Fête de la Bretagne - Gouel Breizh 2017
Que la fête commence !

Plus de 235 événements sont recensés dans 153 villes, en Bretagne essentiellement, mais aussi ailleurs en métropole et à travers le monde : pour sa 9e édition, la Fête de la Bretagne réunit sous une même bannière la culture de Bretagne dans toute sa diversité. Du fest-noz à l’électro, des concerts, spectacles, arts de rue, fêtes du jeu, randonnées gourmandes, marchés... auront lieu partout, simultanément, entre le 13 et le 21 mai prochains. Tous ont en commun d’être fidèles aux valeurs fondatrices de cette fête, si chère à la Région, qui fédère les organisateurs d’événements depuis près de 10 ans. Jean-Michel Le Boulanger et Forough Salami-Dadkhah, Vice-présidents de la Région Bretagne, respectivement à la culture & communication, et à l’Europe & l’international, en ont présenté les contours, le jeudi 4 mai à Brest, au côté de Claudie Poirier, coordinatrice de l’événement, et d’organisateurs de manifestations.

La Fête de la Bretagne traduit la vitalité associative de notre région et l’immense richesse apportée par le bénévolat et les projets collectifs, dans un monde de plus en plus individualisé.” Jean-Michel Le Boulanger

La Fête de la Bretagne est née, en 2009, de la volonté de la Région de fédérer et réunir toute la diversité de la culture en Bretagne pour lui donner plus d’écho.  Car c’est bien cela la Fête de la Bretagne : partout, des Bretons et amis de la Bretagne qui se retrouvent pour danser, chanter et faire la fête ensemble, pour partager leur culture avec le plus grand nombre. Au-delà des festivités, le but est de donner une véritable envie de Bretagne !
Ainsi, autour du 19 mai -jour de la Saint-Yves, le Saint-Patron des avocats et des Bretons-, 235 manifestations festives en tout genre vont se dérouler dans 153 communes aux quatre coins de la région, du pays et même du monde, soit 332 jours de fête cumulés.

Une programmation imprégnée de 4 valeurs communes

Une randonnée à l’aube dans les Monts d'Arrée (29), un week-end autour des musiques actuelles dédié aux enfants à Saint-Brieuc (22), le 20e Printemps des sonneurs à Brest (29), un rallye familial à Larré (56), des jeux traditionnels bretons et des contes & légendes à Dol-de-Bretagne (35), sans oublier de nombreux marchés de producteurs locaux et artisanat d'art, des fest-noz, repas chantés et dansés, comme la Grande Tablée bretonne de Nantes... : tous les événements inscrits au programme officiel de la Fête de la Bretagne ont en commun d’être fidèles aux 4 valeurs, qui font l’essence même de l’opération :

  • le caractère festif et/ou convivial,
  • la valorisation des singularités de la Bretagne, à travers sa vitalité associative et son patrimoine matériel et immatériel,
  • l’ouverture au grand public,
  • la modicité des tarifs.

Et l’édition 2017 de cette Fête de la Bretagne est particulièrement imprégnée de ces valeurs avec près de  120 porteurs de projets (une grande majorité d’associations, quelques entreprises et collectivités) qui fédèrent près de 700 associations et mobilisent plus de 7000 bénévoles. Beaucoup de rendez-vous grand public, 140 événements accessibles gratuitement, au moins pour une partie des animations proposées. Et il y en a pour tous les âges et tous les goûts !

Cette année, plus encore que les précédentes, de nombreux événements culturels et festifs sont ancrés autour d’un élément du patrimoine matériel, bâti et paysager, ou immatériel. C’est par exemple, le cas, avec un apéro-concert et ciné-spectacle au bord du canal, à Redon (35), le festival du Centre de la Terre autour de la géologie, en presqu'île de Crozon (29), l’embrasement du fort de Bertheaume à Plougonvelin (29), les Rencontres du cirque Equilibres autour du dernier thonier d’Étel “L'Arawak”, à Baden (56), Marthe Vassalo qui conte et chante l’histoire d’une goémonière de la fin 19e siècle, à Penvénan avec l’association Fur Ha Foll, ou encore, Yann-Fañch Kemener qui propose un spectacle à Ploemeur autour du poète, originaire de Groix, Yann-Bêr kalloc’h.

Et hors Bretagne ?

