass Investissement TPE (ex-Aide Régionales aux Petites Entreprises des Filière [ARPEF]) pour un montant total de 300 000 €, sont apportés aux entreprises de moins de 20 salariés qui investissent en vue de développer ou diversifier une activité et créent au moins 1 emploi en CDI. Parmi elles, Molding France à Plescop (56), Amprolys Lab à Louvigné-de-Bais (35), Celtique Logistique à Plaintel (22) ou encore la Brasserie de Cornouaille à Concarneau (29).

1 M€ d'avances remboursables accordées à 7 entreprises pour l’acquisition de matériels de production en vue d’une diversification ou d’une création d’activité génératrice d’emplois : l’Atelier des Loisirs à Dinan (22), Agri Industries à Landerneau (29), le Camping Les Mouettes à Carantec (29), O2O Studio et Sipena à St-Malo (35), Le Manoir de Kerbot à Sarzeau (56), et Kbanabout à Landaul (56).

4 aides au titre du Fonds spécial d’intervention économique (FSIE) pour un montant total de 737 000 € : 300 000 € à Sanden Manufacturing Europe à Tinténiac (35), pour l’ouverture d’une nouvelle unité de production de climatiseur pour véhicule, avec 86 CDI à la clé ; 300 000 € à Cité Marine pour le renforcement de la productivité de l’entreprise de transformation de produits de la mer, qui s’accompagne de l’embauche de 75 personnes en CDI, à Kervignac (56), 69 000 € à Agri Industries pour la reprise de l’entreprise de matériels pour l’élevage GALVELPOR et ses 17 employés à Landerneau et 68 000 € à Labexia pour le développement de l’activité du laboratoire en agroalimentaire comprenant la création de 17 emplois d’ici 3 ans, à Quimper (29).

1 entreprise accompagnée par le « Pass compétitivité IAA » pour un montant de 217 000 € susceptibles de mobiliser 245 000 € de FEADER : le charcutier-traiteur Guyader Terroir et Création investit dans plusieurs lignes automatisées sur son nouveau site de production à St-Agathon (22).

39 000 € à 4 entreprises dans le cadre du « Pass Export RH » qui apporte un soutien au recrutement de personnel dédié au développement de l’activité à l'international : 15 000 € pour Télécom Santé à Cesson-Sévigné, 14 000 € pour Script&GO à Rennes, 7 000 € pour Rahuel Bois à Combourg (35) et 3 000 € pour Itoha à Dinan (22).

50 000 € pour les actions d’ITS Bretagne en 2017
La Région soutient le programme d’actions 2016-2017 mené par l’association, membre du pôle de compétitivité ID4CAR. Elle assure la coordination d’un pôle de compétences centré sur le développement des Systèmes de transport intelligents (ITS), applications des nouvelles technologies de l'information au domaine des transports. ITS Bretagne contribue à une utilisation à grande échelle de ces solutions dans les politiques locales de transport.

32 000 € pour les actions en 2017 du Centre de Ressources des Groupements d’Employeurs

Formé de 15 groupements d’employeurs rassemblant plus de 17 000 employeurs, le CRGE accompagne des porteurs de projets, œuvre à la promotion de groupements, au développement d’actions de professionnalisation, de formation et de mutualisation.

23 000 € pour les actions en 2017 d’IEF Aéro
Le cluster fédère 58 entreprises, écoles et laboratoires bretons travaillant dans l’aéronautique, le spatial et la défense. Soutenu par la Région depuis 2012, il porte cette année un programme d’actions centré sur le recrutement et anime en Bretagne le programme Performances Industrielles visant à améliorer la compétitivité des PME de ces filières, dont la phase 2 vient d’être lancée.

