Le futur lycée public de Liffré dans son environnement Architecte mandataire : Chomette-Lupi et Associés-Architectes - Architecte Associé : Atelier Loyer

La Région Bretagne s’engage pour la réussite des jeunes

La formation initiale est pour la Bretagne un atout essentiel dans l’accès à l’emploi : la Région Bretagne y consacre près du quart de son budget. Construction-rénovation, équipement pédagogique et numérique, fonctionnement, restauration, hébergement, entretien et maintenance, accueil… : le Conseil Régional joue sur l’ensemble de ses compétences dans les lycées publics pour assurer les conditions optimales d’étude à tou·te·s les jeunes Breton·ne·s.

 

LL2

Etat actuel de la parcelle qui accueilera le lycée public de Liffré ©Architecte mandataire : Chomette-Lupi et Associés-Architectes - Architecte Associé : Atelier Loyer

Anticiper la croissance à l’échelle du Pays de Rennes

Le bassin de Rennes se distingue par sa vitalité démographique. Anticipant le contexte particulier de la dynamique de la démographie lycéenne sur les lycées publics de Rennes, Cesson-Sévigné, Bruz, Montfort-sur-Meu et Bain-de-Bretagne dès 2013, la Région, en concertation avec l’Académie, la ville de Rennes, Rennes Métropole et le Département d’Ille-et-Vilaine, a retenu en 2014 quatre axes d’interventions :

  • utiliser au mieux les capacités des lycées publics en faisant évoluer la sectorisation 
  • tirer parti de cette nouvelle sectorisation en renforçant la polyvalence des lycées par l’ouverture de formations générales et technologiques supplémentaires
  • lancer un programme d’extension dans les lycées
  • prévoir la construction de deux nouveaux lycées dans le bassin rennais (l’un au nord, l’autre au sud).

La nouvelle sectorisation s’est accompagnée de travaux d’aménagement et de construction importants dans les lycées publics de Rennes, Bain de Bretagne, Montfort-sur-Meu et du Rheu. Sur la période 2010 à 2020, ces lycées auront fait l’objet de travaux pour un montant total de 104M€. La capacité cumulée de ces lycées aura ainsi été consolidée et augmentée de 2000 places – soit l’équivalent d’un nouveau lycée. En 2014, le Conseil régional a approuvé la réalisation d’un nouveau lycée d’une capacité d’accueil de 1200 élèves extensible à 1500 élèves, dans le secteur nord-est de Rennes.


Modifié le


Partagez ce contenu