Innovation
La Bretagne, futur territoire pour les applications spatiales

La Bretagne est l’une des six collectivités à avoir signé une déclaration d’intention avec le Centre national des études spatiales (Cnes), cette semaine au salon du Bourget. Elle y exprime son souhait de développer des applications spatiales sur son territoire.


Privatics

L’intérêt et la plue-value des applications spatiales sont désormais avérés : leurs bénéfices s’appliquent, notamment, pour la conduite de l’action publique et le développement économique dans de très nombreux domaines (communication, mobilités et transports, villes intelligentes, gestion environnementale, adaptation au changement climatique ou encore activités littorales et maritimes, agricoles, mais aussi économie numérique pour exploiter données et solutions).

Des applications spatiales pour les priorités de la Bretagne

La déclaration d'intention signée aujourd'hui par la Collectivité territoriale de Guyanne et six Régions de France (Bretagne, Ille-de-France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie Pyrénées-Méditérranée, Provence-Alpes-Côtes d'Azur) les positionnent comme territoires précurseurs pour les applications spatiale. Elles comptent bien coordonner la mise en œuvre de solutions innovantes pilotés par leurs priorités économiques et permettre aux acteurs de leur territoire de les déployer avant leur développement au plan national. Prochaine étape : des accords bilatéraux avec le Cnes autour de plans d’actions concrets qui  s’appuieront sur les forces et priorités locales pour développer ces nouvelles applications spatiales.

La filière aéronautique et spatiale au Salon du Bourget

Du 19 au 25 juin, la Bretagne est au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) avec son agence éconmique Bretagne Développement Innovation. La filière aeronautique et spatiale bretonne (8 000 emplois, 120 PME, 10 grands groupes) y présente ses savoir-faire dans le domaine de l’aéronautique, de l’espace et de la défense  (technologie de pointe dans la conception et la fabrication de sous-ensembles mécaniques et électroniques, de composants...). Le cluster IEF AERO, qui regroupe près de 60 industriels et représente 5000 emplois du secteur en Bretagne, y fête ses 10 ans cette année. Sur place, 21 entreprises bretonnes, 1 centre de ressources technologiques et 1 pôle de compétitivité (le pôle compétitivité français leader de l’open innovation manufacturing EMC2) participent à l'évènement.

Les entreprises en "Performances industrielles 2"

Autre temps fort du salon pour la Bretagne, le lancement de la deuxième phase du programme national Performances Industrielles; Décliné en région avec le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (Gifas), il  vise à améliorer la compétitivité des PME. Après avoir concerné douze entreprises bretonnes sur la période 2014-2016, il prévoit d’en mobiliser quinze entre 2017 et 2019. Partenaire de la phase 1, la Région reconduit son soutien pour cette seconde phase.

Jobdating pour 200 postes

Sur le pavillon Bretagne, le grand public est invité à participer aux sessions de jobdating et de collectes de CV proposés pour  répondre aux besoins en recrutement des entreprises bretonnes dans la filière aéronautique et spatiale : 200 postes sont à pourvoir.