 

Economie sociale et solidaire

Création d’un dispositif de soutien au démarrage des projets socialement innovants
Ce dispositif vise à faciliter le développement de projets d’innovation sociale en Bretagne et de favoriser ainsi la création d’emplois locaux et durables dans des entreprises d’utilité sociale. Il prend la forme d’une avance remboursable à taux nul plafonné à 50 000 € avec un différé de remboursement de 2 ans et est destiné aux entreprises en création ainsi qu’à celles s’engageant dans une diversification créatrice d’innovations sociales et d’activités.

165 000 € pour la création des incubateurs-propulseurs TAGs (Trajectoires Agiles) bretons
La Région soutient le démarrage des 4 incubateurs d’innovation sociale et d’Économie sociale et solidaire « TAG BZH ». Adossés aux 18 pôles de l’ESS bretons, ce sont des propulseurs d’entreprenariat collectif détectant les activités économiques utiles aux territoires et les accompagnant vers des solutions entrepreneuriales locales collectives et créatrices d’emploi. Pour la période 2017-2018, le TAG 22, le TAG 29 et le TAG 56 bénéficient chacun lors de cette commission d’une aide régionale de 45 000 €, quand le TAG 35 se voit attribuer 30 000 €.

190 000 € pour la formation des bénévoles
À parité avec l’État, dans le cadre du contrat de plan État-Région, la Région finance les formations de bénévoles au sein d’associations bretonnes œuvrant dans les domaines de la jeunesse, l’éducation populaire, l’action sociale, la culture, du sport et des loisirs…

78 000 € pour les SCOP de l’Ouest
Dans le cadre d’une convention triennale, la Région attribue 78 000 € à l’Union régionale des Sociétés Coopératives et participatives (SCOP) de l’Ouest pour son plan de développement 2017. En 2016, 11 scops ont été créées en Bretagne.

13 000 € pour Coopérer pour entreprendre en 2017
Fédérant en Bretagne les coopératives d'activités et d'emploi (CAE), la structure a mis en œuvre un programme d'actions calqué sur le modèle des Coopératives Jeunesse de Services (CJS) québécoises apparues il y a 25 ans. Dix CJS ont ainsi permis en 2016 à 139 coopérants âgés de 16 à 18 ans de créer, organiser et porter une structure coopérative pour offrir des services à la population ou aux entreprises locales.

60 000 € pour la création de 4 emplois associatifs
La Région alloue une aide forfaitaire de 15 000 € au Centre culturel breton (Guingamp), à RSE et Développement (Rennes), à Bretagne Musées (Douarnenez) et Kendal’ ch (Quimper).

 

Agri – Agro

584 000 € pour les investissements des CUMA
En juillet, la Région soutient 122 Coopératives d’Utilisation de Matériels Agricoles (CUMA) qui investissent dans des matériels agri-environnementaux (presse enrubanneuse, broyeur, faucheuse-conditionneuse, rampe à pendillards, système de guidage automatisé, remorque auto-chargeuse, herse étrille...) permettant aux entrepreneurs agricoles des pratiques plus respectueuses de l'environnement : entretien du bocage, désherbage mécanique, récolte d'herbe...

126 000 € pour le programme AITA 2017
Le Pôle INPACT, la FRAB et le CREF (Comité Régional Emploi Formation) ont répondu à l’appel à projets « Accompagnement à l’Installation Transmission en Agriculture » (AITA) lancé par la DRAAF et la Région. Il vise à promouvoir des actions d’information auprès des candidats à l’installation et auprès de cédants d’exploitation. La CRAB prévoit de son côté de réaliser 50 audits de transmission en 2017.

72 000 € pour la rénovation des vergers
Lors de cette commission, la Région soutient 16 exploitations qui investissent dans la plantation de vergers de fruits à cidre ou arboricoles (pommes et poires), à travers l’attribution de subventions variant de 1 500 € à 11 300 €.

