Coopération internationale
L’Open de l’international s’ouvre aux acteurs bretons de la solidarité

L'Open de l'international (3 juillet 2017 à Saint-Brieuc) invite chaque année les entreprises à échanger sur les bonnes pratiques pour se développer à l’international. Pour cette seconde édition soutenue par la Région Bretagne, les acteurs bretons de la solidarité y apportent leur couleur et des perspectives de partenariat responsable !


Caroline Ablain

Organisé à l’initiative de Bretagne Commerce International, l’Open de l’international organise sa cinquième édition autour du concept qui avait motivé sa création : favoriser l’échange des entreprises bretonnes sur les pratiques et opportunités de développement à l’international et leur donner la possibilité de rencontrer, comme cette année, près de soixante entreprises étrangères en provenance des cinq continents. Pour la deuxième année, les acteurs de la coopération et de la solidarité internationale y participent aussi pour inciter les entreprises présentes à intégrer une dimension responsable dans leur développement à l’international. Cette année, deux ateliers thématiques : l’un sur les modalités pour s’investir dans le développement des pays du Sud, l’autre sur les partenariats à nouer avec les acteurs de la solidarité pour se développer à l’international. Nouveauté, les rendez vous en face à face (BtoB), essence même de l'événement, s’ouvrent également aux acteurs de la solidarité et de la coopération internationale et aux entreprises bretonnes ou étrangères pour susciter les collaborations ou partenariats. Inscrivez-vous sur le site de l'événement (avant le 29 juin) !

Pratique :  Palais des congrès et des expos de Saint Brieuc.

La Bretagne engagée dans la solidarité internationale

Pour promouvoir une solidarité durable, la Région Bretagne a accompagné la mise en place d’un réseau des acteurs bretons de la coopération et de la solidarité et elle soutient des projets de solidarité internationale portés par des acteurs bretons qui participent à un développement global et durable des populations et des territoires partenaires. Sa priorité : prendre appui sur la participation des acteurs locaux à la définition et la mise en oeuvre de ces projets.