Energies marines
L'avancée des énergies marines en Bretagne

Les énergies marines, c’est le grand projet de transition énergétique de la Bretagne ! Disposant d'un potentiel exceptionnel en matière d’énergies renouvelables, la Bretagne continue d’avancer dans ce nouveau champ, avec la volonté de structurer une filière industrielle. Témoin de l'avancée des EMR en Bretagne : le déploiement du port de Brest ou encore la future ferme éolienne flottante au large de Groix et de Belle-Ile.

Vue du port de Brest
fly-hd - région Bretagne

35 % de consommation d’énergie en Bretagne alimentée par les énergies marines en 2030 : c’est l’objectif que ce projet de transition énergétique s’est fixé ! La Bretagne dispose d’un énorme potentiel en termes d’énergies marines : exploitation des vents, des marées, des courants ou encore des vagues, la Bretagne a tout pour gagner le pari des énergies renouvelables. Sur plus de 2730 Km de côte bretonne, plusieurs projets sont en cours et des infrastructures voient le jour. C’est notamment le cas du port de Brest ou encore des éoliennes flottantes au large des îles de Groix et de Belle-Ile.

Le développement du port de Brest

Parmi les différents projets des EMR : le déploiement du port de Brest. En effet, les atouts du port de Brest, au coeur de l'arc atlantique, en font un site idéal pour les activités logistiques et industrielles des énergies marines. Au programme :

  • Une première phase prévue avec l'extension de 14 hectares de la zone portuaire entre 2016 et 2020
  • Une seconde phase non programmée à ce jour permettant la construction d'un second poste à quai EMR.

D'une part le but est de développer les activités industrielles actuelles et donc de conforter la position de Brest dans le système portuaire national et européen. D'autre part ces travaux favorisent l'implantation de nouvelles filières porteuses pour l'avenir économique du territoire comme celle des énergies marines avec l'aménagement d'un nouveau terminal industriallo-portuaire. A travers ces travaux, Brest saisit donc l'opportunité des EMR et capte de nouvelles activités industrielles. Pour en savoir plus sur l'avancée des travaux du port de Brest : cliquez ici.

Grandes étapes, vie de chantier, données chiffrées, .... retrouvez toute l'actualité du projet de développement du port de Brest dans le journal dédié à l'opération : 

Ouvert depuis un an, l'Espace découverte (12 Quai Armand Considère - Brest) présente au public l'histoire, le projet et l'actualité du port de Brest. Il sera ouvert tout l'été, le mercredi, samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Eolfi s'installe à Lorient dans l'éolien

Parmi les projets qui prennent de l’ampleur dans les énergies marines : l’éolien flottant, au cœur du développement avec plusieurs projets en vue. Parmi eux, la ferme éolienne pilote qui sera installée au large des îles bretonnes de Groix et de Belle-Ile (Morbihan) en 2020. C’est Eolfi (Paris), qui a décroché l'appel à projets de l'Ademe pour la création d'une ferme pilote flottante composée de 4 machines, qui pourront produire jusqu’à 24 Mégawatts. La société vient d'ouvrir un nouvel établissement inauguré cette semaine à Lorient : une équipe de deux personnes chargée de suivre et développer les projets d’Eolfi sur la façade atlantique (qui pourrait grimper jusqu'à une dizaine de collaborateurs) pilotera ce projet. Lorient et son port ont donc vocation à devenir l’une des bases du développement des énergies marines grâce à ce projet qui  favorise l’émergence d’acteurs bretons.  Le consortium emmené par Eolfi comprend CGN EE, Naval Energies, Vinci et Valemo. La Caisse des Dépôts et le fonds Meridiam dédié aux infrastructures participent aussi au financement de  ce projet d’un montant de 200 millions d’Euros.

Un fonds régional d'investissement pour les EMR

Dans le cadre de sa politique pour favoriser le développement d’une filière énergies marines, la Région Bretagne co-finance plusieurs projets pilotes en Bretagne. Pour apporter son concours à ces projets industriels, la collectivité travaille actuellement à la création d'un fonds financier dédié aux énergies marines renouvelables. Ce futur fonds pourra, notamment, être mobilisé pour co-financer les projets de fermes éoliennes flottantes en Bretagne.

 

La Bretagne, région pilote dans les énergies marines 

Les côtes bretonnes possèdent un potentiel énergétique insuffisamment exploité. Pour optimiser le positionnement de la Bretagne sur le secteur, la Région articule son action autour de trois grands axes :

  • Le développement de l'éolien flottant et de l'hydrolien à travers la création de parcs éoliens et hydroliens pilotes, notamment
  • La structuration d'une filière industrielle et la mobilisation des acteurs économiques
  • Les modèles énergétiques insulaires

Publié le


Partagez ce contenu