52 000 € pour la filière apicole bretonne
Dans le cadre de l’appel à projets FranceAgriMer, le GIE Élevages de Bretagne mène en 2017 un programme d’actions dédiées aux apiculteurs comprenant notamment de l’appui aux projets d’installation, ainsi que des conseils sur les techniques de production et d’élevage. La Région participe à son financement en lui allouant 42 000 € lors de cette commission. Le groupement bénéficie aussi d’un soutien régional de 10 000 € pour son programme de sélection, testage, multiplication pour la filière apicole afin de développer le travail de sélection d’abeilles adaptées aux conditions de productions en Bretagne et Pays de la Loire.

36 000 € pour les économies d'énergie dans les exploitations laitières
Lors de cette commission, la Région soutient 19 exploitations qui s’équipent d’un pré-refroidisseur, d’un récupérateur de chaleur pour tanks à lait ou d’une pompe à chaleur, via des subventions variant de 1 200 à 2 500 €. Objectifs : économies d’énergie et baisses de charges pour les éleveurs.

44 000 € pour 21 projets d’installation/conversion
Avec la volonté d'encourager le renouvellement des générations en agriculture, la Région accompagne 2 projets d’installation d’exploitants de plus de 40 ans à travers une subvention forfaitaire de 6 000 € et 1 projet d’installation en agriculture biologique (12 500 €).

Parallèlement, dans le cadre du Pass’Bio, la collectivité appuie ce mois-ci les projets de conversion (diagnostic et/ou suivi de conversion) en agriculture bio de 19 exploitations, pour un montant total de près de 20 000 €.

 

Mer

1,25 M€ pour la réparation des ouvrages portuaires
Les infrastructures en maçonnerie représentent la majeure partie du patrimoine portuaire régional et datent pour la plupart de 19e siècle et du début du 20e siècle. Nombre d’entre eux sont affectés au transport de passagers vers les îles et nécessitent un entretien régulier. La Région consacre lors de cette commission une enveloppe de 1,25 M€ à ces travaux : 1 M€ pour les opérations menées dans les ports de Brest, Saint-Malo et Lorient et 250 000 € pour ceux à conduire dans les nouveaux ports dont elle a la responsabilité depuis le 1er janvier.

Brest : 90 000 € pour la réfection de la criée du port de pêche
Depuis sa mise en service en octobre 2015, le tonnage traité par la nouvelle criée du port de pêche est en constante augmentation. Pour accompagner son développement, la Région a lancé l’aménagement d’un quai hauturier ainsi que la création de places de stationnement supplémentaires affectées à la pêche dont la livraison devrait intervenir à l’horizon 2019. En attendant, afin de ne pas ralentir la croissance du trafic, la SAS de la criée de Brest souhaite engager des travaux de réfection permettant d’accueillir et traiter les produits d’un fileyeur de 22m. Propriétaire du port, la Région finance ces opérations à hauteur de 90%.

St-Brieuc : 80 000 € pour la construction d’un bâtiment de stockage sur le port du Légué
La Chambre de commerce et de l’industrie des Côtes d’Armor considère comme nécessaire la construction un bâtiment de 1 500 m² permettant de stocker des produits volumineux sur le port du Légué et qui serait loué à un acteur portuaire. La Région participe au financement de cette opération estimée à 500 000 € HT, à hauteur de 16%

17 000 € pour l’AGLIA et un projet de grille sélective pour la pêche à la langoustine
La Région attribue à l’Association du Grand Littoral Atlantique (AGLIA), dont elle est membre, une subvention afin de permettre le développement d’un prototype de grille sélective permettant l’échappement des langoustines ne respectant pas la taille commerciale.

 

Transports

14,9 M€ pour la mise à 2x2 voies de la RN164
Déviation de Châteauneuf-du-Faou, études dans les secteurs de Plémet, Merdrignac, Mûr-de-Bretagne et travaux autour de Rostrenen : la programmation 2017 de l’Etat pour la mise à 2x2 voies de la RN164 s’élève à 30 M€ dont 14,93 M€ seront financés par la Région (autant par l’État et 0,6 M€ par le Département du Finistère).