La Fête de la Bretagne sera célébrée dans 100 villes des 5 départements de la Bretagne historique mais aussi, comme c’est le cas depuis plusieurs années, au Havre, à Paris, avec les désormais célèbres Crêp’Noz du 14ou Breizh Parade du 15e, pour la 1re fois cette année dans le Gard, ou encore sur l’île de la Réunion, avec, pour la 2e édition, de nombreux rendez-vous festifs en breton et en créole. Saint-Pierre-et-Miquelon sera également de la partie, pour la première fois cette année, avec, les 20 et 21 mai, des fêtes, concerts, fest-noz mais aussi des jeux traditionnels, des plats bretons à la carte des restaurants…

Et, à l’international, Breizh Amerika aux États-Unis, Les Bretons de Slovaquie, Breizh Eire en Irlande, KBBV-Bretons au Vietnam, Zhongbreizh en Chine ou bien encore les Bretons de Singapour et EdinBal en Écosse sont devenus des fidèles de la Fête de la Bretagne et proposent, eux aussi, une programmation riche et variée autour de concerts, fêtes, défilés ou dégustations en tout genre, voire des forums d’entreprises et des conférences. Cette année, la Suède fait également son entrée dans la Gouel Breizh avec l’association Stockholms Balfolkförening qui propose une randonnée chantée et un concert sur l'île Skeppsholmen, ainsi que des ateliers musique et danse ou encore une soirée dansante alliant le groupe breton Tars@l à la formation suédoise Småfranska, les 13 et 14 mai.

Cinq territoires encore plus « en fête »

Lancé en 2015, le concept de « Territoires en Fête » s’amplifie. Sur les communes ou intercommunalités retenues, une programmation foisonnante est proposée par les collectivités à destination du grand public, avec le concours, au total, de plus de 81 associations, acteurs culturels, commerçants, écoles, centres de loisirs… qui s'investissent aussi pour animer, durant ces 9 jours, le quotidien des habitants, au rythme de la Fête de la Bretagne. Ici des repas thématiques dans les cantines et les EHPAD, là-bas des animations et décorations dans les commerces, ailleurs des activités pour les enfants dans le cadre du centre de loisirs, des cours de cuisine, de musique de langue bretonne…

Bruz, Ploërmel Communauté (qui élargit son territoire avec 32 communes concernées) et Pont-de-Buis Lès Quimerc’h renouvellent l’expérience cette année. Ils sont rejoints par 2 nouveaux Territoires en Fête : Argentré-du-Plessis (35) et Plouguerneau (29).

 

Tous les événements et leur présentation sont en ligne sur fetedelabretagne.bzh.

 

La Région : fédérateur et moteur d’un événement qui dépasse l’échelle de la Bretagne

Coordinatrice de la Fête de la Bretagne, la Région propose aux organisateurs de profiter d’une plus grande visibilité, via :

  • leur présence dans la programmation officielle sur le site fetedelabretagne.bzh et sur le programme papier diffusé à plus de 120 000 exemplaires, dans les mairies, les lieux touristiques et culturels des communes bretonnes.
  • La Région propose également à chaque organisateurs tout un ensemble de supports de communication (près de 2 000 banderoles et guirlandes, 15 000 drapeaux, plus de 12 000 tours de cou, des sets de table...) pour faire connaître son événement mais aussi profiter de la notoriété grandissante de la Fête de la Bretagne.  
  • Elle anime également la présence de la Fête de la Bretagne sur les réseaux sociaux (facebook, twitter @FeteBretagne, Instagram ou encore Pinterest) ainsi que sur une chaîne YouTube et invite tous les participants à les faire vivre et les enrichir.

Au-delà de ce soutien en termes de communication apporté à tous les organisateurs, la Région épaule financièrement (180 000 € au total) 38 événements lauréats d’un appel à projets lancé l’été dernier.

Elle subventionne également 7 associations de Bretons et amis de la Bretagne à l’étranger (près de 60 000 € au total) qui font vivre la Fête de la Bretagne hors de nos frontières (cf. page 9).

Ainsi, au total, la Région aura consacré une enveloppe totale de 650 000 € à la Fête de la Bretagne 2017.

 

 

Des visuels de la Fête de la Bretagne 2017 et des photos de l'édition 2016 sont à disposition de la presse sur la photothèque presse. Il suffit de créer son compte et de veiller à indiquer les crédits mentionnés.

 

Retrouvez ci-dessous le dossier de presse complet.