TER : livraison anticipée des 5 derniers Regio2N
Depuis 2010, la Région Bretagne a commandé, auprès de Bombardier, 26 trains à deux étages, les Regio2N. Un investissement pour la collectivité de 284 M€ destiné à offrir une meilleure qualité de service aux usagers face à l’accroissement de la fréquentation du Ter Bretagne. 17 de ces rames ont progressivement été livrées depuis octobre 2014 et circulent, aujourd’hui, sur le réseau Ter Bretagne ; 4 le seront dans les prochains mois. Quant aux 5 dernières rames, leur livraison, initialement prévue au second semestre 2019, a pu finalement être avancée de 6 mois pour avoir lieu entre octobre 2018 et février 2019. Autant de temps de gagner pour une qualité de service optimale.

 

Environnement & transition énergétique

1,5 M€ pour les projets de territoires pour l’eau
La Région encourage la définition et la mise en œuvre de projets de territoires d'eau (PTE) et, dans ce cadre, soutient financièrement les actions de gestion intégrée de l’eau mises en œuvre dans les bassins versants : restauration de la morphologie et continuité des cours d’eau, lutte contre les pollutions diffuses, restauration des milieux aquatiques…. A ce titre, 56 opérations sont subventionnées, pour un montant total de 1,3 M€ pour dans les SAGE Vilaine, Argoat-Trégor-Goëlo, Sélune, Couesnon, Ellé Isole Laïta, Dol de Bretagne, Rance-Frémur-Baie de Baussais...

Parallèlement, au côté de l’Agence de l’eau et des Départements, elle soutient les actions d’information, sensibilisation et expertise portées par les SAGE pour un montant de près de 180 000 €.

160 000 € pour les associations d’éducation à l’environnement
La Région apporte son soutien annuel à 4 associations pour leur programme d’actions 2017 en faveur de l’éducation à l’environnement, la nature et/ou la biodiversité. Des aides qui s’inscrivent dans le cadre de convention d’objectifs 2017-2019 :

  • 100 000 € pour Bretagne Vivante (Brest) ;
  • 21 000 € pour UBAPR environnement (Vannes) ;
  • 20 000 € pour Viv’armor Nature (Saint-Brieuc) ;
  • 18 000 € pour le Groupe Mammalogique Breton (Sizun).

Jeunes, lycéens et apprentis

30 M€ de travaux dans les lycées publics
Alors qu’elle dédie, en 2017, 100 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics, via son Schéma directeur immobilier, la Région y consacre plus de 30 M€ lors de cette commission permanente. Ainsi, la collectivité affecte 18,9 M€ pour poursuivre la réhabilitation et l’extension du site ouest du lycée Bréquigny à Rennes. La Région attribue aussi au CROUS Bretagne une subvention d’investissement de 3,1 M€ pour la réhabilitation de l’aile 2 du bâtiment E de la résidence universitaire du campus de Beaulieu, à Rennes, dont les 124 chambres seront mises à disposition, en priorité, des élèves/étudiants post-bac des lycées Joliot-Curie et Chateaubriand.

11,4 M€ pour les aménagements des lycées privés
Parallèlement, la Région participe aux travaux réalisés dans les lycées privés, principalement dans les établissements agricoles, en y consacrant ce mois-ci près de 11,4 M€ dont 8,4 M€ pour le lancement de nouvelles opérations : construction d’un internat au lycée Ste-Geneviève à Rennes (1,7 M€), rénovation intérieure du lycée polyvalent Le Paraclet à Quimper (430 000 €), restructuration des bâtiments du lycée St-Joseph à Lannion (360 000 €).

5,4 M€ pour le fonctionnement des lycées privés
Il s’agit de l’attribution du solde de la dotation annuelle de fonctionnement 2017 permettant d’assurer l’entretien et les dépenses courantes liées à l’activité pédagogique des établissements. Un acompte correspondant à 70% de la dotation (12 M€) avait déjà été versé à chacune de ces lycées en février.

Plus de 3 M€ pour l’équipement des lycées

  • avec l’acquisition d’équipements pédagogiques notamment d’un mini-centre d’usinage pour les formations du diplôme des métiers d’arts horlogerie du lycée Jaurès à Rennes (45 000 €), de divers matériels pour l’ouverture à la rentrée du BTS systèmes numériques au lycée Bréquigny à Rennes (83 000 €) et du BTS Métiers de la mode-chaussures et maroquinerie au lycée Guéhenno à Fougères (27 000 €) ou encore les 390 000 € dédiés à l’équipement informatique de lycées privés.
  • et l’achat d’équipements permettant aux établissements de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations : mobiliers, matériels d'entretien et de maintenance ou encore pour les services lingerie et restauration, véhicules de service.

1,9 M€ pour l’équipement des CFA
Avec la même volonté d’adapter les outils pour une bonne qualité de formation, la Région participe aux travaux dans les Centre de formation d’apprentis ainsi qu’à l’acquisition d’équipements. Sur les 1,9 M€ de subventions accordées ce mois-ci sur ce volet, le CFA de l’Industrie à Plérin se voit attribuer près de 290 000€ pour sa rénovation et plus de 110 000 € pour du matériel informatique et l’outillage de l’atelier soudure et du matériel informatique. La Région finance aussi les équipements pédagogiques de 5 formations ouvertes à la rentrée : le BP Couverture au CFA Bâtiment 22, la Mention complémentaire Zinguerie au CFA Bâtiment 29, le BTS Biotechnologies à l’UFA du lycée Maupertuis (St-Malo), le Certificat de Spécialisation Jardinier de golf au lycée agricole de Châteaulin et le BP Agroéquipement conduite et maintenance de matériel agricole au lycée de St-Jean-de Brevelay.

Plus de 10 M€ pour le dispositif ARGOAT 2017/2018
La Région affecte 10,6 M€ pour l'attribution de cette aide aux apprentis couvrant les frais de transport, hébergement et restauration, comprise entre 400 et 800 €.

750 000 € pour l'aide au premier équipement des apprentis
Cette aide, variant de 60 à 300 € en fonction des sections, s’adresse à tous les jeunes entrant en apprentissage ou en lycée professionnel, pour l’acquisition des outils et matériels, souvent coûteux, nécessaires à leur formation. 6 000 apprentis sont concernés.

26 000 € pour la mobilité à l’étranger des apprentis et étudiants
Ce mois-ci, la Région accorde 23 500 € pour des voyages d’études réalisés en Espagne, Italie, Lituanie ou au Portugal de 55 apprentis de l’ASPCET Bretagne (Rennes), de la CMA du Finistère (Quimper) ou du lycée agricole de Châteaulin.

La collectivité participe aussi aux déplacements de 15 étudiants de formations sanitaires et sociales en Allemagne et en Suisse pour y découvrir d'autres systèmes de soins.

690 € pour 2 projets d' « Accélérateur d'initiatives jeunes »
Lancé pour la troisième année de rang en partenariat avec les plateformes de financement participatif Gwenneg et Kengo, l'appel à projets « Accélérateur d'initiatives jeunes » vise à soutenir les jeunes âgés de 18 à 29 ans dans un projet innovant et créatif. Les porteurs de projets ont jusqu'au 13 octobre pour atteindre le seuil des 70% de financement mais certains ont déjà rempli cet objectif. Notamment les projets « À travers l’œil d’Oscar » et « Penaos » de 2 jeunes Rennais soutenus dès à présent par la Région.

Recherche, enseignement supérieur

1,1 M€ pour l’achat d'équipements scientifiques
Dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2015-2020, la Région finance l’acquisition de matériels scientifiques destinés à 14 projets de recherche : MERSURE (surveillance et prévisions océanographiques côtières), EURO ARGO, VITAAL (Vaincre l’Isolement par les Tics pour l’Ambient Assisted Living), IROMI (Infrastructure de Recherche pour Observatoires Marins), O3DO (Observatoire 3D de l’océan), BLUE VALLEY, ECOSYSMER (Éco-ingénierie des grands systèmes mécaniques marins), AVEROES (navigation autonome de robot sous-marins, NAM OUEST VANNES (Nutrition, Alimentation & Nutrition), CRYPTO, MULTIMAT DURABIMAT (plateforme d’éco-ingénierie), SOPHIE PHOTONIQUE ; SOPHIE Stic&Ondes CARONCHIP et IMMERSTAR (réalité virtuelle immersive).

4,7 M€ de bourses doctorales (ARED)
La Région accompagne les projets de recherche pour lesquels les établissements d’enseignement supérieur et de recherche recrutent des doctorants via des bourses régionales, les Allocations de recherche doctorale (ARED). À raison de 15 000 € par année de travaux de thèse, elle apporte lors de cette commission permanente son soutien à 138 thèses en année 3 et 148 en année 2.

520 000 € pour des travaux dans les universités
Dans le cadre du CPER 2015-2020, la Région participe à hauteur de 1,25 M€ à une opération de réhabilitation énergétique à l’IUT de Lannion (coût total de l’opération : 4 M€). Elle vient d’affecter la 1re tranche de sa subvention qui s’élève à 300 000 € pour permettre le démarrage des travaux. De la même manière, elle contribue à la restructuration du bâtiment principal de l’Agrocampus Ouest (coût total : 4 M€) et y alloue une première participation 70 000 €.

 

Formation tout au long de la vie

4,6 M€ de bourses pour les formations aux carrières sanitaires et sociales
Afin de verser les bourses 2017-2018 aux étudiants, la Région vient d’ores et déjà de dégager une enveloppe de 4,6 M€ destinée aux formations paramédicales et sociales, pour la période allant de septembre à décembre.

800 000 € pour le fonctionnement de l’AGCNAM
Dans le cadre d’une convention pluriannuelle, la Région soutient le fonctionnement en 2017 de l’Association de Gestion du Conservatoire National des Arts et Métiers en Bretagne qui souhaite consolider son offre de formation auprès des salariés et des demandeurs d’emploi.

760 000 € pour le Programme Bretagne Formation permettant d’ouvrir des places supplémentaires en formation pour les demandeurs d’emploi dans le cadre du plan breton de mobilisation pour l’emploi reconduit par la Région lors du premier semestre 2017.

378 000 € pour 100 Chèques formation supplémentaires destinés à accompagner des personnes sans emploi dans leur projet de formation débouchant sur un titre ou diplôme, en vue de retrouver un emploi.

275 000 € pour des Actions Territoriales Expérimentales
Compétente en matière de formation professionnelle, la Région a la possibilité d'activer son dispositif « Action territoriale expérimentale » (ATE) pour mettre en place une action de formation et répondre à un besoin précis et local d'une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables. Depuis le début de l'année 2017, elle a ouvert au total 2 063 places : 1 796 places dans le cadre d'ATE « recrutement », 206 places dans le cadre du volet « insertion », et 61 sur le volet « insertion par l'activité économique ».

400 000 € pour la préparation aux concours sanitaires sociaux
La Région propose un dispositif de formation s’adressant à des personnes ayant validé un projet professionnel dans les métiers d’aide à la personne leur permettant de préparer les épreuves d’entrée en formation des diplômes d’État visés, principalement Aide Soignant. 450 personnes en ont bénéficié entre octobre 2014 et décembre 2016

100 000 € pour la création d’un centre de ressources collaboratif numérique par la FFBB
En vue de préparer les acteurs de la filière du BTP à la transition numérique et ses acteurs, la Fédération Française du Bâtiment Bretagne crée, en partenariat avec l’école d’ingénieurs CESI, un centre de formation au BIM (Building Information Modeling). Fixe et mobile, il se veut aussi un lieu d’échanges et de conférences pour l’ensemble du secteur. L’ayant inscrit dans le cadre de l’objectif transversal du CPRDFOP, la Région soutient cet accompagnement aux transitions et formation numérique à travers un financement de 100 000 €.

 

Sport

563 500 € d’aides à 64 ligues et comités régionaux
Parmi lesquels : 65 000 € pour la fédération de Gouren, 40 000 € pour la confédération FALSAB des jeux et sports bretons à Carhaix, 36 000 € pour la Ligue de Bretagne de foot à Saint-Grégoire, 30 000 € pour la ligue de hand à Rennes, 28 000 € pour la Ligue de voile à Brest, 17 000€ pour le comité régional handisport à Ploufragan, 16 000 € pour le comité de Bretagne de rugby à Chantepie, 12 000 € pour le Comité Bretagne de cyclisme à Loudéac, 12 000 € pour le comité régional du sport universitaire, mais aussi 3 500 € pour la ligue de vol libre à Saint-Brieuc, 3 000 € pour la ligue de Bretagne de motocyclisme à Dol-de-Bretagne...

170 800 € pour l’organisation de 27 événements sportifs
Comme par exemple l’Open Émeraude solaire de tennis à Saint-Malo (12 000 €), le semi-marathon international d’Auray-Vannes (12 000 €), le Tour de l’avenir (20 000 €)...

Tourisme et patrimoine

130 000 € pour le projet INTERREG Vista-Ar
Le projet INTERREG Vista-Ar consiste à développer une plateforme de réalité augmentée et de réalité virtuelle afin de rendre ces technologies, encore très coûteuses, accessibles à de nombreux sites touristiques et patrimoniaux. Partenaire de ce projet collaboratif dont le budget total s’élève à 7,8 M€, la Région s’est engagée à prendre en charge 1,5 M€ sur 4 ans. Lors de cette commission, elle finance l’achat de matériels informatiques et de prestations.

360 000 € pour la modernisation de 2 centres de vacances : 180 000 € pour le centre Trébéron à Crozon géré par le Centre nautique de Telgruc-sur-Mer, 180 000 € pour Le Jardin Colonial à l’Île de Batz.

Langues de Bretagne

Un dispositif de soutien à la création des troupes amatrices de théâtre
Ce dispositif permettra le cofinancement les prestations de professionnels intervenant pendant la phase de création de nouvelles pièces en langue bretonne portées et jouées par des amateurs : aide à la mise en scène, prestation technique, achat de décors/costumes…

136 000 € pour Dizale et le doublage en breton
La Région accorde 136 000 € à l'association Dizale (Quimper) pour son activité de doublage en breton des séries Hinterland et Ann Brontanas.

117 000 € pour 2 productions audiovisuelles en breton
La Région participe au financement de la série-jeu Foeterien 6, blaz Bulgaria, produite par Gwengolo Filmou (72 000 €), et du magazine Zao! réalisé par Kalanna Production (45 000 €).

1 300 € pour l'édition-réédition d'ouvrages en breton
Un soutien régional est apporté à 5 ouvrages édités en breton par Coop Breizh (4) et Al Liamm (1).

785 000 € d’aides à la formation longue en breton
Dans le cadre du dispositif d’aide à la formation des demandeurs d’emploi au breton, l’Office public de la langue bretonne confie des places à ses organismes de formation (Kelenn, Mervent, Roudour, Skol an Emsav et Stumdi). A ce titre, la Région lui accorde une subvention de 785 000 € pour l’année 2017-2018.

270 000 € d’aide au fonctionnement du centre d’édition en langue bretonne (TES)

Soutien à 2 associations de promotion du breton...
Lors de cette commission, la Région accompagne la mise en œuvre des actions 2017 des associations Kamp Etrekeltiek ar Vrezhonegerion (14 900 €, Quimper) et FEA (3 000 €, Arzano).

… et à 2 associations de promotion du gallo
La Région soutient la création de Cllassiers, association pour l’enseignement du gallo en primaire, à Fleurigné, en lui allouant une aide de 30 000 €. L’association Sibel e Siben, à Rennes, bénéficie elle d’une aide régionale de 4 000 € pour ses activités 2017.

 

Culture

Spectacle vivant : 300 000 € pour le Pont Supérieur
Un nouvel équipement sera construit dans le quartier du Blosne à Rennes pour accueillir le Conservatoire à rayonnement régional. La Région participe à hauteur de 300 000 € au financement des travaux, pour la partie relative au Pont Supérieur, le pôle Bretagne-Pays de la Loire d’enseignement supérieur du spectacle vivant, qui intègrera les locaux de la future structure à l’horizon 2020. Début des travaux prévus pour la mi-2018.

15 000 € pour favoriser la création dans les territoires.
À ce titre, la Région accorde :

  • 10 000 € au “Label Charrues” : les Vieilles Charrues (Carhaix) exercent tout au long de l’année une veille pour repérer des artistes sur notre territoire et mettre un coup de projecteur sur ces artistes émergents.
  • 3 000 € au projet d’Altan porté par Naïade (Rennes),
  • 2 000 € au projet “Gigot Love” de l’association Kali and Ko (Rennes).

Plus de 760 000 € pour les projets artistiques de 50 structures
Au titre de leurs activités 2017, ce sont 27 équipes artistiques intervenant dans les domaines du théâtre, de la danse ou de la musique qui sont également subventionnées : 70 000 € pour le Bouffou Théâtre d’Hennebont, 38 000 € pour le Village site d’expérimentation artistique à Bazouges-la-Pérouse, 36 000 € pour la Théâtre du pré perché - la Péniche spectacle à Rennes, 3 000 € pour Hot Club Jazz’Iroise à Brélès, 12 000 € pour À domicile autour de la danse contemporaine à Guisseny

Ce sont également les éditions 2017 que 23 événements et festivals qui sont accompagnées : 87 500 € pour Temps Fête de Douarnenez, 40 000 € pour “Les Semaines musicales” et “Plumes et partitions” à Quimper, 50 000 € pour les rencontres de musique ancienne du Trégor à Lanvellec, 17 000 € pour “Arts des villes, arts des Champs” à Malguénac…

523 000 € pour 22 projets cinématographiques
À travers son Fonds d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle (FACCA), ce sont 22 projets de films que la Région soutient dont 3 courts-métrages fiction ou animation, treize documentaires et 6 films, parmi lesquels :

  • 60 000 € pour Wag Prod (Rennes) et le documentaire “Fils de Garches” de Rémi Gendarme ;
  • 28 000 € pour Paris Brest productions (Brest) la fiction courte “Hasta Luego” de Claire Barrault,
  • 80 000 € pour “Abdelkader et la comtesse” d’Isabelle Donval produit par AIM et tournée pour partie en Bretagne à Bécherel,
  • 80 000 € pour “Péril sur la base”, fiction télé de Laurence Katrian produit par le Troisième Œil Story (Paris),
  • 25  000 € pour le documentaire de Marie-Christine Courtès intitulé “Gauguin, je suis un sauvage” produit par Nord-Ouest– Documentaire (Paris),
  • 20 000 € pour la fiction courte “Pamela et Alice” d’Olivier Broudeur produit par Carrément à l’Ouest Editing (Carhaix),
  • 22 000 € pour le documentaire de Laëtitia Gaudin-Le Puilh et Anne Jochum intitulé “Bienvenue Mister Chang” produit par Tita B Productions (Douarnenez).

 


Modifié le


Partagez ce contenu